Ouvrir le menu principal

Bédouès

ancienne commune française du département de la Lozère

Bédouès
Bédouès
Vue générale depuis le promontoire de la collégiale.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lozère
Arrondissement Florac
Canton Saint-Étienne-du-Valdonnez
Maire délégué Karine Pastre
2016-2020
Code postal 48400
Code commune 48022
Démographie
Gentilé Bédouesquins
Population 278 hab. (2013)
Densité 10 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 20′ 31″ nord, 3° 36′ 20″ est
Altitude Min. 540 m
Max. 1 170 m
Superficie 26,80 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Bédouès-Cocurès
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lozère

Voir sur la carte administrative de la Lozère
City locator 15.svg
Bédouès

Géolocalisation sur la carte : Lozère

Voir sur la carte topographique de la Lozère
City locator 15.svg
Bédouès

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Bédouès

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Bédouès
Liens
Site web [1]

Bédouès est une ancienne commune française, située dans le département de la Lozère en région Occitanie, devenue, le , une commune déléguée de la commune nouvelle de Bédouès-Cocurès.

Ses habitants sont appelés les Bédouesquins[1].

GéographieModifier

La commune de Bédouès est située dans le sud de la Lozère.

Communes limitrophesModifier

ToponymieModifier

Du gaulois betu ("bouleau").


HistoireModifier


HéraldiqueModifier

  Blason De gueules à une chèvre rampante d’or et un chef émanché d'or de quatre pièces ; chaussé fascé ondé d'argent et d'azur
Détails
Jean Claude Molinier, novembre 2011
Adoption par le conseil municipal en novembre 2011[3]

Politique et administrationModifier

Liste des maires délégués de Bédouès
Période Identité Étiquette Qualité
2016 En cours Karine Pastre[4]   Maire Délégué
Liste des maires de Bédouès
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
Avant 1876 Après 1887 Marquis de Cabot la Fare Charles Joseph René    
1989 2008 Philippe Agut    
2008 2016 Christian Bataille   Maire

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6],[Note 1].

En 2013, la commune comptait 278 habitants, en diminution de -7,02 % par rapport à 2008 (Lozère : -1,05 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
511507609446525546533518557
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
522549533522535524512509505
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
410388365272290281261250223
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2013
209168156177194299312291278
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Lieux et monumentsModifier

Bâtiments et lieux publics remarquablesModifier

 
Le château de Miral.

Bâtiments religieuxModifier

  • la collégiale de Bédouès, église fortifiée que le pape Urbain V (originaire de Grizac, situé sur la commune de Bédouès) fait construire en 1363 afin d'accueillir le tombeau de ses parents.
  • la chapelle Saint-Saturnin, ancienne église paroissiale qui recèle des peintures murales.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier