Béatrice de Bar (-1076)

marquise consort de Toscane et duchesse consort de Basse-Lotharingie
Béatrice de Lorraine
Image dans Infobox.
Béatrice de Bar. Du manuscrit Vita Mathildis de Donizone, XIIe siècle.
Fonction
Régente
Titre de noblesse
Duchesse
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Famille
Maison d'Ardenne (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Fratrie
Conjoints
Enfants
Autres informations
Cheveux
BlasonLorraine.svg
Blason

Béatrice de Bar, née vers 1017 et morte le , est une princesse de la maison d'Ardenne (Wigéricides), fille du duc Frédéric II de Lorraine et de Mathilde de Souabe. Elle fut par ses mariages successifs, marquise de Toscane de 1037 à 1052, puis duchesse consort de Basse-Lotharingie de 1065 à 1069.

BiographieModifier

Béatrice était la fille cadette de Frédéric II (mort en 1026), duc de Haute-Lotharingie et comte de Bar à partir de 1019, et de son épouse Mathilde (morte en 1032), fille du duc Hermann II de Souabe.

Âgée de neuf ans au décès de son père, sa tante Gisèle de Souabe, mariée à l'empereur Conrad II le Salique, la recueillit ainsi que sa sœur aînée Sophie. À la mort précoce de son frère Frédéric III de Lorraine en 1033, la lignée mâle des comtes de Bar s'éteignit.

 
Boniface III de Toscane. Du manuscrit Vita Mathildis de Donizone.

En 1037, elle fut mariée à un fidèle de l'empereur, Boniface de Canossa (985-1052), marquis de Toscane (en tant que Boniface III) depuis 1027. Son mari avait épousé en premières noces Richide, fille du comte Giselbert de Bergame ; ce mariage reste toutefois sans enfants. Béatice et Boniface eurent :

Le marquis Boniface III de Toscane ayant été assassiné le , elle est régente des États de son époux au nom de son fils, mais, après la mort de celui-ci et de sa fille aînée Béatrice, elle se retire en Basse-Lotharingie. Au printemps 1054, elle épouse son cousin Godefroy II (mort en 1069), duc de Basse-Lotharingie, sans le consentement de l'empereur Henri III.

Godefroy II s'était plusieurs fois révolté à l'autorité impériale dans le passé ; en 1055, Henri III enlève Béatrice et sa fille Mathilde pour les assigner à résidence. À la fin, la réconciliation a lieu et l'année suivante, l’empereur meurt après avoir fait libérer les deux.

Après la mort de Godefroy, Béatrice revient à sa fille Mathilde en Toscane, où elle soutient le pape Grégoire VII dans la querelle des Investitures avec Henri IV, et l'aide à lutter contre les Sarrasins et les Normands.

Béatrice est morte en 1076 et elle a été enterrée dans la cathédrale de Pise.

Liens externesModifier