Béla Illés (écrivain)

écrivain hongrois

Béla Illés (Kassa, - Budapest, ) est un écrivain hongrois, célèbre pour avoir reçu par deux fois le prix Kossuth, le plus prestigieux des prix littéraires hongrois.

Béla Illés
Image dans Infobox.
Fonction
Rédacteur en chef
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
BudapestVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Illés BélaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Membre de
Conflit
Distinctions
Illés Béla sírja.jpg
Tombe de Béla Illés au cimetière national de Fiumei út à Budapest.

BiographieModifier

Après l’école secondaire (1912), il obtient un doctorat de l'université de Budapest (1916). D'abord journaliste, il prend part aux révolutions de 1918-1919 et doit alors s'exiler dans les Carpates ukrainiennes où il devient militant communiste.

Arrêté, il est expulsé en Tchécoslovaquie (1921) puis vit à Vienne avant d'être à nouveau expulsé (1923). Il s'installe alors en Union soviétique où il participe aux différents mouvements internationaux des écrivains progressistes.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il combat dans l'armée soviétique comme simple engagé puis comme officier et rentre en Hongrie avec l'armée.

Rédacteur en chef du Irodalmi Újság (Journal littéraire) (1950-1956), membre du comité de rédaction d'Élet és Irodalom (Vie et littérature) (1957-1959), il reçoit le prix Kossuth en 1950 puis en 1955.

HommageModifier

Une rue de Budapest (l'ancienne rue Sas) porte son nom.

ŒuvresModifier

Ses œuvres sont très inspirés des événements de sa vie. On lui doit des romans, des contes et des nouvelles dont :

  • Doktor Utrius Pál honvédbaka iratai (1916)
  • Ég a Tisza (1929)
  • Kárpáti rapszódia (1939)
  • Új bor (1945)
  • Erdei emberek (1945)
  • Zsatkovics Gergely királysága (1946)
  • Fegyvert és vitézt éneklek (1949)
  • Vígszínházi csata (1950)
  • Honfoglalás (1952)
  • Harminchat esztendő (1956)
  • Válaszúton (1958)
  • Anekdoták könyve (1960)
  • Lövészárokban (1966)
  • Pipafüst mellett (1967)
  • Varázsló inasok (1978)
En français
  • Rhapsodie des Carpathes, 2 vols., Corvina, 1963 (= Kárpáti rapszódia)
  • La Valeur pratique de la gloire littéraire, Revue Europe no 411-412, Littérature hongrosie, 1963, p. 132-133
  • La Tisza en feu, Corvina, 1966 (= Ég a Tisza)

BibliographieModifier

  • Zoltán Fábry, Üresjárat 1945-1948, 1991, p. 259
  • Péter Pástor, A Moszkvai magyar követség jelentései, 1935-1941, 1992, p. 373
  • Jack Zipes, The Oxford Companion to Fairy Tales, 2015, p. 297

Liens externesModifier