Auguste de Portugal

aristocrate portugais
Auguste de Portugal
Description de l'image Infante D. Augusto de Bragança (c. 1867-1877) - C. da Rocha.png.

Titre

Prince héritier du Portugal


(1 an, 9 mois et 1 jour)

Prédécesseur Jean de Portugal (1842-1861)
Successeur Charles Ier (roi de Portugal)
Biographie
Titulature infant de Portugal, duc de Coimbra
Dynastie Troisième maison de Bragance
Nom de naissance Augusto Maria Fernando Carlos Miguel Gabriel Rafael Agrícola Francisco de Assis Gonzaga Pedro de Alcántara Loyola
Naissance
Lisbonne (Portugal)
Décès (à 41 ans)
Lisbonne (Portugal)
Sépulture Monastère de Saint-Vincent de Fora
Père Ferdinand II
Mère Marie II de Portugal
Conjoint Sans
Religion Catholicisme romain

Auguste de Portugal (en portugais Augusto Maria Fernando Carlos Miguel Gabriel Rafael Agrícola Francisco de Assis Gonzaga Pedro de Alcántara Loyola de Saxe-Coburgo-Gotha e Bragança), infant de Portugal, prince de Saxe-Cobourg-Gotha, duc de Saxe et duc de Coimbra, est le cinquième fils de la reine Marie II de Portugal et de son époux le roi-consort Ferdinand II. Il est né le à Lisbonne[1], et mort le à Lisbonne [1].

BiographieModifier

 
La famille royale portugaise en 1854 : Fernando, Antonia, Luiz, Marie-Anne, Augusto et Joao

Auguste de Portugal naît au sein d'une fratrie de onze enfants, dont quatre meurent le jour de leur naissance. Ses deux sœurs survivantes sont Marie-Anne et Antonia. Il a également quatre frères : Pedro (lequel deviendra roi de Portugal en 1853 avant de mourir en 1861), Louis lequel lui succède en 1861, Jean et Ferdinand qui meurent à l'adolescence en 1861 (la même année que leur frère aîné). Auguste, lui aussi, est atteint en du même fléau (fièvre typhoïde) qui emporte trois de ses frères en moins de deux mois, mais il survit à sa pathologie.

Auguste reçoit une éducation militaire : il devient général de division et inspecteur général de la cavalerie. Lorsque son frère Jean meurt le , Auguste devient l'héritier de son frère le roi Luiz, position qu'il conserve jusqu'au , date de la naissance de son neveu Carlos.

Auguste meurt célibataire le .

L'infant Auguste est inhumé dans le Panthéon royal des Bragance au Monastère de Saint-Vincent de Fora à Lisbonne[2].

HonneursModifier

DécorationsModifier

 
La famille royale portugaise en 1861 - Auguste est debout à l'extrême gauche

L'infant Auguste est :

Notes et référencesModifier

  1. a et b Michel Huberty, Alain Giraud, L'Allemagne dynastique, tome I Hesse-Reuss-Saxe, p.524
  2. ENACHE, Nicolas, La descendance de Marie-Thérèse de Habsbourg, reine de Hongrie et de Bohême, Paris, L'Intermédiaire des Chercheurs et Curieux, , 800 p. (ISBN 978-2-908003-04-8), p. 70