Ouvrir le menu principal

Balthazar Telles

historien, philosophe et jésuite portugais
Balthazar Telles
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
LisbonneVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Religion
Ordre religieux

Balthazar Telles ou Baltasar Teles en portugais ( à Lisbonne, Portugal - à Lisbonne) est un jésuite, historien et philosophe portugais[1],[2].

BiographieModifier

Balthazar Telles est le fils de João Teles et de D. Francisca de Morais[3]. Il rejoint la Compagnie de Jésus le 24 mars 1610[4]. Il est ensuite nommé professeur dans les collèges des jésuites d'Évora, de Coimbra, de Braga et de Lisbonne, où il enseigne la rhétorique, la théologie et la morale[1]. Il est aussi nommé recteur du Colégio de Santo Antão, recteur du Colégio de S. Patrício[3],[5], ainsi que prélat de la Casa de São Roque[1].

En 1660, Telles publia une histoire de l'Éthiopie[4],[6] et donna une description des Ethiopiens blancs. Ainsi, il est souvent crédité comme le premier à décrire albinos (un terme dérivé du latin albus pour blanc)[7]. En fait, Bartolomé Leonardo de Argensola avait déjà décrit des enfants blancs nés des parents noirs en Nouvelle-Guinée dans sa Histoire de la conquête des Moluques en 1609. Argensola est également le premier à signaler l'utilisation du terme Albiños[8].

ŒuvresModifier

  • História Geral da Etiópia a Alta[4],[6], 1660, en français 1672, en anglais 1710[7].
  • Summa universae philosophie, 1642 (deux volumes)[1]
  • Crónica da Companhia de Jesus na Província de Portugal e do Que Fizeram nas Conquistas deste Reino os Religiosos que na mesma Província Entraram, nos Anos em Que Viveu Santo Inácio de Loiola, 1645-1647 (deux volumes)[1]

RéférencesModifier

  1. a b c d et e (pt) « Teles, Baltasar », dans José Hermano Saraiva, História de Portugal, vol. XX : Dicionário de Personalidades, Matosinhos, Quidnovi, (ISBN 989-554-125-2), p. 143
  2. (pt) « Repercussões do desenvolvimento científico europeu do século XVII nos cursos de Filosofia de Baltasar do Amaral, Baltasar Teles, Francisco Soares Lusitano e de António Cordeiro », Nautilus (consulté le 27 juillet 2017)
  3. a et b (pt) « História Geral da Etiópia, padre Baltazar Teles, Coimbra, 1660, Portugal », Arquipélagos (consulté le 28 juillet 2013)
  4. a b et c (pt) Correio da Manhã, « Teles, Baltasar », dans Grande Enciclopédia Universal, vol. 19, Durclub, S. A. (ISBN 972-747-931-6), p. 12670
  5. Centro Interuniversitário de Históriada Espiritualidade, « Quando os frades faziam história: de Marcos de Lisboa a Simão de Vasconcellos », Biblioteca Digital da Faculdade de Letras da Universidade do Porto, (consulté le 27 juillet 2013)
  6. a et b (pt) « História da Etiópia », Biblioteca Municipal Tomás Ribeiro (consulté le 27 juillet 2013)
  7. a et b Pascale Jeambrun, « L'albinisme : données historiques », Histoire des sciences médicales, vol. 47, no 2,‎ , p. 195 et 203.
  8. Pasini, Enrico. « A Prodigious Bodily Nature. Debates on Albinism 1609-1745. » En: Adelino Cardoso, Manuel Silvério Marques & Marta Mendonca (éd.). Natureza, causalidade e formas de corporeidade. Ribeirão - V. N. Famalição: Húmus, 2016. p. 193–236.

BibliographieModifier

  • (pt) « Teles, Baltasar », dans Enciclopédia Larousse, vol. 17, Temas, Debates Lda., Larousse / VUEF (ISBN 978-972-759-937-0)

Liens externesModifier