Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baar.

Baar
Baar (Zoug)
Mairie de Baar
Blason de Baar
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Zoug Zoug
Maire Jürg Dübendorfer
NPA 6340
N° OFS 1701
Démographie
Population
permanente
24 322 hab. (31 décembre 2017)
Densité 980 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 11′ 45″ nord, 8° 31′ 35″ est
Altitude 528 m
Min. 419 m
Max. 836 m
Superficie 24,83 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation
Localisation de Baar
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton de Zoug

Voir sur la carte administrative du Canton de Zoug
City locator 14.svg
Baar

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Baar

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Baar
Liens
Site web www.baar.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Baar est une commune suisse du canton de Zoug.

GéographieModifier

Selon l'Office fédéral de la statistique, Baar mesure 24,83 km2[2].

Baar se situe au nord du lac de Zoug. La ville est traversée par la Lorze qui relie le lac d'Aegeri au lac de Zoug. La ville est surmontée par la colline de Baarburg.

DémographieModifier

Selon l'Office fédéral de la statistique, Baar compte 24 322 habitants fin 2017[1]. Sa densité de population atteint 980 hab./km2.

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Baar entre 1850 et 2008[3] :

 

HistoireModifier

Des vestiges du Bronze moyen au haut Moyen Âge ont été retrouvés sur la colline de Baarburg.

ÉconomieModifier

Baar est une des communes les plus prospères de Suisse par sa politique fiscale, qui attire bon nombre d'entreprises internationales, ce qui lui vaut néanmoins bon nombre de critiques, notamment par le rôle controversé des entreprises présentes comme Glencore, qui sont accusées de profiter de la richesse des pays en voie de développement[4].

Monuments et curiositésModifier

  • Église paroissiale Saint-Martin remonte au XIVe s., la nef ayant été transformée en style baroque entre 1771 et 1777. Outre les stucs et les fresques du plafond en baroque tardif, elle recèle des peintures murales en gothique tardif du XVIe s.
  • A côté de l'église paroissiale se trouve la chapelle du cimetière Sainte-Anne dont le plafond en bois sculpté date de 1508.
  • L'église réformée a été construite entre 1866 et 1867 par Ferdinand Stadler.
  • Dans l'axe de la rue conduisant au clocher se tient l'Hôtel de Ville construit en 1676 ; il s'agit d'une maison à colombages sur base maçonnée.
  • Dans la rue conduisant à Sihlbrugg se trouve la filature an der Lorze. Cette fabrique, avec ses deux corps de bâtiment de 1852-1857, constitue en même temps que la cité ouvrière située derrière un ensemble de bâtiments typique pour l'époque de la première industrialisation.
  • Au sud-est de Baar subsistent les ruines de Wildenburg, un château-fort détruit au XIVe s. ; il fut une résidence des seigneurs d'Hünenberg[5].

TransportsModifier

PersonnalitésModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Population résidente permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2017 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 30 septembre 2018).
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13 janvier 2009)
  4. Reportage de Temprs Présent, Paradis fiscal, enfer social, TSR
  5. Guide culturel de la Suisse, Zürich, Ex Libris, , 445 p., p. 50

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier