Augusto Fernández

footballeur argentin

Augusto Fernández
Image illustrative de l’article Augusto Fernández
Fernández avec le Celta Vigo en 2012
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Espagne Cadix CF
Numéro 17
Biographie
Nom Augusto Matías Fernández
Nationalité Drapeau de l'Argentine
Naissance (34 ans)
Lieu Pergamino (Argentine)
Taille 1,77 m (5 10)
Période pro. Depuis 2005
Poste Milieu relayeur
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
0000-2005Drapeau : Argentine River Plate
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2005-2010Drapeau : Argentine River Plate093 0(3)
2009-2010 Drapeau : France AS Saint-Étienne014 0(1)
2010-2012Drapeau : Argentine Vélez Sarsfield086 (18)
2012-2015Drapeau : Espagne Celta Vigo122 (10)
2016-2018Drapeau : Espagne Atlético Madrid034 0(0)
2018-2020Drapeau : République populaire de Chine Beijing Renhe034 0(3)
2020-Drapeau : Espagne Cadix CF011 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2011-2016 Drapeau : Argentine Argentine016 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Augusto Matías Fernández est un footballeur argentin, né le à Pergamino, une ville du Nord de la province de Buenos Aires, en Argentine. Il évolue au poste de milieu relayeur au Cadix CF.

BiographieModifier

Les débuts à River PlateModifier

En 1998, à l'âge de 12 ans, il débarque dans l'un des plus grands clubs sud-américains, le CA River Plate.

Le , alors qu'il n'a pas encore 20 ans, il fait ses débuts avec River Plate lors d'une victoire 5-0 contre Tiro Federal.

Très rapidement, la presse argentine, lui assigne le surnom de El Negro (« le Noir »), du fait de son teint hâlé.

De nombreux très bons matchs plus tard, il gagne le tournoi de fermeture du championnat argentin en 2008 et séduit par la même occasion, quelques grands clubs européens dont l'Atlético de Madrid et la Lazio Rome.

Lors de l'été 2008, il ne part cependant pas, l'Atlético de Madrid ayant atteint le nombre maximum d'extra-communautaires. Conscient de l'avantage que représente un passeport européen, il fait jouer ses origines italiennes et possède désormais la double nationalité argentino-italienne.

Il portait au CA River Plate, le numéro 28 et a notamment eu pour coéquipiers, Gonzalo Higuaín, Germán Lux, Fernando Belluschi, Juan Pablo Carrizo, Marcelo Gallardo, Ariel Ortega, Diego Buonanotte, Radamel Falcao, Mauro Rosales ou Leonardo Ponzio.

L'arrivée en EuropeModifier

Fin , l'AS Saint-Étienne annonce le prêt d'un an sans option d'achat d'Augusto, qui déclare le 1er septembre, jour de sa présentation, qu'après 12 ans passés à River Plate, « réussir en Europe était un grand défi ». Il signe quasiment en même temps qu'un autre Argentin, Gonzalo Bergessio. Il est le sixième argentin à porter les couleurs de l'ASSE depuis sa création, après Osvaldo Piazza, Raoul Noguès, Daniel Bilos, Ignacio Piatti et Gonzalo Bergessio. Il portera le numéro 5 et son maillot sera floqué de son prénom, en l'occurrence, Augusto. Il jouera son premier match de Ligue 1 à l'extérieur à l'occasion du match Stade rennais - AS Saint-Étienne (défaite 1-0), le . Et marquera son premier but en Vert, lors du match AS Saint-Étienne - Bordeaux (victoire 3-1), le .

Malheureusement, au moment où il se faisait une place dans l'équipe, il s'est blessé et le remplaçant d'Alain Perrin au poste d'entraîneur, son ancien adjoint Christophe Galtier ne compte pas sur lui. Il compte 12 matchs en Ligue 1 (8 comme titulaire) pour un but marqué[1]. Avec les Verts, il aura notamment fréquenté au quotidien et outre son compatriote Gonzalo Bergessio, des joueurs comme Jérémie Janot, Mouhamadou Dabo, Pape Diakhaté, Dimitri Payet, Blaise Matuidi, Gelson Fernandes, Emmanuel Rivière, Ilan, ainsi que le capitaine Loïc Perrin.

Un départ pour le Vélez SarsfieldModifier

N'ayant pas été retenu pas l'ASSE, il est transféré de River Plate au Vélez Sarsfield pour 3 millions d'euros et déclare sur sa saison précédente « À Saint-Étienne, j'ai été blessé à un pied et un nouvel entraîneur est arrivé. Christophe Galtier n'aimait pas trop les joueurs argentins puisque même Bergessio jouait peu. Je n'ai pas aimé comment il m'a traité, et certaines méthodes utilisées par le club. Alors j'ai préféré m'en aller »[2].

Avec l'ArgentineModifier

Il a représenté à peu près toutes les catégories de jeunes et ainsi fréquenté Fernando Gago, Gonzalo Higuaín, Lionel Messi, Sergio Agüero ou Carlos Tévez.

Statistiques en championnatModifier

Année Équipe Championnat Matchs Buts
2002-2003 River Plate   Primera División 0 0
2003-2004 River Plate   Primera División 0 0
2004-2005 River Plate   Primera División 0 0
2005-2006 River Plate   Primera División 13 0
2006-2007 River Plate   Primera División 13 2
2007-2008 River Plate   Primera División 31 1
2008-2009 River Plate   Primera División 22 0
2009-2010 River Plate   Primera División 1 0
2009-2010 AS Saint-Étienne   Ligue 1 12 1
2010-2011 Vélez Sarsfield   Primera División 29 4
2011-2012 Vélez Sarsfield   Primera División 29 7
2012-2013 Celta Vigo   Liga 39 6
2013-2014 Celta Vigo   Liga 33 3

Dernière mise à jour le

PalmarèsModifier

En clubModifier

En sélectionModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier