BIS Records

label discographique suédois
BIS Records
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Siège
Pays
Organisation
Fondateur
Robert von Bahr (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
(en) bis.seVoir et modifier les données sur Wikidata

BIS Records est un label de musique classique fondé en 1973 par Robert von Bahr (sv). L'entreprise est située à Åkersberga en Suède.

HistoireModifier

Le nom Bis est tiré du nom de plume de l'arrière-grand-père de Robert von Bahr[1]. En 1973, il entre dans une synagogue et y entend le chanteur Leo Rosenbluth dans des pièces de la liturgie juive. Il concrétise son premier disque avec lui, puis un second avec son épouse, flûtiste. Il enregistre ensuite avec de jeunes artistes, tel le chef d'orchestre Neeme Järvi[2]. Les compositeurs Jean Sibelius, Carl Nielsen, Edvard Grieg sont largement exploités, mais aussi des intégrales dévolues à Alfred Schnittke, Sofia Goubaïdoulina, Kalevi Aho, les symphonies de Vagn Holmboe et Joonas Kokkonen.

Dans le répertoire baroque, la petite maison de disque enregistre l'intégrale des cantates de Bach avec le chef Masaaki Suzuki (un élève de Ton Koopman), avec un effectif purement japonais.

Parmi les autres artistes du label, il faut citer la flûtiste Sharon Bezaly et le pianiste Yevgeny Shubin.

Le catalogue comprend plus de 1 500 références et augmente chaque année de 60 à 70 nouvelles parutions[2].

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Lacavalerie 2005, p. 58.
  2. a et b Lacavalerie 2005, p. 59.

Liens externesModifier