Béatrice de Champagne

duchesse de Bourgogne

Béatrice de Champagne
Image illustrative de l'article Béatrice de Champagne
Sceau de Béatrice de Champagne.

Autres noms Béatrice de Navarre
Titre Duchesse de Bourgogne
Biographie
Dynastie Maison de Blois
Naissance
Décès
Père Thibaut IV de Champagne
Mère Marguerite de Bourbon
Conjoint Hugues IV de Bourgogne
Enfants Hugues de Bourgogne
Béatrice de Bourgogne
Isabelle de Bourgogne
Marguerite de Bourgogne
Jeanne de Bourgogne

Béatrice de Champagne ou Béatrice de Navarre (née en 1242 - † en 1295) est la fille de Thibaut IV de Champagne, comte de Champagne et roi de Navarre, et de sa troisième épouse Marguerite de Bourbon. Elle devient duchesse de Bourgogne par son mariage avec Hugues IV de Bourgogne.

BiographieModifier

En 1258, elle épouse le duc de Bourgogne Hugues IV, veuf de Yolande de Dreux et devient duchesse de Bourgogne. Elle apporte comme dot la châtellenie d'Isle-sur-Serein, qui a longtemps été tenue pour les comtes de Champagne par la maison de Montréal[1]. Au moment de ce mariage, Béatrice est alors âgée d'environ 16 ans tandis que son époux à environ 45 ans.

La jeunesse et la beauté de Béatrice lui aurait apporté un certain ascendant sur le duc de Bourgogne qui l'aurait poussé à favorisé les enfants issus de son deuxième lit, notamment Huguenin, par rapport à ses aînés issus de son premier mariage et provoquant la jalousie de son héritier Robert II. Ces querelles avec son beau-fils poussèrent Béatrice à demander au roi Saint-Louis des lettres de sauvegarde pour elle et de garantie pour ses biens. Quant à Robert, craignant l'influence de la duchesse sur son père, il obtient de lui qu'il l'émancipe et qu'il lui abandonne le duché avant de décéder quelques jours plus tard[2].

Elle devient veuve à la fin du mois de novembre 1272 à l'âge de 29 ans et se réfugie alors dans les domaines de son frère Henri III en Champagne afin d'échapper au nouveau duc Robert II contre qui elle ne peut défendre son douaire ainsi que les apanages de ses enfants. Robert II et Béatrice trouvent un accord le à Sézanne dans lequel elle obtient pour douaire la châtellenie de Châtillon-sur-Seine. Puis le , elle renonce à toutes les prétentions qu'elle pourrait avoir sur la succession du comté de Champagne. Dans les années suivantes, Béatrice aura d'autres querelles avec son beau-fils Robert, notamment à propos de l'héritage de ses enfants[2].

Béatrice se retire par la suite dans son château de l'Isle-sur-Serein qui faisait partie de sa dot. Elle semble par la suite avoir fait la paix avec son beau-fils et décède en 1295 dans le château Villaines-en-Duesmois[2].

Mariage et enfantsModifier

En 1258, elle épouse en tant que deuxième femme Hugues IV de Bourgogne, duc de Bourgogne, veuf de Yolande de Dreux, fils d'Eudes III de Bourgogne et d'Alix de Vergy, dont elle a cinq enfants[3] :

Articles connexesModifier

SourceModifier

  • Marie Henry d'Arbois de Jubainville, Histoire des Ducs et Comtes de Champagne, 1865.
  • Ernest Petit, Histoire des ducs de Bourgogne de la race capétienne, 1889.

Notes et référencesModifier

  1. Marie Henry d'Arbois de Jubainville, Histoire des Ducs et Comtes de Champagne, 1865.
  2. a b et c Ernest Petit, Histoire des ducs de Bourgogne de la race capétienne, 1889.
  3. Foundation for Medieval Genealogy.
  4. Philippe Le Bel et la Noblesse Franc-Comtoise, Frantz Funck-Brentano, Bibliothèque de l’École des chartes, Vol. 49 (1888), 9.