Ouvrir le menu principal

Baillou

commune française du département de Loir-et-Cher

Baillou
Baillou
Église Saint-Jean-Baptiste de Baillou.
Blason de Baillou
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Arrondissement Vendôme
Canton Le Perche
Intercommunalité Communauté de communes des Collines du Perche
Maire
Mandat
Jean-Luc Pelletier
2014-2020
Code postal 41170
Code commune 41012
Démographie
Gentilé Bailloutains
Population
municipale
239 hab. (2016 en diminution de 3,24 % par rapport à 2011)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 58′ 09″ nord, 0° 50′ 36″ est
Altitude Min. 88 m
Max. 166 m
Superficie 19,85 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre-Val de Loire
City locator 14.svg
Baillou

Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher

Voir sur la carte topographique de Loir-et-Cher
City locator 14.svg
Baillou

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Baillou

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Baillou

Baillou est une commune française située dans le département de Loir-et-Cher, en région Centre-Val de Loire.

Ses habitants s'appellent les Bailloutaines et les Bailloutains.

GéographieModifier

La commune se trouve dans la région naturelle du Perche.

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 mars 2014 Sylvie Gautier - Maire
mars 2001 mars 2008 Sylvie Gautier - Maire
1897   François Charon   Maire
1893 1897 Florent-Louis Viandier   Maire
1885 1893 Pierre Gohier   Maire
1881 1885 François-Pierre Moreau   Maire
1878 1881 Augustin-Alexandre Deniau   Maire
1860 1878 M. de Courtavel   Maire
1852 1860 Pasquier   Maire
1843 1852 Dugué   Maire
1831 1843 Chauvin   Maire
1830 1831 F. Feuillée   Maire
1820 1830 M. de Courtavel   Maire
1806 1820 Gauthier   Maire
an VIII 1806 Le Blond   Maire
an VI an VIII Bégenne   Maire
an IV an VI Clément Mehabert   Maire
1793 an IV Jean-Guillaume Lemaire   Maire
1792 1793 Augis   Maire
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[2].

En 2016, la commune comptait 239 habitants[Note 1], en diminution de 3,24 % par rapport à 2011 (Loir-et-Cher : +0,45 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
626609720628645633670640675
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
649637582604605571581578568
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
548562571529485508501521450
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
410354276250230229244246248
2013 2016 - - - - - - -
251239-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Pyramide des âgesModifier

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (19,4 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (26,3 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (52,8 % contre 48,4 % au niveau national et 48,6 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 52,8 % d’hommes (0 à 14 ans = 20,6 %, 15 à 29 ans = 15,3 %, 30 à 44 ans = 24,4 %, 45 à 59 ans = 21,4 %, plus de 60 ans = 18,3 %) ;
  • 47,2 % de femmes (0 à 14 ans = 25,6 %, 15 à 29 ans = 9,4 %, 30 à 44 ans = 27,4 %, 45 à 59 ans = 17,1 %, plus de 60 ans = 20,5 %).
Pyramide des âges à Baillou en 2007 en pourcentage[5]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,8 
90  ans ou +
0,9 
5,3 
75 à 89 ans
5,1 
12,2 
60 à 74 ans
14,5 
21,4 
45 à 59 ans
17,1 
24,4 
30 à 44 ans
27,4 
15,3 
15 à 29 ans
9,4 
20,6 
0 à 14 ans
25,6 
Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2007 en pourcentage[6]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,6 
8,3 
75 à 89 ans
11,5 
14,8 
60 à 74 ans
15,7 
21,4 
45 à 59 ans
20,6 
20,3 
30 à 44 ans
19,2 
16,2 
15 à 29 ans
14,7 
18,5 
0 à 14 ans
16,7 

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

 
Château de Baillou.
  • Église Saint-Jean-Baptiste de Baillou, inscrite au titre des monuments historiques[7], qui abrite des objets classés au titre des monuments historiques : des vitraux du XVIe siècle représentant saint Maclou, saint Roch, la mort de la Vierge et l'Annonciation[8], un retable en pierre polychrome de 1618 présentant en haut-relief la mort de la Vierge[9], quatre volets de retable en bois de 1618, décorés à la peinture à l'huile sur une face de quatre scènes de la vie de la Vierge (l'Annonciation, la Visitation, la Nativité, l'Assomption) et sur l'autre face des quatre évangélistes, en grisaille[10], une cloche en bronze de 1757[11], une huile sur toile du XVIIe siècle de Juan Correa F., Saint François Borgia renonçant à l’Épiscopat[12], et un calice et sa patène en argent doré, réalisés par Jean-Charles Duchêne en 1781[13].
  • Château de Baillou[14], et notamment une partie Renaissance et un pavillon Louis XIII[15].

HéraldiqueModifier

Les armoiries de Baillou se blasonnent ainsi :

D'or aux deux fasces de gueules accompagnées de trois hures de sanglier de sable, allumées, défendues et arrachées aussi de gueules, rangées en pal.

Création J.J Silly (1991).

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier


Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier