Ouvrir le menu principal

Bait el maldji
Image illustrative de l’article Bait el maldji
Titre Bait el maldji
Mandant Dey d'Alger
Abrogation (chute du dey d'Alger)

Le Bait el maldji est le titre officiel porté par le ministre responsable des Domaines de la régence d'Alger durant la période des deys. C'est l'un des cinq ministères du gouvernement des deys d'Alger[1],[2]. Il est responsable du Domaine de l'État (makhzen) — et à ce titre, des droits dévolus au Trésor —, des successions vacantes, de l'enregistrement et des confiscations[1],[3].


Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. a et b Mahfoud Kaddache, L'Algérie durant la période ottomane, Office des publications universitaires, (ISBN 9789961000991, lire en ligne), p. 93 - 121
  2. Amar Hamdani, La vérité sur l'expédition d'Alger, Balland, (lire en ligne), p. 22
  3. Randi Deguilhem et Abdelhamid Hénia, Les Fondations pieuses (waqf) en Méditerranée: enjeux de société, enjeux de pouvoir, Fondation publique des awqaf du Koweı̈t, (ISBN 9789990636406, lire en ligne), p. 39