Ouvrir le menu principal

Audrey Lamy

actrice française

CarrièreModifier

Révélation comique (2008-2011)Modifier

 
L'actrice au déjeuner des nommés des César du cinéma 2011, pour Tout ce qui brille.

Elle apparaît pour la première fois à l'écran en 2008 dans le film Paris, de Cédric Klapisch. Le cinéaste est en effet venu animer un atelier de direction d'acteurs entre les étudiants du conservatoire et ceux de La Fémis, et lui confie donc un petit rôle. Deux ans plus tard, elle tient un petit rôle dans la comédie à succès L'Arnacœur de Pascal Chaumeil.

Mais c'est à la télévision qu'elle commence à se faire connaître, en formant avec Loup-Denis Elion l'un des couples de la short-com à succès quotidienne Scènes de ménages, diffusée par M6.

L'année 2010 la révèle définitivement au grand public grâce à un second rôle de banlieusarde énervée dans la comédie à succès Tout ce qui brille, co-réalisée par Géraldine Nakache et Hervé Mimran. Sa performance lui vaut même une nomination au César du meilleur espoir féminin.

En 2011, elle est à l'affiche de quatre films, certes pour des petits rôles : dans la comédie dramatique Ma part du gâteau, de Cédric Klapisch, La Croisière, de Pascale Pouzadoux, Les Adoptés, de Mélanie Laurent et enfin Polisse, de Maïwenn, où elle livre une performance dramatique saisissante en une seule scène.

Du 14 au 31 décembre de la même année, elle joue son one-woman-show Dernière avant Vegas[2] à la Cigale à Paris. Elle reçoit cette fois une nomination au Molière du jeune talent féminin.

Progression (2012-2017)Modifier

 
L'actrice à l'avant-première de Les Nouvelles Aventures d'Aladin, en octobre 2015.

L'année 2012 la voit confirmer dans un registre comique, pour des rôles plus développés : Plan de table, aux côtés de Elsa Zylberstein et Franck Dubosc, Pauline détective, où elle joue la sœur de l'héroïne incarnée par Sandrine Kiberlain.

Elle reprend son one-woman-show à l'Olympia, du 18 au 20 avril 2013. La même année, elle est la voix française de Lucy Wilde dans le film à succès Moi, moche et méchant 2, ayant atteint plus de 4,5 millions d'entrées en France[3].

En 2014, elle revient au drame pour un second rôle dans la grosse production La Belle et la Bête, de Christophe Gans, puis en étant au casting de la saluée comédie dramatique Les Souvenirs, de Jean-Paul Rouve.

En 2015, elle est à l'affiche de trois comédies populaires : Le Talent de mes amis d'Alex Lutz, Qui c'est les plus forts ? de Charlotte de Turckheim et Les Nouvelles Aventures d'Aladin d'Arthur Benzaquen, aux côtés de Kev Adams. Elle tient aussi le premier rôle féminin d'un film dramatique porté par Manu Payet, Tout pour être heureux.

En 2017, elle tient de nouveau un premier rôle féminin, celui de la comédie Coexister, où elle seconde cependant un quatuor de valeurs comiques masculines : Fabrice Éboué, Ramzy Bedia, Guillaume de Tonquédec et Jonathan Cohen.

La même année, elle revient au drame pour un second rôle dans le film à petit budget Simon et Théodore, de Mikael Buch. Elle fait également une apparition dans la série comique Catherine et Liliane, l'un des deux personnages étant interprété par son metteur en scène au théâtre et du Talent de Mes Amis, Alex Lutz[4].

Le 26 juin de la même année, sur le plateau de l'émission Quotidien, elle annonce son départ de la série Scènes de ménages diffusée sur M6. Elle va désormais se consacrer au cinéma.

Tête d'affiche (depuis 2018)Modifier

En juillet 2018 elle est pour la première fois tête d'affiche d'un film, la comédie Ma reum, de Frédéric Quiring. Puis à la fin de l'année, avec Corinne Masiero et Noémie Lvovsky, elle mène la comédie dramatique sociale Les Invisibles, de Louis-Julien Petit.Le long-métrage, qui raconte le quotidien des femmes SDF en France, fédère au box-office[5].

En mars 2019, elle prend part à un autre trio de femmes "oubliées" de la société française : dans la comédie noire Rebelles, elle a pour partenaires Cécile de France et Yolande Moreau.

Vie privéeModifier

 
L'actrice en 2012 à la 37e cérémonie des César, aux côtés de sa grande sœur, Alexandra Lamy.

Audrey Lamy est la sœur cadette de la comédienne Alexandra Lamy et la cousine de l'homme politique François Lamy[6].

Depuis 2008, Audrey est en couple avec Thomas Sabatier, un entrepreneur français[7]. Ensemble, ils ont un fils, prénommé Léo (né le 24 juin 2016)[8],[9],[10].

FilmographieModifier

FilmsModifier

TéléfilmsModifier

Séries téléviséesModifier

DoublageModifier

FilmsModifier

Films d'animationModifier

Série télévisée d'animationModifier

ThéâtreModifier

ScènesModifier

VidéoModifier

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

RéférencesModifier

  1. Audrey Lamy sur Comme au Cinéma.
  2. Olympiahall.com ; théâtre "Audrey Lamy"
  3. JP-Boxoffice.com ; page du film Moi, moche et méchant 2
  4. « J'ai rendu visite à Catherine et Liliane ! », Audrey Lamy,‎ (lire en ligne, consulté le 28 octobre 2016)
  5. « Box-office hebdo : Glass leader, succès confirmé pour Les invisibles, naufrage pour Amanda Sthers », sur www.leblogtvnews.com, .
  6. « Audrey Lamy est la cousine de François Lamy », sur L'Internaute, (consulté le 4 septembre 2019).
  7. Marie-Astrid Kunerth, « Audrey Lamy s'installe avec son compagnon - Voici », Voici.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 28 octobre 2016)
  8. « Audrey Lamy maman : Le prénom et les premières photos de bébé dévoilés ! », Purepeople,‎ (lire en ligne, consulté le 28 octobre 2016)
  9. « Audrey Lamy maman », leparisien.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 28 octobre 2016)
  10. Cécile Morana, « Audrey Lamy : les premières photos de bébé dévoilées ! », telestar.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 28 octobre 2016)
  11. Doublé par Jenny Slate en version originale
  12. a et b Doublé par Kristen Wiig en version originale.
  13. Doublé par Julie Bowen en version originale.
  14. Doublé par Maya Rudolph en version originale.
  15. « Theatreamazone.com : La cagnotte » (version du 21 octobre 2013 sur l'Internet Archive).
  16. « Meurtres de la princesse » (version du 3 mars 2016 sur l'Internet Archive).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :