Ouvrir le menu principal

DescriptionModifier

Situé en Lorraine pour une partie et dans le Barrois pour l'autre, ce bailliage est formé de ces deux territoires. Il est régi par les coutumes de Lorraine et de Saint-Mihiel, à l'exception de Manoncourt-sur-Seille qui est sous la coutume de l’évêché de Metz. Sur le plan religieux, Il est des diocèses de Toul et de Metz, dont la Moselle fait la séparation[1].

La mesure utilisée dans ce bailliage est la quarte, qui pèse en froment environ 132 livres ; on la divise en quatre bichets et celle d’avoine en six. En 1779, les principales productions du sol sont les vins, le froment, le seigle, l’orge, l’avoine, des foins et des fruits[1].

CompositionModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c Durival, Description de la Lorraine et du Barrois, tome 2, Nancy, la Veuve Leclerc, 1779

Articles connexesModifier