Badruddine Ayni

théologien musulman égyptien du XIVe siècle
Badruddine Ayni
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
محمود بن أحمد بن موسى بن أحمد العينيVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnoms
أبو مُحمَّد, بدر الدينVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Parentèle
Shehab Al-Din al-Ayni (d) (petit-fils)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Œuvres principales
ʻUmdat al-qārī fī sharḥ al-Bukhārī (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Badruddine 'Ayni (arabe : بدر الدين العيني) ou Badruddine Abou Mouhammad Mahmoud Bin Ahmad Bin Mousâ, (1361-1453), originaire d'Alep, natif d'Aintab, habitant du Caire, de rite hanafite, est un alem égyptien du XIVe siècle.

BiographieModifier

Il vint au monde dans la ville d'Aintab, le dix-septième jour du Ramadan, l'an 762 (1360 du J.-C.) et fut élevé dans la même ville, où son père remplissait les fonctions de Cadi.

Il lut le Coran, et se livra à l'étude des différents genres de sciences, sous la direction des hommes les plus distingués.

ŒuvresModifier

Badruddine 'Ayni commenta un grand nombre d'ouvrages, à savoir :

Concernant le hadith :

Concernant le fiqh :

  • Al-Binâyah fî sharh al-hidayah (arabe : البناية في شرح الهداية), ouvrage de fiqh hanafite.
  • Ramz al-haqâ’iq fî sharh kanz ad-daqâ’iq (arabe : رمز الحقائق في شرح كنز الدقائق), ouvrage de fiqh hanafite.

Autres ouvrages :

  • Kaschf al-lithâm (arabe : كشف اللثام) (l'enlèvement du voile), qui est une portion considérable de la Sira du Prophète d'Ibn Hisham;
  • le Kalam Tayyib (arabe : الكلم الطيب) d'Ibn Taymiyya;
  • le Touhfah al-mouloûk (arabe : تحفة الملوك) (le don des Rois)

Aussi, il abrégea les Fatâwâ Dhâhiriyah (arabe : الفتاوى الظهيرية) (les décisions juridiques des Dhahirites) et Al-Mouhît (arabe : المحيط) en deux volumes.
Il rédigea des développements utiles sur la grammaire arabe (nahw), la conjugaison et la prosodie.
Il composa la Vie des Prophètes (arabe : سير الانبياء) une grande histoires en dix-neuf volumes, une moyenne en huit et aussi un abrégé.

BibliographieModifier

  • Histoire des sultans Mamlouks de l’Égypte, Volume 1, Aḥmad Ibn ʿAlī Taqī ad-Dīn Maqrīzī, traduit en français par M. Quatremère, 1845, page 219-228, [lire en ligne]

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier