Ouvrir le menu principal

Attentat de la gare de Kunming
Image illustrative de l’article Attentat de la gare de Kunming
La gare de Kunming

Localisation Kunming
Cible Civils
Coordonnées 25° 01′ 03″ nord, 102° 43′ 15″ est
Date
Type Attentat
Armes Arme blanche
Morts 31
Blessés 143
Auteurs présumés Séparatistes et extrémistes ouïghours
Participants 8 (4 tués)
Mouvance Terrorisme islamiste

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Attentat de la gare de Kunming

L'attentat de la gare de Kunming est un attentat perpétré le visant les passagers de la gare de Kunming, capitale de la province chinoise du Yunnan, faisant 31 morts et 143 blessés.

AttaqueModifier

Le 1er mars 2014 vers 21 h (heure locale), huit personnes (six hommes et deux femmes)[1] sombrement vêtues font irruption dans la gare de Kunming munies d'armes blanches, puis attaquent sans distinction particulière les passagers présents au sein de la gare. 31 personnes sont assassinées et 143 autres blessées, alors que quatre assaillants sont abattus par la police chinoise[2] et un cinquième blessé par balles. Le 3 mars, les autorités chinoises annoncent avoir arrêté les trois derniers fugitifs[3].

L'attentat est rapidement attribué par le gouvernement chinois à des groupes séparatistes ouïghours[4],[5], une minorité ethnique musulmane majoritairement implantée dans la province du Xinjiang. Pékin affirme d'ailleurs que des drapeaux du Parti islamique du Turkestan (Etim) ont été retrouvés sur les lieux de l’attaque[3].

Cet attentat, dont le modus operandi est sans précédent, a considérablement choqué le gouvernement chinois. L’une des composantes de l’Assemblée nationale populaire, la conférence consultative populaire, a observé le 3 mars une minute de silence en hommage aux victimes. Parmi le millier de députés se trouvaient tous les hauts dirigeants, dont le président Xi Jinping. Ce genre de commémoration est très rare en Chine, la dernière remontant à la mort de Deng Xiaoping, en 1997[6].

Références et notesModifier

  1. 昆明火车站“3·01”严重暴力恐怖案成功告破,www.xinhuanet.com,le 3 mars 2014,(chinois).“该团伙共有8人(6男2女),现场被公安机关击毙4名、击伤抓获1名(女),其余3名已落网。”
  2. Un groupe armé tue 29 personnes dans une gare chinoise, www.lefigaro.fr, le 1 mars 2014.
  3. a et b Après l'attaque de Kunming, des Ouïghours paient les pots cassés, www.france24.com, le 5 mars 2014.
  4. Pékin sous le choc du «11 Septembre chinois», www.lefigaro.fr, le 3 mars 2014.
  5. Attentat de Kunming : pourquoi les terroristes ont frappé au Yunnan, www.lesechos.fr, le 3 mars 2014.
  6. Chine : des arrestations après le carnage de la gare de Kunming, www.liberation.fr, le 4 mars 2014.