Bécasseau spatule

espèce d'animaux

Eurynorhynchus pygmeus

Eurynorhynchus pygmeus
Description de cette image, également commentée ci-après
Bécasseau spatule
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Charadriiformes
Famille Scolopacidae

Genre

Eurynorhynchus
Nilsson, 1821

Espèce

Eurynorhynchus pygmeus
(Linnaeus, 1758)

Statut de conservation UICN

( CR )
CR A2abcd+3bcd+4abcd; C2a(i) :
En danger critique d'extinction

Le Bécasseau spatule (Eurynorhynchus pygmeus, synonyme : Calidris pygmaea) est une petite espèce de limicoles asiatiques. Elle fait partie de la liste des 100 espèces les plus menacées au monde établie par l'UICN en 2012.

DescriptionModifier

Cet oiseau est caractérisé par son bec spatulé. Il s'agit d'un bécasseau de petite taille puisqu'il ne mesure que de 14 à 16 cm.

RépartitionModifier

Cette espèce niche dans la toundra sibérienne et hiverne au Bangladesh et en Birmanie, réalisant une migration de 8 000 kilomètres[1].

HabitatModifier

Cet oiseau niche près des côtes mais aussi près des lacs et des rivières. Il hiverne sur les vasières et les lagunes littorales.

ComportementModifier

Cette espèce se nourrit sur la vase humide ou en eau peu profonde qu'il balaie latéralement avec son bec spatulé. Il s'associe fréquemment au Bécasseau à cou roux en migration et en hivernage.

MenacesModifier

Cette espèce est très menacée et donc considérée comme « en danger critique d'extinction » par l'UICN. Ce statut est justifié par un déclin très inquiétant, l'espèce ayant perdu 88 % de ses effectifs en huit ans (de 2002 à 2010). Il resterait actuellement 120-200 couples de cet oiseau[2] poussant l'UICN à la classer sur la liste des 100 espèces les plus menacées au monde en 2012.

La cause principale de ce déclin est la destruction et la pollution de son habitat sur ses sites d'escale et d'hivernage en Asie de l'Est[2].

Un programme de conservation a récemment été mis en œuvre. Des oiseaux sont également élevés en captivité afin de tenter de sauver l'espèce de l'extinction[3]. Ces efforts semblent porter leurs fruits : en 2013 et 2014, pour la première fois, les effectifs n'ont pas diminué[2].

Notes et référencesModifier

  1. « Découvrez les premiers pas attendrissants de petits bécasseaux spatules sauvages », sur Gentside Découverte (consulté le 7 février 2016)
  2. a b et c « Calidris pygmae (Spoon-billed Sandpiper, Spoonbill Sandpiper) », sur www.iucnredlist.org (consulté le 7 février 2016)
  3. « La captivité sauvera-t-elle le bécasseau spatule ? », sur Gentside Découverte (consulté le 7 février 2016)

SourceModifier

  • Taylor D. (2006) Guide des limicoles d'Europe, d'Asie et d'Amérique du Nord. Delachaux & Niestlé, Paris, 224 p.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :