Ouvrir le menu principal

Aude Mirkovic

juriste et essayiste française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mirkovic.
Aude Mirkovic
Versailles - Aude Mirkovic - 2.jpg
Aude Mirkovic en 2018.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (46 ans)
Nom de naissance
Aude BertrandVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Famille et République (d)
Conseil national des universitésVoir et modifier les données sur Wikidata
Directeur de thèse

Aude Mirkovic, née le , est une juriste, essayiste et militante associative française.

Spécialisée en droit de la famille et de la bioéthique, elle est porte-parole de l'association « Juristes pour l'enfance ».

Sommaire

BiographieModifier

Aude Mirkovic obtient son doctorat en droit à l'université Panthéon-Assas en 2001[1].

Durant les années 1990 et 2000, elle chante dans divers groupes de rock identitaire. Selon le journal Mediapart, elle est alors « nourrie des thèses de l'extrême droite radicale » et chante la « haine de la République » et des paroles « aux relents antisémites »[2].

Elle est maître de conférences en droit privé et en sciences criminelles à l'université d'Évry[1], HDR en 2013. En 2010 et 2011, elle est également membre du Conseil national des universités[1].

Elle est par ailleurs porte-parole de l'association Juristes pour l'enfance et membre du Collectif pour l'enfant et de Famille et République[3].

Elle se fait connaître du grand public à la fin des années 2010, par le biais de son combat contre la légalisation en France de la gestation pour autrui et de la procréation médicalement assistée pour les couples de femmes et les femmes célibataires.

Elle apparait dans les médias comme une militante conservatrice, très active auprès de « La manif pour tous », ouvertement engagée contre l’avortement et la PMA, « portée par sa foi catholique »[4].

OuvragesModifier

Ouvrages scientifiquesModifier

  Cette section contient une ou plusieurs listes. Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques. Les listes peuvent demeurer si elles sont introduites par une partie rédigée et sourcée, de façon à bien resituer les différents items. Par défaut de sourçage d'ensemble, ce sont chacun des items qui devront être sourcés.  (août 2019).
  • La notion de personne. Étude visant à clarifier le statut juridique de l'enfant à naître, Presses universitaires d’Aix-Marseille, 2003.
  • Droit civil : personnes, famille, Levallois-Perret, Studyrama, coll. « Panorama du droit », 3e éd., 2010.
  • Introduction générale au droit, Levallois-Perret, Studyrama, coll. « Panorama du droit », 2e éd., 2011.
  • L'essentiel de la bioéthique, Lextenso, coll. « Carrés rouges », 2012.
  • Mariage des personnes de même sexe - La controverse juridique, Paris, Téqui, 2013.
  • PMA, GPA : la controverse juridique. Après le mariage pour tous, l’enfant pour tous ?, Paris, Téqui, 2014.
  • Dir., Le don de gamètes, Bruxelles, Bruylant, 2014.
  • Droit de la famille et des personnes, Levallois-Perret, Studyrama, coll. « Panorama du droit », 2014.

EssaisModifier

  • Avec Béatrice Bourges et Elizabeth Montfort, De la théorie du genre au mariage de même sexe. L'effet dominos : théorie du genre, mariage de même sexe, multiparenté, procréation médicalement assistée, gestation pour autrui..., Paris, Peuple Libre, 2014.
  • PMA, GPA : quel respect pour les droits de l'enfant ?, Paris, Téqui, 2016.
  • PMA, un enjeu de société, Paris, Artège, 2018.

RomanModifier

  • En Rouge et Noir, Paris, éd. Scholæ, 2017.

RéférencesModifier

  1. a b et c « Mirkovic Aude », sur magistro.fr, (consulté le 6 avril 2018).
  2. [1].
  3. « Aude Mirkovic : quel statut pour l'embryon ? », sur universitedelavie.fr, (consulté le 6 avril 2018).
  4. « Le regard d'une juriste engagée, Aude Mirkovic, sur la PMA pour toutes », sur Radio chrétienne francophone (consulté le 19 juin 2019).

Liens externesModifier