Bagsecg était un chef viking danois du IXe siècle. Il devint roi de Danemark à la mort de Horik II dans les années 860, jusqu’à sa mort en 871.

Wayland's Smith, là où Bagsecg fut enterré.

À la tête de la Grande ArméeModifier

Conquête du WessexModifier

En été 870, il débarque en Angleterre et entreprend d’y fonder le Royaume viking d'York et de conquérir une partie du pays avec la « Grande Armée viking ».

Dès le début de l’année 871, il organise avec Halfdan Ragnarsson plusieurs raids sur le Wessex, région vulnérable, captura Reading, et installa le camp de la « Grande Armée » dans la ville même.

Le , ce camp est attaqué par les troupes d’Alfred le Grand qui venait de remporter une brillante victoire à la bataille d’Englefield le . L’assaut est repoussé par les Vikings qui massacrèrent les soldats anglais et les forcèrent à battre en retraite.

Mort héroïqueModifier

Toutefois, les Scandinaves essuient de lourdes pertes dans cette bataille et, quatre jours plus tard, les Anglo-Saxons affrontent les envahisseurs vikings lors de la bataille d'Ashdown. Les combats durent toute la journée. Bagsecg et ses cinq jarls sont tués et Alfred, qui deviendra roi d’Angleterre trois mois plus tard, sort victorieux mais a perdu beaucoup d’hommes.

D’après la Chronique anglo-saxonne, Bagsecg a été tué par une épée alors que Halfdan avait fui le champ de bataille.

HéritageModifier

C’est du Berkshire, et non de son pays d’origine, que proviennent le plus de témoignages sur l’existence de Bagsecg. Il y est connu pour avoir été un envahisseur viking mort à cet endroit.

Il fut enterré, selon la légende locale, dans le Wayland's Smithy (en).