Aya (reine)

reine de l’Égypte antique

Aya
Image illustrative de l’article Aya (reine)
Stèle montrant la reine
Nom en hiéroglyphe
iA1ii
Dynastie XIIIe dynastie

Aya est l'épouse d'un roi de l'Égypte antique de la XIIIe dynastie (entre 1803 et 1649 avant notre ère)[1].

Elle est connue par deux sources. Aya apparaît sur une stèle conservée à Wurtzbourg[2]. De cette source, il est clair qu'elle faisait partie d'une famille influente de hauts fonctionnaires de la cour et était liée au vizir Ânkhou[1],[3].

Elle apparaît également dans le papyrus Boulaq 18. Il s'agit d'un compte administratif appartenant au palais thébain d'un roi de la XIIIe dynastie. Il a été trouvé dans la tombe du scribe de la grande enceinte Néferhotep. Le nom du roi dans ce papyrus n'est que partiellement conservé[1]. De nombreux chercheurs ont lu les restes sous le nom de Sobekhotep II, bien que d'autres contestent cette lecture. D'autres suggestions incluent le roi Sehotepkarê Antef et le roi Smenkhkarê Imyramesha[2]. Par conséquent, il y a un doute sur l'identification du mari d'Aya.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Kim Steven Bardrum Ryholt, The Political Situation in Egypt during the Second Intermediate Period (Carsten Niebuhr Institute Publications, vol. 20. Copenhagen, Museum Tusculanum Press, 1997), p. 243-245.
  2. a et b Aidan Mark Dodson, Dyan Hilton, The Complete Royal Families of Ancient Egypt, Thames & Hudson. 2004.
  3. Wolfram Grajetzki, Ancient Egyptian Queens: A Hieroglyphic Dictionary. London, Golden House Publications, 2005, p. 36, (ISBN 0-9547218-9-6)