Baby-Sittor

film sorti en 2005
Baby-Sittor
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du film
Titre québécois Le Pacificateur
Titre original The Pacifier
Réalisation Adam Shankman
Scénario Thomas Lennon
Robert Ben Garant
Acteurs principaux
Sociétés de production Walt Disney Pictures
Spyglass Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Durée 95 minutes
Sortie 2005


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Baby-Sittor ou Le Pacificateur au Québec (The Pacifier) est un film américain, sorti en 2005.

SynopsisModifier

Shane Wolfe est un Navy Seal qui commande une mission consistant à récupérer un professeur enlevé par des miliciens serbes et armés. Il prend donc le contrôle d'une équipe qui intercepte l'ennemi, qui tentait de s'enfuir en bateau. Après un rude combat, les soldats récupèrent le professeur. Alors qu'il s'apprête à embarquer, plus loin, dans l'hélicoptère qui doit le ramener, le professeur demande à passer un coup de fil à sa famille, pour les rassurer. Le professeur monte dans l'hélicoptère, mais reçoit une balle, qui le tue sur-le-coup.

Deux mois plus tard, Shane sort d'une longue convalescence. On lui confie une mission d'un tout autre style : il doit surveiller les enfants du professeur. En effet, ce dernier travaillait sur le programme Ghost, une arme permettant de couper le contact entre un pays et ses satellites, afin de le priver de l'arme nucléaire... Le professeur avait un coffre en Suisse, et, alors que le supérieur de Shane va accompagner sa veuve afin de récupérer le contenu du coffre, ce dernier doit surveiller la maison contre d'éventuels agresseurs qui y chercheraient le programme Ghost. Il doit ainsi surveiller les enfants.

Shane impose à tous une discipline militaire, stricte. Il est haï de tous, la nourrice du bébé part et il se retrouve seul à gérer toute la maisonnée. Shane va néanmoins progressivement s'attendrir. Pour divertir les enfants, il deviendra professeur de lutte, mettra en scène une pièce de théâtre, apprendra la conduite à l'aînée... et tombera amoureux de la proviseure de l'école des enfants, également membre de l'armée. Se présentent alors deux mystérieux ninjas, qui attachent les enfants alors que Shane était absent. Pendant ce temps, la veuve du professeur finit par triompher du coffre qui contient en fait une clé. Shane, après avoir neutralisé les deux ninjas, tombe en décoinçant la patte du canard domestique, sur un passage souterrain dans le garage. Le lien est vite établi, et Shane comme son supérieur s'y précipitent.

Ils sont alors attaqués par les voisins, asiatiques, qui étaient sans doute les deux ninjas. Shane réussit à les éliminer, mais s'étonne de leur intérêt pour l'affaire. Tout s'explique par le changement soudain de camp de son supérieur, en réalité à la solde de la Corée du nord. Les enfants arrivent à se libérer et vont chercher la police. Shane, quant à lui, doit passer des pièges afin d'atteindre le bout du souterrain où le système Ghost est conservé.

Shane, même s'il doit quitter les enfants, devient le nouveau professeur de lutte de l'école, restant ainsi près de la proviseure.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

 
Vin Diesel à l'avant première à Munich.

AccueilModifier

CritiquesModifier

Baby-Sittor
Score cumulé
SiteNote
Metacritic30/100
Rotten Tomatoes20 %
Allociné 
Compilation des critiques
PériodiqueNote

Sur Rotten Tomatoes, un agrégateur d’évaluations, le film a obtenu un taux d’approbation de 20 % des 129 évaluations, avec une note moyenne de 3,710. Le consensus critique du site est le suivant: "Vin Diesel parodie son image de dur à cuire pour le public familial, mais le résultat n'est que modérément amusant".indiquant "des critiques généralement défavorables". Les spectateurs interrogés par CinemaScore ont attribué au film une note moyenne de "A–" sur une échelle de A + à F. Sur Metacritic, le film a un score de 30100 basé sur 27 critiques, indiquant des "critiques généralement défavorables". L'accueil en France est aussi négatif, le site AlloCiné lui attribue une moyenne de 2.15.

Box-officeModifier

Contrairement aux critiques négatives, le film a connu un grand succès remboursant largement son budget de 56 000 000 dollars. En Amérique du nord, le film récolte 113 086 868 dollars et au niveau mondial, le film totalise 198 636 868 dollars.

En France, le résultat est aussi bon avec 755 306 entrées.

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
  États-Unis
  Canada
113 086 868 $ 19
  France 755 306 entrées - -

  Total mondial 198 636 868 $ - -

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

Autour du filmModifier

Lieux de tournage :

Lien externeModifier