Bâtard légitimé

Dans les sociétés médiévales et d'Ancien Régime, un bâtard légitimé est un enfant naturel reconnu par son père. Suivant les coutumes, les légitimés peuvent acquérir des droits, un rang et une honorabilité en rapport à la position sociale de leur père — notamment quand ce dernier appartient à la noblesse. La légitimation peut être complète, si les parents se marient ensemble après la naissance, ou partielle, lorsqu'il s'agit d'enfants adultérins.

Le droit de légitimation tend à devenir un privilège de la couronne dans la plupart des monarchies européennes à l'époque moderne. L'administration royale délivre alors des lettres de légitimation qui valident la procédure.

Louis XIV a créé à la fin de son règne un statut intermédiaire pour ses enfants légitimés, Louis-Auguste de Bourbon et Louis-Alexandre de Bourbon, entre les princes du sang et les ducs et pairs. Il a surtout tenté de les assimiler aux princes du sang et de les rendre aptes à monter sur le trône en 1714, en violation des lois fondamentales du royaume. Cette prétention a été rejetée par le Parlement de Paris, qui a invalidé le testament du Roi Soleil.