Auguste Himly

historien et géographe français

Louis Auguste Himly, né à Strasbourg le et mort à Sèvres le , est un historien et géographe français.

Biographie modifier

Reçu premier de l'agrégation d'histoire et géographie en 1845[1], il est ensuite élève de l'École des Chartes de 1845 à 1847. En 1849, il est agrégé des Facultés (reçu premier également), puis le 29 mars de cette même année, il soutient ses deux thèses de doctorat ès lettres à la Faculté de Paris[2]. La première, en français, traite de Wala et Louis le Pieux[3]. La deuxième, en latin, s'intéresse au Saint-Empire romain germanique[4]. De 1853 à 1898, il participe à plus d'une centaine de soutenances de thèses de doctorat, en qualité de membre du jury[2].

Il a d'abord été professeur d'histoire au collège Rollin de 1846 à 1862 et de 1850 à 1862, il est également chargé de cours complémentaire à la Faculté des lettres de Paris. En 1863, il devient professeur de géographie dans cette université[5].

Archiviste paléographe d'abord spécialisé en histoire carolingienne, il s'oriente ensuite vers la géographie et publie en 1876 un traité très remarqué en deux volumes : Histoire de la formation territoriale des États de l'Europe centrale. Il est doyen de la Faculté des Lettres de Paris de 1881 à 1898. Il est élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1884. Il a aussi été président de la Société de l'École des Chartes en 1869-1870, membre du Comité des travaux historiques et vice-président de la Société de géographie[5].

Il a collaboré avec la Bibliothèque de l'École des Chartes, le Bulletin de la Société de géographie, la Revue internationale de l'enseignement, la Revue de géographie et le Bulletin de géographie historique et descriptive[5].

Hommages modifier

Joseph Wencker a réalisé son portrait.

Une rue porte son nom à Strasbourg, dans le quartier de la Robertsau[6].

Œuvres et publications modifier

  • Wala et Louis le Débonnaire, Firmin Didot frères (Paris), 1849, Texte intégral.
  • (la) De sancti romani imperii nationis germanicæ indole atque juribus per medii ævi præsertim tempora, Firmin Didot frères (Paris), 1849, 83 p. Texte intégral.
  • « De la décadence carlovingienne », [leçon d'ouverture faite à la Sorbonne le lundi ], in: Bibliothèque de l'école des chartes, 1851, tome 12. p. 201-214. doi : 10.3406/bec.1851.444997 Texte intégral.
  • « Publications historiques de l'Académie impériale de Vienne, 1854 et 1855 », in: Bibliothèque de l'école des chartes, 1856, vol. 17, no 1, p. 480-489, Texte intégral.
  • « Publications historiques de l'Académie impériale de Vienne, 1866-1876 », in: Bibliothèque de l'école des chartes, 1878, vol. 39, no 1, p. 487-503, Texte intégral.
  • Histoire de la formation territoriale des états de l'Europe centrale, Hachette et cie (Paris), 1876, 2 volumes:
  1. tome premier: Texte intégral.
  2. tome deuxième: Texte intégral.
  • Livret de la Faculté des lettres de l'Université de Paris (1809-1891) (3e édition), impr. de MM. Delalain frères (Paris), 1891, Texte intégral.
  • Livret de la Faculté des lettres de l'Université de Paris (1809-1899) (3e édition), impr. de MM. Delalain frères (Paris), 1900, 1 vol. (55 p.) ; in-8, lire en ligne sur Gallica
  • Histoire de la formation territoriale des états de l'Europe centrale, Hachette et cie (Paris), 1894, 2 volumes:
  1. tome premier: Texte intégral.
  2. tome second: Texte intégral.
En collaboration
  • avec Pierre Émile Levasseur : Rapport général sur l'enseignement de l'histoire et de la géographie: adressé à M. le ministre de l'instruction publique et des cultes, in: Bulletin administratif du Ministère de l'instruction publique et des cultes, no 265, 1876, Texte intégral.

Bibliographie modifier

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Références modifier

  1. « Les agrégés de l'enseignement secondaire. Répertoire 1809-1950 », sur cnrs.fr (consulté le ).
  2. a et b https://eslettres.bis-sorbonne.fr/notice/Doctorant/5313, consulté le 11 décembre 2023.
  3. Auguste Himly, Wala et Louis le Débonnaire [en ligne], Paris, Firmin-Didot frères, 1849, 231 p., URL : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5328080s, consulté le 11 décembre 2023.
  4. Auguste Himly, De sancti romani imperii nationis germanicae [en ligne], Paris, Firmin-Didot frères, 1849, 84 p., URL : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5328195k, consulté le 11 décembre 2023.
  5. a b et c Christophe Charle, « 59. Himly (Louis, Auguste) », Publications de l'Institut national de recherche pédagogique, vol. 2, no 1,‎ , p. 99–100 (lire en ligne, consulté le )
  6. Maurice Moszberger (dir.), Dictionnaire historique des rues de Strasbourg, Le Verger, Barr, 2012 (nouvelle éd. révisée), p. 423 (ISBN 9782845741393).