Aviation Industry Corporation of China

Aviation Industry Corporation of China
Création Juin 1993
Dates clés 1999 : Division en AVIC I et II
2008 : Réunification des sociétés
Forme juridique Entreprise publique
Action Bourse de Hong KongVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Pékin
Drapeau de Chine Chine
Direction Tan Ruisong
Activité Aéronautique
Filiales Changhe
Chengdu
Harbin
Hongdu
Shenyang
Xi'an
Continental Motors
Effectif 383 439 (2009)
Site web Site officiel

Chiffre d'affaires 21,7 milliards de dollars (2009)

Société précédente AVIC I, AVIC II

Aviation Industry Corporation of China (chinois : 中国航空工业集团公司 ou AVIC ; en français : Société de l'Industrie Aéronautique de Chine) est une holding publique chinoise spécialisée dans la construction aéronautique et fondée en 1993, divisée en deux en 1999, puis de nouveau réunifiée le . AVIC construit des avions militaires[1],[2], des avions de ligne mais également des turboréacteurs, des hélicoptères.

HistoriqueModifier

L'histoire de la construction aéronautique en Chine débuta en 1934, par la création d'une coentreprise à Nanchang destinée au développement de l'aviation entre la République de Chine de Tchang Kaï-chek et le Royaume d'Italie de Benito Mussolini. Toutefois cette collaboration est interrompue par l'alliance militaire entre l'Italie et le Japon et la Seconde Guerre sino-japonaise. Les usines sont confisquées par le gouvernement chinois puis délocalisées dans le Nanchuan suite à l'occupation japonaise, avant de retourner à Nanchang en 1947.

Après la fondation de la République populaire de Chine en 1949, l'industrie aéronautique chinoise se développa, à travers la création de société d'état. Le site de Nanchang devient Hongdu en 1951, puis de nouvelles sociétés sont créées : Shenyang et Shanghai Aircraft en 1951, Harbin en 1952, Xi'an en 1958, Shaanxi et Changhe en 1969.

En 1993, AVIC est créée permettant d'établir un lien entre les différentes sociétés aéronautiques. De 1999, la holding est divisée en deux : AVIC I est chargé de la coordination des avions militaires et moyen-courrier tandis que AVIC II se concentre sur les petits avions et hélicoptères. Après la réunification d'AVIC en 2008, la section des avions moyen-courriers commerciaux est détachée pour former la COMAC.

Elle est classée en 2018 comme la 1re entreprise du CMI chinois.

D'après le quotidien du peuple en ligne[3], il s'agit de deux des trois entreprises qui participent à l'assemblage d'Airbus A320 à Tianjin, dans la nouvelle zone Binhai.

OrganisationModifier

AVIC se divise en 12 pôles : défense, avions de transports, motorisation d'avions, hélicoptères, avionique, appareils d'aviation générale, recherche et développement aéronautique, tests en vol, marché et logistique, management, étude de projet sur plans et maquettes, automobile.

AVIC comprend près de 200 filiales installées dans 19 villes (Pékin, Shanghai, Tianjin) et provinces (Shaanxi, Sichuan, Guizhou, Liaoning, Jilin, Heilongjiang, Jiangxi, Henan, Anhui, Jiangsu, Hubei, Hunan, Shandong, Hebei, Gansu, Guangdong).

FilialesModifier

Compagnie Date de création
Changhe Aircraft Industries Corporation 1969
Chengdu Aircraft Industry Group 1958
China National Aero-Technology Import & Export Corporation (en) 1979
Guizhou Aircraft Industry Co. (en) 1993
Harbin Aircraft Manufacturing Corporation 1952
Hongdu Aviation Industry Group 1951
Shanghai Aircraft Manufacturing Factory (en) 1950
Shanxi Aircraft Company (en) 1969
Shenyang Aircraft Corporation 1951
Xi'an Aircraft Industrial Corporation 1958

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Bertrand Slaski, « L'industrie de l'aéronautique en Chine », Technologie et Armement, no 10,‎ , p. 36-39 (ISSN 1953-5953)
  2. Jean-Paul Perrais, « L'industrie aéronautique en Chine : Concurrence ou coopération ? », Lettre de l’Académie de l'air et de l'espace, no 52,‎ , p. 2-4 (ISSN 1288-5223, lire en ligne)
  3. Le Quotidien du Peuple en ligne-Trois sociétés chinoises vont participer à l'assemblage d'Airbus A320 à Tianjin