Auguste de Loisne

historien et archéologue français

Auguste de Loisne ou Auguste Menche de Loisne, né le à Poitiers et mort le à Paris, est un historien français.

Auguste de Loisne
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Œuvres principales
Dictionnaire topographique du département du Pas-de-Calais (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Auguste est le fils de Henri Menche de Loisne, inspecteur général des Ponts et Chaussées (1824-1903) et de Louise Quenson. Son oncle est l'administrateur et écrivain Charles Menche de Loisne.

Il suit des études de droit à Paris et est reçu docteur en droit en 1878 avec une thèse sur Le droit de chasse. Sa législation ancienne et moderne[1]. Il est membre résidant du Comité des travaux historiques et scientifiques et de la Commission des monuments historiques du Pas-de-Calais et participe entre autres à la publication de l'Épigraphie du Pas-de-Calais[2],[3]. Il est également membre de la Société des antiquaires de la Morinie. En 1881, il hérite de sa tante le château de Beaulieu à Busnes dans le Pas-de-Calais, qu'il réaménage[4]. Il est créé comte romain héréditaire par un bref du pape Léon XIII, le [5].

Il est l'auteur de nombreux ouvrages et articles historiques consacrés au Nord de la France au Moyen Âge, particulièrement sur l'Artois, le Boulonnais et le Pas-de-Calais, en s'appuyant sur le dépouillement de nombreux fonds d’archives ; il a notamment consacré de 1913 à 1916 trois articles au comte Robert II d'Artois dans le Bulletin historique et philologique du Comité des travaux historiques et scientifiques. Il obtient en 1925 le prix de la Fons-Mélicocq décerné par l'Académie des inscriptions et belles-lettres pour son ouvrage Cartulaire de la commanderie des templiers de Sommereux, publié en 1924[6],[1].

Publications (sélection)Modifier

  • Le cartulaire de Saint-Barthélemy de Béthune, publié ou analysé avec extraits textuels et précédé d'une introduction, Saint-Omer, H. d'Homont, 1895, XXIII-108 p.
  • Le cartulaire du chapitre d'Arras : publié ou analysé avec extraits textuels d'après le manuscrit de la Bibliothèque nationale, Arras, Rohard-Courtin, 1896 Lire en ligne[7].
  • L'Ancien dialecte artésien d'après les chartes en langue vulgaire du chapitre d'Arras (1248-1301), F. Guyot, 1898.
  • Histoire généalogique de la maison de Foucher, marquis de Circé, barons de Retz... etc., Abbeville, Fourdrinier, 1898, XXVII-230 p.
  • Anciennes chartes inédites en langue vulgaire reposant en original aux archives du Pas-de-Calais (1221-1258), Paris, Imprimerie nationale, 1900 Lire en ligne.
  • La maladrerie du Val de Montreuil : histoire et cartulaire, Abbeville, Lafosse et Cie, 1903 Lire en ligne.
  • « Les miniatures du cartulaire de Marchiennes », dans Bulletin archéologique du Comité des travaux historiques et scientifiques, 1903, p. 476-489.
  • Chartes diverses : supplément au Cartulaire des établissements religieux et civils du Boulonnais, Boulogne-sur-Mer, G. Hamain, 1905 Lire en ligne.
  • Dictionnaire topographique du département du Pas-de-Calais, comprenant les noms de lieu anciens et modernes, Paris, Imprimerie nationale, 1907 Lire en ligne.
  • Cartulaire de la commanderie des templiers de Sommereux, Paris, Champion, 1924[8].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Raymond Lantier 1948, p. 185.
  2. Raymond Lantier 1948, p. 186.
  3. « Auguste de Loisne (1853-1943) », sur Bibliothèque nationale de France
  4. Jacques Delporte, « Le Château de Beaulieu », dans Bulletin du groupe de recherches historiques de Busnes, n° 13, septembre 2015 Lire en ligne.
  5. « Menche de Loisne », dans Annuaire de la noblesse de France, 1905, p. 242 Lire en ligne.
  6. « Prix décernés par l'Institut aux ouvrages historiques », dans Annuaire-Bulletin de la Société de l'histoire de France, vol. 63, n° 1, 1926, p. 156-161 Aperçu en ligne
  7. Maurice Prou, « Comte Auguste de Loisne, Le cartulaire du chapitre d'Arras. Compte-rendu », dans Bibliothèque de l'école des chartes, 1898, tome 59, p. 615-616 Lire en ligne
  8. Victor Carrière, « Auguste-Charles-Henri Menche de Loisne. Cartulaire de la commanderie des templiers de Sommereux », compte-rendu, dans Revue d'histoire de l'Église de France, tome 12, n°56, 1926, p. 345-347 Lire en ligne.

BibliographieModifier

  • Raymond Lantier, « Discours du président sortant.  » (avec nécrologie), dans Bulletin de la Société Nationale des Antiquaires de France, 1943-1944, 1948, p. 183-198 Lire en ligne.
  • Martine François, « Loisne Auguste comte de », sur CTHS L'Annuaire de la France savante XVIIe-XXe, .

AnnexesModifier