Auguste-Louis Lanvin

homme politique français (1770-1817)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lanvin (homonymie).
Auguste-Louis Lanvin
Fonction
Maire d’Aniche (d)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 47 ans)
AnicheVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Auguste-Louis LanvinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Enfant
Édouard Lanvin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction
Auguste-Louis Lanvin pierre tombale Eglise Aniche.JPG
Tombe d'Auguste-Louis Lanvin en l'église Saint-Martin d'Aniche.

Auguste-Louis Lanvin est un homme politique français né à Fressain le et décédé le à Aniche.

BiographieModifier

Auguste-Louis Lanvin est le fils de Léonard Louis Lanvin et de Constance Quenesson.

Léonard Louis Lanvin est membre fondateur de la Compagnie des mines d'Aniche avec Le Marquis de Traisnel, Claude-Constant Juvénal d'Harville des Ursins obtient auprès de la Cour une autorisation exclusive d'ouvrir et d'exploiter des mines de charbon sur un territoire compris entre la Scarpe au nord et à l'ouest, la Sensée au sud, et la route reliant Marchiennes à Bouchain à l'est.

L'ordonnance de l'Intendant de la Province du Hainaut lui accorde le une autorisation provisoire d'effectuer des travaux de recherche. Le , huit directeurs créent une société. Il s'agit du Marquis de Traisnel, de M. Béranger, de Douai, de M. Dehault de Lussus, conseiller du Roi, et Trésorier Général du Hainaut, M. Desvignes père, de Valenciennes, M. Dusart, Trésorier de la ville de Valenciennes, Mathias Desvignes, fermier à Hordain, M. Auguste-Louis Lanvin, fermier à Fressain et M. Deheugnies, de Condé

Auguste-Louis Lanvin épouse Véronique Capon, le .

Carrière militaireModifier

En 1791, il s'engage dans le 5e régiment de dragons de l'armée de la République et participe aux campagnes de la révolution dans les armées du nord et duRhin. Il entre dans le contingent de l'Armée d'Italie sous le commandement du général Bonaparte et participe à plusieurs batailles;

  • Bataille de Mondovi;
  • Bataille de Bassano où il est blessé de plusieurs coups de sabre. Prisonnier, il enlève un drapeau autrichien. Napoléon le porte sur-le-champ au grade de lieutenant [1]

Il meurt le et repose sous l'autel de la Sainte Vierge dans une crypte de l'église Saint-Martin d'Aniche, la pierre tombale se trouvant désormais sur l'un des murs extérieurs de l'église.

Il fut nommé chevalier en et reçut la Légion d'honneur en 1804 [1].

Galerie de photosModifier

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier