Axel Brücker

écrivain français

Axel Brücker (né le à Neuilly-sur-Seine) est un producteur de télévision, programmateur de cinéma, organisateur de festivals et écrivain français.

BiographieModifier

Axel Brücker est le troisième fils de Claude Brücker, alsacien, grande figure du cinéma d'art et d'essai qui révéla au public français les premiers films de réalisateurs comme Bergman ou Fellini. Sa mère, Christine, sœur de Marc Légasse, est basque.

Il est le frère puiné de deux autres célébrités : Eric Brücker (alias Akim)[1] (1945-2002), ayant interprété quelques chansons dans les années 60 notamment des titres des Beatles et un titre en duo avec Sheila, et l'épidémiologiste Gilles Brücker (né en 1946).

Après des études secondaires à Janson-de-Sailly et au Cours Saint-Louis, il part à Los Angeles en Californie pour suivre des cours de théâtre et de cinéma.

  • 1968 : il effectue son service militaire au Service d'Information et de Cinéma aux Armées: SIRPA
  • 1970 : Marcel Bleustein-Blanchet lui confie la direction des Cinémas Publicis. Il y rencontre Daniel Toscan du Plantier qui l'embarquera en 1975 dans l'aventure Gaumont auprès de Nicolas Seydoux qui vient de prendre le contrôle de la célèbre firme cinématographique.
  • 1978 : Axel Brücker rejoint l'aventure du quotidien Le Matin de Paris dont il prend la direction générale de la publicité.
  • 1983 : il crée la société "Génériques", régie de publicité et de relations publiques spécialisée dans le cinéma. Il crée, la même année, avec son épouse Anne Foucart, une agence de relations de presse "Réclame".
  • 1987 : Axel Brucker reprend le célèbre Cinéma Mac Mahon temple parisien de la cinéphilie. Au sein de la société Mac-Mahon Distribution, il réédite en France les plus célèbres comédies musicales de Hollywood ou des grands classiques comme "Ben-Hur".
  • 1999 : Axel Brücker et ses sociétés rejoignent le groupe Le Public Système dont il devient l'un des directeurs associés.
  • 2004 : il rejoint Vincent Bolloré qui vient de racheter le Mac-Mahon, et entre dans le groupe Bolloré comme Directeur Médias et participe au lancement de la chaîne Direct 8 qu'il quittera en 2008 pour se consacrer au Trailers Museum et à la réalisation d'émissions de télévision et de radio.
  • 2016: Axel Brücker participe à la reprise de l'hebdomadaire La Semaine du Pays Basque et en devient le Directeur de la Publication.

Trailers Museum (Le Musée de la Bande-annonce) dont les bureaux et les salles de montage sont installés à Suresnes, regroupe une collection de plus de 20 000 bandes-annonces sur l'histoire du cinéma.

Principaux films réédités en FranceModifier

Ben-Hur, Gigi, The Blues Brothers, La Veuve joyeuse d'Ernst Lubitsch, Un Américain à Paris, Un jour à New York

Principaux événements et productionsModifier

  • Festival International de la Bande-Annonce, créé en 1974 FIBA dans le cadre du Festival de Cannes.
  • Nuits de la Bande-Annonce, créées en 1976 au Grand-Rex à Paris et dans les principales grandes villes.
  • Nuit de la Bande-Annonce sur différentes chaînes comme France 3, France 2.
  • La Fabuleuse Histoire de la Bande-Annonce, série sur CineInfo.
  • Histoires de la bande-annonce, série sur Ciné-Cinémas.
  • Prochainement sur cet écran, série sur France Culture.

DiversModifier

  • Axel Brücker est l'un des organisateurs auprès de la Fédération nationale des cinémas français (FNCF) du Congrès du Cinéma et, avec la FNDF Fédération des Distributeurs de la Journée des Distributeurs.
  • Membre de la Commission de classification des films.
  • Grand-maître de la Confrérie des Vins de Suresnes
  • Axel Brücker est l'un des actionnaires et le directeur de la publication de l'hebdomadaire La Semaine du Pays Basque.

OuvragesModifier

  • Fulcanelli et le Mystère de la Croix d'Hendaye, éditions Séguier, Paris, 2005.
  • La Promesse de vente, roman, éditions Séguier, Paris, 2006.
  • Une Maison Mauresque au Pays basque, éditions Atlantica, 2014.
  • Le Maréchal Moncey, (préface Thierry Lentz) éditions Michalon, 2021.

DécorationsModifier

  • Chevalier de la Légion d'honneur.
  • Chevalier de l'Ordre national du Mérite
  • Officier dans l'Ordre des Arts et des Lettres
  • Chevalier dans l'Ordre du Mérite Agricole.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier