Baht

unité monétaire de la Thaïlande

Baht
Unité monétaire moderne actuelle
Pays officiellement
utilisateurs
Drapeau de la Thaïlande Thaïlande
Banque centrale Bank of Thailand
Appellation locale บาท (baht)
Symbole local ฿
Code ISO 4217 THB
Sous-unité 100 สตางค์ (satangs)
Taux de change EUR ≈ 35.629 THB

[1] (mars 2019)
USD ≈ 31,813 THB
[2] (mars 2019)

Chronologie de la monnaie

Le baht est l'unité monétaire de la Thaïlande (en thaï บาท, symbole ฿, code ISO 4217 : THB) depuis la fin du XIXe siècle. Il est divisé en 100 satangs.

Depuis 1945, le baht est resté, au change et face au dollar américain, d'une remarquable stabilité[1].

Le baht est à l'origine une unité de masse, encore utilisée actuellement dans le commerce de l’or, équivalant à 15,2 grammes.

Histoire et évolution du systèmeModifier

 
Pièce de 1 salung ou 1/4 de baht (avers, argent), buste de Rama V, 1908.

La Thaïlande possède une très ancienne histoire monétaire liée à celle du Royaume du Siam : avant la réforme imposée par le roi Rama V, les principaux instruments d'échange et de transaction étaient des lingotins en argent métal (et parfois en or, mais à vocation votive) : le ngern hoy, en forme de bateau, et le pod duang (พดด้วง), en forme de petite boule[2]. En usage depuis l'époque Sukhothaï et jusqu'à l'ère du royaume de Rattanakosin, ils étaient poinçonnés en fonction de leurs poids suivant une échelle progressive. Les premières monnaies en forme de pièces apparaissent vers 1860, sous le règne de Rama IV.

À cette époque, la pièce d'un tical était composée d'argent métal et pesait un peu plus de 15 grammes, soit l'équivalent au change en 1860 à 0,41 tael chinois, de 0,60 piastre indochinoise (ou dollar de commerce), soit environ 2,60 francs-or. À l'origine, le mot baht est celui d'une unité de masse équivalant à 15,244 g. Le tical, pesant 15 g d'argent, fut ainsi nommé baht, mais l'ancienne dénomination tical va perdurer dans la population, notamment parce qu'elle était gravée sur les pièces de monnaie. Comme le baht n'était pas adossé à l'étalon-or, il ne cessa de se dévaluer dans les années 1880-1900. En 1908, son cours moyen se stabilise à 1,94 franc, soit 13 bahts pour une livre sterling. En 1920, il remonte à 11 bahts pour 1 £.

L'actuel système décimal, subdivisant le baht en 100 satangs (สตางค์), est introduit en 1897 par le roi Rama V, Chulalongkorn, mais mis plus de dix ans à s'imposer. En 1902, le système monétaire était encore constitué de :

  • Monnaies d'argent :
    • 1 tical (1 baht, soit 100 satangs) : 15,244 g
    • 1 salung (1/4 tical, soit 25 satangs) : 3,8 g
    • 1 fuang (1/2 salung, soit 12,5 satangs) : 1,9 g
  • Monnaies de cuivre :
    • 1 song phai (2 phai, soit 6,25 satangs) : 18,9 g
    • 1 phai (1/4 fuang, soit 3,125 satangs) : 11,3 g
    • 1 att (1/2 phai, soit 1,5625 satangs) : 5,6 g
    • 1 solot (1/2 att, soit 0,78125 satangs) : 2,8 g

Au cours des années, comme les monnaies européennes, le baht se dévalorisa et la pièce fut frappée en nickel, et le nom tical fut définitivement remplacé par le nom baht dans les années 1940, et la division centésimale, le satang fut plus communément utilisée, les anciennes subdivisions binaires du tical étant mal adaptées aux usages comptables et devenues trop faibles en valeur pour les échanges commerciaux, et ne figurant plus sur les nouvelles pièces frappées uniquement en bahts ou en satangs.

 
Évolution du taux de change du Baht avec l'euro entre 2006 et 2018.

Après la Seconde Guerre mondiale, un accord économique lia le baht au dollar américain pour un taux d'environ {{{1}}} pour {{{1}}}.

Mais en juillet 1997, l'éclatement de la bulle immobilière thaïlandaise provoqua un krach financier qui s'étendit à toute l'économie asiatique, le baht dut se résoudre à devenir une monnaie flottante ce qui entraîna une forte dévaluation à {{{1}}} pour {{{1}}} le avant les cotations flottantes. Sur le Forex à la date du , on obtenait 31,22 THB pour 1 USD.

Comme le montre le diagramme ci-contre, le baht, suivant son trend, n'a cessé de s'apprécier par rapport à l'euro depuis 2006[1].

Pièces et billets actuellement en circulationModifier

 
Les pièces et billets en circulation en 2005

Pièces de monnaie

Peu circulantes :

  • 1 satang en aluminium
  • 5 satangs en aluminium
  • 10 satangs en aluminium
  • 25 satangs en cupro-nickel
  • 50 satangs en cupro-nickel

Courantes :

  • 1 baht en nickel
  • 2 bahts en bronze d'aluminium
  • 5 bahts en nickel
  • 10 bahts bi-métallique

Billets de banque

  • 10 bahts (en voie de disparition)
  • 20 bahts
  • 50 bahts
  • 100 bahts
  • 500 bahts
  • 1 000 bahts

Avec l'avènement de Rama X, en 2018, une nouvelle série de pièces et de billets est en cours de fabrication, remplaçant l'ancienne série apparue à partir de 2001 (photo ci-contre). Les pièces et billets sont en grande partie fabriqués par la China Banknote Printing and Minting Corporation (en)[3].

Un grand nombre de pièces commémoratives de 2, 5, ou 10 bahts ont été émises ainsi que des billets de 50, 60, 100, 500 et même 500 000 bahts pour commémorer des évènements royaux.

Ressemblance avec la pièce de 2 eurosModifier

Lors de l'arrivée en 2002 des pièces de 2 euros, la ressemblance très forte avec la pièce de 10 bahts, antérieure de trois ans, frappa les esprits (même bi-métallisme, module, et poids pratiquement identique), si bien que les distributeurs automatiques européens l'acceptaient. Un grand nombre de pièces ont pris alors la direction de l'Europe pour un échange lucratif (10 bahts valent environ 25 centimes d'euros). Des réglages plus fins des appareils européens ont mis un terme à ce trafic.

RéférencesModifier

  1. a et b (en) Thailand Wants to Restrain the World’s Strongest Currency, par Suttinee Yuvejwattana et Yumi Teso, sur Bloomberg News, 3 juillet 2019.
  2. (en) « Thai Commemorative Bullet Coins », sur coincoin.com.
  3. (en) « Why other countries are giving China a licence to print money », par Stephen Chen, sur South China Morning Post, 12 août 2018.

Liens externesModifier