Auguste Bouquet

dessinateur, peintre
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bouquet.
Auguste Bouquet
Auguste Bouquet - Jean-Charles Persil.jpg
« Père-Scie », lithographie d’Auguste Bouquet, dans la La Caricature du 14 juin 1832, représentant le magistrat Jean-Charles Persil tentant, à l'aide de son grand nez transformé en lame de scie, de décapiter le journaliste Charles Philipon, allongé les mains liées sur une pile d'exemplaires de la revue La Caricature, dont il était directeur.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 36 ans)
LucquesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Maître
Genre artistique

Auguste Bouquet, né le à Abbeville et mort le à Lucques, est un peintre, lithographe, graveur et caricaturiste français.

BiographieModifier

Auguste Bouquet fait ses études à l’École des beaux-arts de Paris. Élève d'Ary Scheffer, il s'oriente, sous l'influence du maître, vers l’art nazaréen. Il réalise de nombreuses lithographies de caricatures pour les journaux L'Artiste, La Caricature (1831-1834), Le Charivari (1832-1833), Le Triboulet (1843), ainsi que pour l'ouvrage de Jules Janin Deburau, l’histoire du théâtre à quatre sous (1832).

Après sa mort, causée par une longue maladie de poitrine, sa fille Louise est recueillie par ses amis les Sabatier-Ungher. Louise épousera Michele Amari.

ŒuvresModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :