Ouvrir le menu principal

Bïzà Neirà

Revue culturelle et littéraire en auvergnat

Bïzà Neirà
Image illustrative de l’article Bïzà Neirà

Pays Drapeau de la France France
Langue Français, Auvergnat
Genre Revue scientifique, littéraire
Fondateur Pierre Bonnaud
Date de fondation 1974
Éditeur Cercle Terre d'Auvergne
Ville d’édition Clermont-Ferrand / Chamalières

ISSN 0398-9453
OCLC 10069075

Bïzà Neirà, sous sa forme longue Bïzà Neirà - revue auvergnate bilingue, est une revue à contenu littéraire et scientifique consacrée à l'auvergnat ainsi que plus généralement à la culture et au patrimoine auvergnats[1],[2]. Elle est publiée par la société savante Cercle Terre d'Auvergne depuis 1974.

La revue est actuellement perçue comme une source d'informations importantes quant aux différents champs de la culture immatérielle auvergnate et plus particulièrement la linguistique[3],[4].

Sommaire

Contenu éditorialModifier

Fondée à Clermont-Ferrand en 1974, la revue Bïzà Neirà a paru sans discontinuer depuis sa création par le Cercle Occitan d'Auvergne qui va par la suite devenir le Cercle Terre d'Auvergne au-travers de sa maison d'édition propre Auvernha Tara d'Oc puis Tarà d'Euvarnhà. Son nom signifie en auvergnat La bise noire, et qui désigne le vent du nord.

Elle se voit actuellement avoir produit plus de 160 numéros. Elle a pour vocation de sauvegarder, promouvoir et diffuser la culture et le patrimoine auvergnats aux travers d'articles et textes à vocation littéraire ou scientifique[5].

LittératureModifier

La revue Bïzà Neirà a pour but premier de diffuser l'auvergnat[6]'[7]. Elle a permis le regroupement des auteurs et écrivains en auvergnat en leur donnant un support pour publier leurs textes et ainsi permettre une diffusion écrite de l'auvergnat. La graphie utilisée actuellement est l'écriture auvergnate unifiée[8]. La graphie classique de l'occitan était également employée dans les premières années de publication de la revue.

Tous les genres littéraires y sont représentés : le roman, la nouvelle, la poésie et le théâtre. De très nombreux textes ont été publiés et constituent à l'heure actuelle le plus grand rassemblement de textes en auvergnat[9].

Elle a également pour but de sauvegarder la culture orale auvergnate, recueillie par le CTA, qui s'y voit ainsi être diffusée.

Recherches scientifiquesModifier

La revue a également un but scientifique. Des travaux de chercheurs ou d'érudits sont publiés dans tous les domaines des sciences humaines dans le cadre de l'Auvergne, voire dans un cadre géographique plus large, notamment français ou européen, amenant à des parallèles[10]. La revue ou ses articles ont été cités dans plusieurs ouvrages et articles[11],[12],[13] y compris dans les recherches sur l'occitan[14]'[15]'[16]'[17], et au sein de colloques[18].

La linguistique y est notamment présente par les travaux de linguistes comme ceux du philologue allemand Karl-Heinz Reichel[19]. L'histoire, la géographie, les deux couplés au sein de la géohistoire sont également présents. Se retrouvent également l'ethnographie, l'onomastique, l'architecture, l'archéologie, les études sur la culture orale ou matérielle, le folklore, etc.

La littérature se voit également abordée sous l'angle de la recherche par l'étude et l'analyse de textes anciens en langue auvergnate.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. « Bïzà Neirà », sur http://cths.fr/ ; site du Comité des travaux historiques et scientifiques
  2. « Bizà Neirà », sur https://apps.atilf.fr/revues/ ; site de référencement des revues de linguistique pour le laboratoire Analyse et traitement informatique de la langue française (Unité mixte de recherche du CNRS et de l'Université de Lorraine)
  3. Wendy Pfeffer, Robert A. Taylor, Bibliographie de la littérature occitane: trente années d’études, Brepols, coll. « Publications de l'Association Internationale d'Etudes Occitanes », , 656 p. (ISBN 978-2-503-53105-2)
  4. (en) Kathryn Klingebiel, « Bibliography of Occitan Linguistics for 2010 », Tenso, vol. 27,‎ , p. 171-203
  5. (en) Serge Soupel, « The special position of Auvergnat », International Journal of the Sociology of Language, no 169,‎ , p. 91-106 (ISSN 0165-2516)
  6. Hervé Abalain, Le français et les langues historiques de la France, Paris, Éditions Jean-Paul Gisserot, , 317 p. (ISBN 978-2-87747-881-6, lire en ligne), Les mouvements occitanistes, p. 193
  7. Alexia Vanhee, La poésie contemporaine en bibliothèque universitaire : Mémoire de diplôme de conservateur de bibliothèque sous la direction de Jean-Claude Annezer, Toulouse, Université de Toulouse-Le Mirail, (lire en ligne), p. 54
  8. M.C.A. Garabato, « Le discours sur les normes graphiques en conflit dans les publications périodiques en langue d'oc : le cas de La Cabreta », Discours et savoirs sur les langues dans l'aire méditerranéenne,‎
  9. « Bïzà Neirà », sur http://cercleterredauvergne.fr/ ; site de la société savante Cercle Terre d'Auvergne
  10. Éva Buchi, sous la direction de Jean-Pierre Chambon, Habilitation à diriger des recherches - Mémoire de synthèse - Linguistique, Université Paris-Sorbonne de Paris, Eécole Doctorale V - Concepts et langages ; équipe d'accueil 3560- Lexicographie et linguistique romanes, (lire en ligne)
  11. Michaela Heinz, L'exemple lexicographique dans les dictionnaires français contemporains, Tübingen, Max Niemeyer Verlag, (ISBN 3-484-39128-6, lire en ligne)
  12. Daniel Martin, L'identité de l'Auvergne : mythe ou réalité historique : essai sur une histoire de l'Auvergne des origines à nos jours, Créer, , 717 p. (ISBN 2-909797-70-8, lire en ligne)
  13. Nathalie Da Silva, Viviane Niaux, « Le « Noël des grands jours » de Georges Onslow », Siècles, revue du Centre d'Histoire "Espaces et Cultures", Presses universitaires Blaise-Pascal,‎ (ISSN 2275-2129, lire en ligne)
  14. Jean-Pierre Chambon, « Dans la Grotte du Chien : l’écriture occitane aux prises avec le déjà dit. Sur le chapitre I, 8 du libre dels Grands jorns de Jean Boudou », Lengas - revue de sociolinguistique, vol. 72 « Marge linguistique, pouvoir, statuts et polémiques — Lectures de Boudou et Ricard »,‎ , p. 79-118 (ISSN 2271-5703, lire en ligne)
  15. (en) Kathryn Klingebiel, « Bibliography of Occitan Linguistics for 2008 », Tenso, vol. 24,‎ , p. 132-172 (ISSN 0890-3352)
  16. (oc) Domergue Sumien, « Los secessionismes lingüistics: la diferéncia auvernhata », Jornalet, Barcelone,‎ (ISSN 2385-4510, lire en ligne)
  17. (en) Kathryn Klingebiel, « Occitan Studies: Language and Linguistics », The Year's Work in Modern Language Studies, vol. 75,‎ , p. 150-157
  18. Congrès International de Linguistique et Philologie Romanes, Acte du XIVème Congrès International de Linguistique et Philologie Romanes, Aberystwyth ; éd. Tübingen, Max Niemeyer Verlag, 2004 ; éd. 2007 (OCLC 680270432, lire en ligne)
  19. Karl-Heinz Reichel, Les parlers du Puy-de-Dôme et parlers voisins au Nord-Ouest et à l’Est - Thèse de philologie romane à l'Université Friedrich-Alexander d'Erlangen-Nuremberg, , 410 p.

Voir aussiModifier