Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bagheera (homonymie).
Bagheera, perché dans un arbre, page 23 de l'édition de 1895 du Livre de la jungle.

Bagheera est le nom d'une panthère noire mâle, personnage du roman Le Livre de la jungle (1894) de Rudyard Kipling.

Dans l'œuvre de KiplingModifier

Bagheera possède « la marque du collier » car il a été capturé par les hommes et s'est ensuite enfui de sa cage à Oodepoore. C'est en souvenir de cette captivité qu'il participe, sur le « rocher du conseil » des loups, au rachat de la vie de Mowgli encore bébé, en offrant un « taureau gras fraîchement tué ».

Ami et protecteur de Mowgli, il n'hésite pas à lui faire respecter les principes de la jungle à coups de patte, notamment à la fin de « la chasse de Kaa », pour le punir de son imprudence à fréquenter les singes.

Fier et indépendant, Bagheera doit néanmoins appeler Kaa au secours pendant la bataille contre les singes, se trouvant en passe d'être submergé par le nombre des assaillants.

Dans les œuvres DisneyModifier

Article détaillé : Bagheera.

Autres usagesModifier

La Matra-Simca Bagheera est une automobile française, coupé à 3 places, produite entre 1973 et 1980.

Bagheera kiplingi est une espèce d'araignée sauteuse. C'est la seule araignée herbivore connue.

Bagheera[1] est le nom d'une association française loi de 1901 rassemblant les officiers, sous-officiers et engagés volontaires ayant servi au 11ème Choc.

«Bagheera» est le nom donné à une villa de la commune d'Anglet, construite par Georges-Henri Pingusson.

Notes et référencesModifier

  1. Association Nationale des Anciens parachutistes du 11ème Choc, « Qu'est Bagheera? », sur camps-parachutistes.org

SourceModifier