Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir APC.
Autorité provisoire de la coalition

2003–2004

Drapeau
Drapeau
Blason
Armoiries
Devise 'Sécurité, Liberté, Égalité, Justice'
Description de cette image, également commentée ci-après
Carte de l'Irak.
Informations générales
Statut État occupé
Capitale Bagdad
Langue Arabe, Anglais (de facto)
Religion Islam
Monnaie Dinar irakien
Président d'Irak
2003-2004 poste vacant

Entités précédentes :

Entités suivantes :

L'Autorité provisoire de la coalition ou APC (en anglais: Coalition Provisional Authority ; arabe : سلطة الائتلاف الموحدة) a été établie comme gouvernement après l'invasion de l'Irak par les États-Unis, le Royaume-Uni et la coalition internationale qui s'était formée pour renverser Saddam Hussein en 2003.

Elle a administré le pays du 21 avril 2003 au 28 juin 2004, date de sa dissolution et de son remplacement par le Gouvernement intérimaire irakien. Son premier dirigeant a été Jay Garner. Ce dernier a été remplacé au bout de quelques semaines par Paul Bremer, qui a assumé la direction de l'Autorité jusqu'à la fin des activités de celle-ci.

Sa localisation en Irak était dans la zone verte de Bagdad.

Le palais républicain à Bagdad sous occupation de l'Autorité provisoire de la Coalition en . Les statues en bronze de « Saddam le Guerrier » furent détruites quelque temps plus tard et revendues à une entreprise sud-coréenne en tant que ferraille.

Lien externeModifier