Aube – Coalition nationale

parti politique tchèque

Aube – Coalition nationale
(cs) Úsvit – Národní koalice
Image illustrative de l’article Aube – Coalition nationale
Logotype officiel.
Présentation
Présidents Tomio Okamura
Marek Černoch
Miroslav Lidinský (en)
Fondation
Disparition
Siège Papírenská 6B, 160 00, Prague 6
Positionnement Droite à extrême droite
Idéologie Nationalisme
Populisme de droite[1],[2],[3],[4]
Euroscepticisme[5]
Démocratie directe[6]
Libéral-conservatisme[7]
Opposition à l'immigration
Adhérents 273[8]
Couleurs Bleu et rouge
Site web usvitnarodnikoalice.cz

L'Aube – Coalition nationale (en tchèque : Úsvit – Národní koalice, nommée Aube de la démocratie directe, en tchèque : Úsvit přímé demokracie Tomia Okamury, jusqu'en ) est un parti politique populiste[9],[10],[11] tchèque.

HistoireModifier

Le parti a été fondé en par Tomio Okamura[12],[13],[14], un sénateur indépendant attaché au groupe parlementaire Union chrétienne démocrate - Parti populaire tchécoslovaque.

L'UPD préconise l'implantation d'une démocratie directe à tous les niveaux « comme solution à la corruption, au népotisme, au clientélisme et la kleptocratie »[15], l'utilisation de référendums, l'élection directe des députés, des sénateurs, des maires et des gouverneurs régionaux, un régime présidentiel et une plus grande séparation des pouvoirs[14],[16],[17].

L'Aube inclut des candidats d'Affaires publiques[18],[19], un ancien membre du Parti démocratique civique[20] et un représentant de Moravané[21].

Lors des élections législatives tchèques de 2013, le parti a obtenu 342 339 votes (6,88 %) et a gagné 14 sièges.

Résultats électorauxModifier

Chambre des députésModifier

Année Voix % Rang Sièges Gouvernement
2013 342 339 6,89 6e
14 / 200
Opposition
2017[22] 5 077 0,10 20e
0 / 200
Extra-parlementaire

Parlement européenModifier

Année Voix % Rang Tête de liste Sièges
2014 47 306 3,12 10e Klara Samkova (cs)
0 / 21

RéférencesModifier

  1. Wolfram Nordsieck, « Czechia » [archive du ], sur Parties and Elections in Europe, (consulté le 16 avril 2018)
  2. Czech elections: An angry electorate, (lire en ligne)
  3. Jan Richter, Czech general elections yield no obvious coalition, (lire en ligne)
  4. Sme: Okamura's politics is social, national populism, (lire en ligne[archive du ])
  5. « Úsvit navrhuje zákon o referendu o vystoupení z EU »
  6. « O přímé demokracii - Úsvit - Národní Koalice » [archive du ] (consulté le 12 août 2015)
  7. https://web.archive.org/web/20171030003300/http://www.usvitnarodnikoalice.cz/program-strany/
  8. « Místo členů nabírají některé strany registrované příznivce », sur Denik.cz, (consulté le 25 septembre 2016)
  9. (en) « Czech elections: An angry electorate », The Economist,‎ (lire en ligne).
  10. (en) Jan Richter, « Czech general elections yield no obvious coalition », sur Radio Prague, .
  11. (en) « Sme: Okamura's politics is social, national populism », Prague Daily Monitor,‎ (lire en ligne).
  12. (cs) « Malé strany zažívají před volbami boom. K Babišovi i Okamurovi vstupují tisíce lidí », sur Politika (consulté le 26 octobre 2013).
  13. (cs) ČTK, « Okamura žádá o registraci hnutí Úsvit přímé demokracie - », sur Aktualne (consulté le 26 octobre 2013).
  14. a et b (cs) « Ministerstvo zaregistrovalo hnutí Úsvit přímé demokracie », sur Úsvit Přímé Demokracie Tomia Okamury, (consulté le 26 octobre 2013).
  15. (en) « A Czech election with consequences », sur openDemocracy, (consulté le 26 octobre 2013).
  16. (cs) « Okamura bude volebním lídrem svého Úsvitu ve středních Čechách », sur ceskenoviny.cz, (consulté le 26 octobre 2013).
  17. Uploads Hnutiusvit
  18. (en) « News », sur Radio Prague, (consulté le 26 octobre 2013).
  19. (en) « News », sur Radio Prague, (consulté le 26 octobre 2013).
  20. (cs) « Ing. Radim Fiala Úsvit Přímé Demokracie Tomia Okamury », sur Hnutiusvit (consulté le 26 octobre 2013).
  21. (cs) « Moravané půjdou do voleb s hnutím Úsvit Tomia Okamury », sur iDNES (consulté le 26 octobre 2013).
  22. En alliance avec le Bloc contre l'islamisation – Défense de la patrie.