Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Bailliage de Vôge

Bailliage de Mirecourt

Ne doit pas être confondu avec Vôge.

Le bailliage de Vôge était, avec le bailliage d'Allemagne (Vaudrevange) et le bailliage français (Nancy), une des trois circonscriptions administratives du duché de Lorraine jusqu'en 1751.

Le bailliage est créé au milieu du XIVe siècle[1], à la suite de la cession, en [1], de la ville de Mirecourt, par Isabelle, héritière des comtes de Toul[1], à Ferry III, duc de Lorraine[1].

Le bailliage de Vôge, dont le siège était Mirecourt, était très étendu : il comprenait[Quand ?] les prévôtés de Châtenois, Mirecourt, Remoncourt, Dompaire, Valfroicourt, Darney, Bruyères, Arches et Charmes.

En 1594 il comprenait les prévôtés et châtellenies de Bruyères, Arches, Fontenoy, Terre de l'Alloeud, Charmes, Mirecourt et Remoncourt, Dompaire et Valfroicourt, Darney et les Verreries, Châtenoy, Neufchâteau[2].

Du fait de la réforme de Stanislas Leszczynski en 1751, son importance est réduite : Darney, Bruyères, Charmes, Arches, et une partie de la prévôté de Châtenois deviennent des bailliages distincts ou sont rattachés à d'autres.

Sommaire

Notes et référencesModifier

  1. a, b, c et d « Mirecourt (bailliage) », notice BnF [Rameau] no FRBNF13490927, sur catalogue.bnf.fr, Bibliothèque nationale de France [BnF] (consulté le 5 mars 2016).
  2. HENRI LEPAGE, LE DÉPARTEMENT DE LA MEURTHE, STATISTIQUE HISTORIQUE ET ADMINISTRATIVE, 1843.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Monographie de l'abbé Petitjean (curé de La Neuveville-sous-Châtenois, avant 1914), publiée dans le bulletin paroissial du village.
  • J. Garnich, Coutumes générales du duché de Lorraine, pour les bailliages de Nancy, Vosge et Allemagne, Nancy, 1614 (lire en ligne) ; nouvelle édition augmentée, 1770 (disponible sur Gallica)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier