Ouvrir le menu principal

Attentats liés à l'insurrection islamiste au Pakistan

page de liste de Wikipédia

Les attentats au Pakistan font notamment suite au débordement à l'ensemble du Pakistan du conflit du Nord-Ouest, à l'origine centrée dans les régions tribales et la province de Khyber Pakhtunkhwa. Ce conflit oppose l'armée pakistanaise à des mouvements islamistes armés comme le Tehrik-e-Taliban Pakistan (talibans pakistanais) ou le Tehrik-e-Nifaz-e-Shariat-e-Mohammadi ainsi que diverses mouvances pakistanaises, épaulés par des combattants étrangers. Le conflit a commencé en 2004 au Waziristan, lorsque la tension accumulée à la suite de la traque d'éléments d'Al-Qaïda par l'armée pakistanaise dégénère en résistance armée de la part de tribus locales.

En 2005, 254 attaques rebelles sont recensées. En 2009, on note un total de 3 816 attaques rebelles dont 86 attentats-suicide (52 dans le Khyber Pakhtunkhwa, 15 au Pendjab, 8 à Islamabad, 7 dans les régions tribales, 2 au Baloutchistan et 2 au Azad Cachemire) selon le New America Foundation's Counterterrorism Strategy Initiative[1].

Sommaire

Statistiques en date de 2011Modifier

Rang Nombre de morts Date Villes Province / régions Cible Revendication Article détaillé
1er 139 morts 18 octobre 2007 Karachi Sind Benazir Bhutto et ses partisans Aucune Voir article détaillé
2e 117 morts 28 octobre 2009 Peshawar Khyber Pakhtunkhwa Marché Aucune
3e 110 morts 10 octobre 2008 campagne - (agence d'Orakzai) Régions tribales Réunion chiite anti-talibane
4e 105 morts 1er janvier 2010 Lakki Marwat Khyber Pakhtunkhwa Foule Aucune
5e 104 morts 9 juillet 2010 Yakaghund (agence de Mohmand) Régions tribales Jirga Tehrik-e-Taliban Pakistan
6e 98 morts 13 mai 2011 Shabqadar (district de Charsadda) Khyber Pakhtunkhwa Recrues des Frontier Constabulary Tehrik-e-Taliban Pakistan Voir article détaillé
7e 86 morts 28 mai 2010 Lahore Pendjab Mosquées d'obédience ahmadite Tehrik-e-Taliban Pakistan Voir article détaillé
8e 73 morts 3 septembre 2010 Quetta Balouchistan Manifestation chiite pro-Palestinienne Tehrik-e-Taliban Pakistan
9e 70 morts 21 août 2008 Wah Pendjab Usine de production militaire Tehrik-e-Taliban Pakistan
10e 66 morts 5 novembre 2010 Akhurwall Khyber Pakhtunkhwa Mosquée Aucune
11e 59 morts 12 mars 2010 Lahore Pendjab Marché et convoi militaire Tehrik-e-Taliban Pakistan
12e 57 morts 21 décembre 2007 Charsadda Khyber Pakhtunkhwa Aftab Ahmad Sherpao et ses partisans
13e 54 morts 20 septembre 2008 Islamabad Territoire fédéral d'Islamabad Hôtel touristique Aucune Voir article détaillé

ChronologieModifier

2004Modifier

2005Modifier

2006Modifier

  •  : des missiles lancés par un drone Predator de la CIA visant des dirigeants d'Al-Qaïda tuent 17 civils dans le village de Damadola, dans la zone tribale Bajaurau située près de la frontière[7]. Au total, en 2006, trois frappes de drones tuent 120 membres d'Al-Qaida, des talibans et vingt civils.

2007Modifier

Mars - avrilModifier

  • 2007, cinq frappes en territoire pakistanais tuant 73 membres d'Al-Qaida et des talibans.

Juillet - décembreModifier

Article connexe : 2008 au Pakistan.
 
Bâtiments endommagés par des émeutes qui ont suivi l'attentat à Karachi dirigé contre Benazir Bhutto le 18 octobre 2007.
  • 18 octobre 2007 : un attentat manqué visant Benazir Bhutto tue 140 personnes et en blesse 450 autres à Karachi. C'est le plus meurtrier attentat à la bombe de l'histoire du Pakistan avec 139 morts et 450 blessés, en grande partie des partisans de la politicienne. Cet attentat n'a pas réussi à atteindre Benazir Bhutto qui est revenue au pays le jour même pour participer aux élections législatives.
  •  : un attentat-suicide en pleine cérémonie de l'Aïd el-Kebir dans une mosquée à Charsadda, dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, fait au moins 56 morts[8].
  •  : assassinat de Benazir Bhutto à Rawalpindi, près d’Islamabad[9]. Benazir Bhutto, ancienne Premier ministre du Pakistan, et alors chef de l'opposition, participait à un meeting de son parti, le Parti du peuple pakistanais. Elle faisait campagne pour les élections législatives de 2008 qui devaient se dérouler le 8 janvier 2008, soit 13 jours plus tard. L'attentat fait au total 24 morts, et Benazir Bhutto, transférée vers l'hôpital le Rawalpindi General Hospital, décède officiellement à 18 h 16 heure locale, soit 13 h 16 UTC. Elle avait échappé à un attentat similaire le 18 octobre 2007 à Karachi, qui fit lui plus de 100 morts, le jour même de son retour au Pakistan. Partie en exil à Dubaï puis à Londres à partir de 1998, elle est revenue dans son pays à la suite d'un accord avec le président Pervez Musharraf. La responsabilité de l'attentat et les causes exactes de la mort de Benazir Bhutto sont sujets à polémique. Al-Qaïda a revendiqué l'attentat. Selon le gouvernement du président Pervez Musharraf, un groupe taliban local lié à cette organisation serait responsable de l'attentat, mais un représentant de ce groupe a ensuite démenti. Selon les proches de Bhutto, les services de renseignement pakistanais de l'Inter-Services Intelligence seraient liés à l'attentat, dont le contrôle échappe au gouvernement pakistanais. Dans son rapport d'enquête sur les faits et les circonstances du décès de Benazir Bhutto, l'ONU remet en cause le gouvernement pakistanais de l'époque de ne pas avoir pris les mesures de sécurité qui s'imposaient. Le , l’ex-président pakistanais Pervez Musharraf est formellement accusé du meurtre de Benazir Bhutto: «Il a été accusé de meurtre, de complot criminel pour meurtre et d’avoir facilité l’assassinat» a déclaré le procureur Chaudhry Azha[10].

2008Modifier

  •  : un attentat à la bombe à Peshawar fait environ 30 morts et en blessant plus de 100 autres. Un attentat à la voiture piégée frappe la ville de Peshawar au Pakistan. Le chef de la police locale, Naveed Khan, a affirmé que les produits chimiques destinés à accroître la propagation du feu étaient contenus dans la bombe. L'attentat a, par ailleurs, détruit un hôtel, une mosquée, et mis le feu à plusieurs magasins.
  • 2008 : Au cours de l'année, 36 frappes de drones américains en territoire pakistanais tuent 286 Taliban, membres d'Al-Qaida et 31 civils.

2009Modifier

Pour l'année 2009, un total de 3 816 attaques rebelles dont 86 attentats-suicide (52 dans Province de la Frontière-du-Nord-Ouest, 15 au Pendjab, 8 à Islamabad, 7 dans les régions tribales, 2 au Baloutchistan et 2 au Azad Cachemire) selon le New America Foundation's Counterterrorism Strategy Initiative[1]

Janvier-avrilModifier

MaiModifier

JuinModifier

  • 1er juin : enlèvement de 80 élèves d'un collège militaire par les talibans dans le Nord-Waziristan. L'armée pakistanaise les libère le lendemain[27]. Depuis l'automne 2008, les attaques de drone pilotées par le Pentagone ont éliminé environ la moitié d'une vingtaine de militants, considérés comme des cibles importantes par Washington[23]. Quatre ou cinq attaques de drones Predator sont effectuées par mois depuis août 2008; dirigées par la CIA, elles ne sont pas publiquement admises par cette dernière[23]. L'intervention américaine, même en coopération avec les forces armées pakistanaises, suscite toutefois l'opposition d'une grande partie de l'opinion publique pakistanaise[23]. Les militaires pakistanais affirment avoir tué 1 200 insurgés dans le district de Swat en un mois[28]. L'ONU affirme quant à elle n'avoir recueilli qu'un cinquième des 543 millions de dollars requis pour l'aide internationale d'urgence nécessaire pour répondre aux besoins des réfugiés[28].
  • 6 juin : deux chefs religieux talibans, Mohammad Alam et Amir Izzat Khan, tous deux arrêtés le 4 juin, sont tués au cours d'une embuscade survenue lors de leur transfert à Peshawar[29]. Alam était un proche de Sufi Muhammad, le fondateur du Tehrik-e-Nifaz-e-Shariat-e-Mohammadi.

AoûtModifier

SeptembreModifier

  • L'armée a en grande partie repris le contrôle de la vallée de Swat et de la zone tribale pachtoune de Bajaur[37].
  • Muslim Khan, porte-parole des talibans pakistanais et quatre chefs de guerre sont arrêtés par l'armée pakistanaise[38].
  • Au 31 septembre 2009, 42 frappes de drones américains en territoire pakistanais tuent 404 membres d'Al-Qaida et des talibans et 41 civils[39].

OctobreModifier

  • On compte plus de 275 attentats à la voiture piégée au Pakistan depuis début 2008. De juillet 2007 à la fin octobre, les attentats, perpétrés pour l'essentiel par le Tehrik-e-Taliban Pakistan (TTP), ont tué plus de 2 300 personnes[40].

NovembreModifier

DécembreModifier

2010Modifier

Janvier à marsModifier

  • 1er janvier : un attentat à la voiture piégée durant un match de volley-ball dans une ville de la province de Khyber Pakhtunkhwa fait 105 morts[64].
  • Mi-janvier : Washington annonce le décès de Hakimullah Mehsud à la suite d'une frappe de drones américains le 14 janvier[65],[66]. Son successeur serait Maulvi Noor Jamal. En avril 2010, Hakimullah Mehsud refait surface.
  • 30 janvier : un attentat-suicide fait 16 morts dans l'attaque d'un poste de contrôle tenu par l'armée dans l'agence de Bajaur.
  • 2 février : attaque la plus importante répertorié de drones américains sur des camps d'entraînement d'insurgés au Warisistan du Nord avec une dizaine d'appareils[67].
  • 3 février : attentat-suicide durant l'inauguration d'une école pour fille dans district de Lower Dir tuant 3 soldats américains (les premiers officiellement morts au Pakistan et entraîner l'unité des gardes-frontières pakistanais) et 5 fillettes[68].
  • 5 février : un double attentat à Karachi contre la minorité Chiite tue 25 personnes, un autre attentat est déjoué[69].
  • 10 février : 19 policiers sont tués lors d'un attentat suicide contre une patrouille dans l'agence de Khyber.
  • 18 février : un attentat contre une mosquée utilisée par des membres du groupe islamiste interdit Lashkar-e-Islam fait 30 morts et 70 blessés. Il semble que cette attaque soit une vengeance entre groupes insurgés.
  • 5 mars : un attentat suicide visant un véhicule qui se déplaçait du district d'Hangu vers l'agence de Kurram fait 12 morts.
  • 8 mars : un attentat à Lahore visant bâtiment des services de renseignement de la police fait 13 morts[70].
  • 12 mars : un double attentat fait 57 morts à Lahore, parmi lesquels huit personnels de l'armée. Deux kamikazes ont fait exploser leur bombe près d'un marché dans un quartier habité par des militaires[71].
  • 13 mars : un attentat-suicide contre un poste de contrôle tenu par l'armée fait 10 morts à Mingora, dans la vallée de Swat.
  • 17 mars : une douzaine d'insurgés attaque une poste de contrôle tenu par l'armée et tue 5 soldats.

Avril à juinModifier

Article détaillé : Attaques de Lahore du 28 mai 2010.
  • 28 mai : Des hommes armés attaquent deux mosquées Darul-ul-Zikr et Bait-ul-Noor, du mouvement religieux Ahmadiyya, simultanément à Lahore faisant plus de 80 morts[73],[74]. Deux commandos ont lancé des grenades, abattu des gardes de sécurité et pris des otages. Certains étaient armés d’une ceinture d’explosifs pour une attaque suicide. Le Tehrik-e-Taliban Pakistan est soupçonné d'être l'auteur de ces actions. Elles ont fait au moins 98 morts et plus de 120 blessés. Elles s'inscrivent dans le contexte de l'offensive d'Orakzai par l'armée pakistanaise.
  • Le 1er juillet 2010, une nouvelle attaque se produit à Lahore, deuxième plus grande ville et capitale du Pendjab, dans le mausolée de Data Gunj Bakhsh.

Juillet à septembreModifier

  • 1er juillet : Deux attentats suicides simultanés à Lahore dans un tombeau d'un saint soufi font 42 morts et 175 blessés[75].
  • 9 juillet : Un attentat suicide dans le village de Yakaghund fait 102 morts et 115 blessés[76],[77]
  • 15 juillet : Un attentat suicide fait de 5 à 7 morts dans vallée de Swat[78].
  • 23 août : trois attentats frappent simultanément les régions tribales. Une bombe explose dans un établissement scolaire dans l'agence de Kurram tuant 7 personnes, puis peu après, une autre bombe tue le chef d'une milice anti-talibane avec deux de ses membres près de Peshawar. Enfin, l'attaque la plus violente tue 26 personnes dans une mosquée du Waziristan du Sud, dont un ancien député de l'Assemblée nationale.
  • 1er septembre : une série de trois attentats fait 38 morts à Lahore.
  • 3 septembre : un attentat-suicide à Quetta au sein d'une manifestation chiite pro-palestinienne fait 73 morts. L'attaque est revendiquée par les talibans pakistanais.
  • 6 septembre : 19 personnes sont tuées par un attentat à la voiture piégée devant un poste de police de Lakki Marwat. 11 policiers et 4 enfants sont tués. Les talibans pakistanais revendiquent l'attaque.
  • 7 septembre : un attentat à la voiture piégée devant un poste de police dans la ville de Kohat tue 21 personnes.
  • 9 septembre : une bombe posée sur le bord de la route tue 10 personnes qui voyageaient dans une camionnette dans l'agence de Kurram.

Octobre à décembreModifier

2011Modifier

2012Modifier

2013Modifier

Le 22 septembre 2013, une faction talibane revendique un attentat dans une église de Peshawar. Cette attaque, la plus meurtrière contre la communauté chrétienne du pays, fait 82 morts[83].

2014Modifier

Selon le bilan officiel, il y aurait eu 141 personnes tuées, dont 132 enfants. Ce bilan en fait l'attaque terroriste la plus meurtrière de l'histoire du Pakistan, surpassant l'attentat du 18 octobre 2007 à Karachi[85].


2015Modifier

2016Modifier

Article détaillé : Attentat du 27 mars 2016 à Lahore.
  • 20 janvier : L'université Bacha Khan de la ville de Charsadda est attaqué. Il y a au moins 21 victimes[86]. À h 30, un commando de talibans pakistanais fait irruption dans l'enceinte de l'université Bacha Khan et ouvre le feu sur les étudiants et professeurs se trouvant à l'intérieur[86]. Selon les témoignages d'étudiants, un jeune professeur de chimie, Syed Hamid Husain, se serait interposé arme à la main pour protéger ses élèves, avant de succomber sous les balles. Depuis le massacre de l'école militaire de Peshawar, en 2014, les enseignants du nord-ouest du pays sont autorisés à porter une arme dans leur classe[86]. L'intervention de la police, longue de deux heures, se termine par la mort de tous les assaillants. Il y a au moins 21 victimes parmi les élèves et professeurs[86].
  • 27 mars : un attentat-suicide à l'entrée d'un parc de Lahore où des familles chrétiennes célébraient la fête de Pâques fait au moins 72 personnes dont 29 enfants ont été tuées et près de 340 autres ont été blessées.. L'attaque est revendiquée par une faction islamiste liée aux Talibans[87].
  • 8 août : Le , un attentat-suicide et une fusillade ont lieu à l’hôpital civil de Quetta, la capitale du Balouchistan, au Pakistan. Cet attentat fait 70 morts et plus de 110 blessés[88].
  • 16 septembre : un kamikaze déclenche une charge explosive lors de la prière du vendredi devant une mosquée tuant au moins 25 personnes à Butmana, dans le district tribal de Mohmand une zone frontalière de l'Afghanistan au nord-ouest du Pakistan. 35 autres personnes sont blessés[89].

2017Modifier

  • 13 février: au moins 10 personnes sont mortes et 71 blessés lorsqu'une explosion fauche des manifestants en plein centre de Lahore. L'attentat est revendiqué par les talibans[90].
  • 16 février: un attentat revendiqué par l'EI dans un sanctuaire soufi à Sehwan fait 90 morts[91].
  • 23 février: une bombe explose dans un centre commercial de Lahore, faisant au moins 15 morts et 20 blessés[92].
  • 31 mars: l'explosion d'une voiture piégée aux abords d'un marché à Parachinar, au nord-ouest du Pakistan, fait 22 morts et 57 blessés[93].
  • 5 avril: au moins 4 personnes sont mortes dans un attentat à la bombe à Lahore contre une équipe de recenseurs[94].
  • 25 avril: un attentat à la bombe visant un minibus dans le nord-ouest du Pakistan fait au moins 13 morts et plusieurs blessés[95],[96].
  • 12 mai: au moins 17 personnes sont tuées et 30 autres blessés dans une explosion dans la province instable du Baloutchistan visant un convoi transportant le vice-président du Sénat pakistanais Maulana Abdul Ghafoor Haidari[97].
  • 23 juin : une série d'attentats des talibans pakistanais à Karachi, Parachinar et Quetta fait 94 morts. Voir Attentats du 23 juin 2017 au Pakistan
  • 17 décembre : un attentat-suicide en pleine messe dominicale dans une église méthodiste de Quetta fait 8 morts et 30 blessés[98].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (fr) Le vade-mecum d'al-Qaida (MàJ), Peter Bergen, Katherine Tiedemann, New America Foundation's Counterterrorism Strategy Initiative, 25 mai 2010
  2. a et b Center for Defense Information, Action Update: March 15-28, 2004 (Afghanistan-Pakistan)
  3. David Rohde, Al Qaeda Finds Its Center of Gravity, The New York Times, 10 septembre 2006
  4. Il existe plusieurs modèles de drones de combat. Celui employé lors d'une attaque n'étant pas spécifié, les médias indiquent quasi-systématiquement le Predator qui a été le premier déployé.
  5. Profil de Nek Mohammed sur la BBC, par Rahimullah Yusufzai, mis à jour le 18 juin 2004
  6. Baitullah Mehsud and 35 others get government amnesty, Daily Times, 8 février 2005
  7. (en) The New Al-Qaeda Central, Washington Post, 9 septembre 2007
  8. a et b (fr) Pakistan : les attentats les plus meurtriers depuis deux ans, le Parisien.fr. Consulté le 1er janvier 2010
  9. Article d’Aljazeera.net du 27 décembre 2007
  10. Pakistan : Pervez Musharraf inculpé du meurtre de Benazir Bhutto, Le Monde
  11. Afghans free foreign contractors, BBC, 18 mai 2008
  12. Pakistan bombers hit arms factory, BBC, 21 août 2008
  13. Au moins 64 morts dans un attentat-suicide des talibans au Pakistan, L'Humanité, 21 août 2008.
  14. a et b Bomb blast kills 20 in NW Pakistan, Xinhua, 23 août 2008
  15. https://fr.news.yahoo.com/rtrs/20080921/tts-pakistan-attentat-ca02f96.html
  16. a et b Rana Jawad, Pakistan: un commandant d'Al-Qaïda tué dans une frappe présumée américaine, Le Point, 31 octobre 2008
  17. Pakistan : 17 insurgés tués par l'armée, Le Figaro avec l'AFP, 20 novembre 2008
  18. a et b Eric Schmitt et Mark Mazzetti, U.S. Relies More on Aid of Allies in Terror Cases, New York Times, 23 mai 2009
  19. Toujours aucune trace du touriste français enlevé au Baloutchistan, France 24, 24 mai 2009
  20. Accord pour appliquer la charia dans les zones tribales, AFP sur France 24, 16 février 2009
  21. ANP demands direct signing by President, The Nation, 13 avril 2009
  22. a et b Griff Witte, Battle for Swat's Main City Begins, Washington Post, 24 mai 2009
  23. a b c et d Karen DeYoung, Al-Qaeda Seen as Shaken in Pakistan, Washington Post, 1er juin 2009.
  24. Griff Witte, Pakistani Villagers Come to the Aid of Refugees, Washington Post, 2 juin 2009
  25. a et b Griff Witte, Linked Attacks in Northwest Pakistan Kill 13, Washington Post, 29 mai 2009
  26. (fr) L'armée pakistanaise a repris Mingora, Le Figaro. Consulté le 30 mai 2009
  27. L'armée pakistanaise libère un groupe d'étudiants enlevés, L'Express avec Reuters, 2 juin 2009
  28. a et b Griff Witte et Rama Lakshmi, Pakistan Releases Mumbai Suspect, Washington Post, 3 juin 2009
  29. (fr) Deux chefs religieux des talibans tués au Pakistan, L'Express, 6 juin 2009
  30. Suicide attack on Pakistani hotel, BBC, 10 juin 2009.
  31. (fr) Le Pakistan étend son offensive contre les taliban, L'Express. Consulté le 11 juin 2009
  32. Mubasher Bukhari, Anti-Taliban cleric killed in Pakistan blast, Reuters sur Canada.com, 12 juin 2009
  33. Paul Alexander, « Backers mourn cleric; Taliban claim fatal attacks », Associated Press, 13 juin 2009 [lire en ligne]
  34. Pamela Constable, Pakistan To Pursue Taliban Leader - Militant Suspected In Bhutto Killing, Washington Post, 15 juin 2009
  35. (en) Fazlullah deputy Shah Doran killed in Swat, Ary one world, 25 juillet 2009
  36. Bill Roggio(en) Swat Taliban leader 'alive, healthy and has never been wounded' - spokesman The Long War Journal, 25 juillet 2009
  37. (fr) Islamabad at-il vraiment brisé les taliban ?, 14 septembre 2009
  38. (fr) Sale temps pour les taliban du Pakistan, La Tribune, 15 septembre 2009
  39. (en) Bill Roggio, Alexander Mayer, « Analysis: A look at US airstrikes in Pakistan through September 2009 », sur http://www.longwarjournal.org, The Long War Journal, (consulté le 12 octobre 2009)
  40. a b c d et e Trois nouveaux attentats ensanglantent le Pakistan, Le Monde avec AFP, 23 octobre 2009
  41. a b c et d Attentat suicide au Pakistan: un nouveau bilan fait état de 45 morts, AFP sur le site de L'Express, 12 octobre 2009
  42. Attentat sur un marché de Peshawar : au moins cinquante morts, Le Monde, 9 octobre 2009
  43. (fr) « L'attaque contre le QG de l'armée pakistanaise a pris fin », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  44. (fr) Agence France-Presse, « Le Congrès américain approuve un plan d'aide au Pakistan sur le long terme », L'Express,‎ (lire en ligne)
  45. a et b Attentat suicide à Peshawar, pilonnages au Sud-Waziristan, Reuters sur le site de L'Express, 16 octobre 2009
  46. (fr) « Offensive « imminente » contre les talibans au Waziristan », L'Express,‎ (lire en ligne)
  47. Double attentat meurtrier à Islamabad sur fond d'offensive militaire au Sud-Waziristan, Associated Press sur le site du Nouvel Observateur, 20 octobre 2009
  48. L'armée pakistanaise prend le contrôle du fief des talibans au Waziristan, Le Monde. Consulté le 17 novembre 2009
  49. Nouvel attentat suicide au Pakistan : 30 morts sur un marché fréquenté, Agence France-Presse. Consulté le 17 novembre 2009
  50. Clinton presse Islamabad de « se débarrasser d'al-Qaida », Le Figaro. Consulté le 17 novembre 2009
  51. (en) Peshawar frappée par un attentat à la bombe, BBC News. Consulté le 16 décembre 2009
  52. (en) Un attentat à la voiture piégée fait 34 morts à Charsadda, DAWN.COM, Faiz Muhammad. Consulté le 16 décembre 2009
  53. (en) 10 morts et 50 blessés dans un attentat à Peshawar, Rediff News. Consulté le 16 décembre 2009
  54. lemonde.fr, Au moins 30 morts après plusieurs attaques kamikazes au Pakistan, .
  55. fr.news.yahoo.com, Au moins 36 morts dans l'attaque d'une mosquée au Pakistan, .
  56. fr.news.yahoo.com, Attentat contre une mosquée au Pakistan, environ 40 morts, .
  57. indianexpress.com, ‘Civilians were relatives of Army personnel, deaths don’t matter’, .
  58. (fr) Pakistan : au moins 33 morts dans le double attentat de Lahore, Le Monde. Consulté le 8 décembre 2009
  59. (fr) Une douzaine de morts dans un attentat dans l'est du Pakistan, Le Monde. Consulté le 8 décembre 2009
  60. (fr) Le Pakistan déclare la fin de l’offensive dans le Sud-Waziristan, Agora Vox. Consulté le 15 décembre 2009
  61. a et b (fr) Après le Sud-Waziristan, Islamabad envisage une offensive contre un autre district tribal, The Canadian Press. Consulté le 15 décembre 2009
  62. Un attentat présumé fait 16 morts dans l'est du Pakistan, Nouvel Observateur. Consulté le 16 décembre 2009
  63. (fr) Pakistan : Karachi paralysé par une grève dénonçant l'attentat suicide de lundi, AFP. Consulté le 1er janvier 2010
  64. (fr) Attentat-suicide au Pakistan : au moins 88 morts et 37 blessés, le Parisien.fr. Consulté le 1er janvier 2010
  65. (fr) https://www.lemonde.fr/sujet/eed8/hakimullah-mehsud.html Le Monde : Hakimullah Mehsud
  66. (en) Pakistani Taliban confirm leader's death, Los Angeles Times, 9 février 2010
  67. (fr) Attaque massive de drones américains au Pakistan, Le Monde, 3 février 2010
  68. (fr) Pakistan: le rôle de l'armée américaine en cause après un attentat, 4 février 2010
  69. Un double attentat fait 25 morts à Karachi, au Pakistan, L'Express. Consulté le 5 février 2010
  70. (fr) Les taliban revendiquent un attentat à Lahore au Pakistan, L'Express. Consulté le 10 mars 2010
  71. (fr) Pakistan: le bilan du double attentat de vendredi à Lahore monte à 57 morts, RTL info. Consulté le 14 mars 2010
  72. Nadia Blétry, Pakistan : le parti nationaliste Awami visé par un attentat, RFI, 6 avril 2010
  73. (en) Pakistan mosque attacks in Lahore kill scores, BBC News
  74. « Au moins 80 morts dans l'attaque de deux mosquées au Pakistan », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  75. (en) Deadly blasts hit Sufi shrine in Lahore, BBC News
  76. (en) Suicide attack in Pakistan tribal village kills dozens, BBC News
  77. (en) Pakistan suicide blasts 'kill more than 100', BBC News
  78. (fr) Attentat dans la vallée de Swat au Pakistan, cinq morts, 15 janvier 2010, Le Nouvel Observateur
  79. (fr) Des camions-citernes destinés à l'Otan incendiés au Pakistan
  80. (fr) Nouvelle attaque des talibans pakistanais contre les approvisionnements de l'OTAN
  81. (fr) Pakistan: 26 camions de l'Otan incendiés
  82. (en) [1]
  83. « Pakistan : double attentat dans un quartier chrétien de Lahore », sur Le Monde, (consulté le 15 mars 2015)
  84. (en) Syed Raza Hassan, « Karachi airport attack signals tactical shift by Taliban », sur Reuters, (consulté le 15 juin 2014)
  85. Terrorisme : le Pakistan lève le moratoire sur la peine de mort, Les Echos, 17 décembre 2014
  86. a b c et d « Pakistan : au moins 21 morts dans l’attaque d’une université par les talibans », sur lemonde.fr (consulté le 16 juin 2016)
  87. Pakistan: plus de 60 morts dans un attentat visant les chrétiens à Lahore
  88. Libération, 8 août 2016.
  89. lefigaro.fr, « Attentat-suicide au Pakistan, 25 morts » (consulté le 16 septembre 2016)
  90. « Pakistan : au moins 10 morts et 71 blessés dans un attentat à Lahore », L'Orient-Le Jour,‎ (lire en ligne)
  91. « Pakistan: offensive de l'armée après les attentats-suicides », L'Orient-Le Jour,‎ (lire en ligne)
  92. « Pakistan : un attentat fait 8 morts et 20 blessés à Lahore », L'Orient-Le Jour,‎ (lire en ligne)
  93. « Le bilan d'un attentat sur un marché au Pakistan grimpe à 22 morts », L'Orient-Le Jour,‎ (lire en ligne)
  94. « Pakistan : au moins 4 morts dans une explosion à Lahore, possible attentat », L'Orient-Le Jour,‎ (lire en ligne)
  95. « Dix morts dans un attentat contre un minibus au Pakistan », L'Orient-Le Jour,‎ (lire en ligne)
  96. « Le bilan d'un attentat contre un bus au Pakistan grimpe à 13 morts », L'Orient-Le Jour,‎ (lire en ligne)
  97. « Explosion au Pakistan: au moins 17 morts, des blessés dont un sénateur », L'Orient-Le Jour,‎ (lire en ligne)
  98. « Huit morts dans un attentat de l'EI en pleine messe dans une église au Pakistan », sur lexpress.fr, (consulté le 18 décembre 2017).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :