Attaque de 1986 de l'ambassade soviétique à Lima

attaque terroriste à Perou

Attaque de 1986 de l'ambassade soviétique à Lima
Image illustrative de l’article Attaque de 1986 de l'ambassade soviétique à Lima
L'ambassade de Russie en 2013.

Localisation San Isidro, Lima (Drapeau du Pérou Pérou)
Cible Ambassade soviétique à Lima (en)
Coordonnées 12° 06′ 05″ sud, 77° 03′ 29″ ouest
Date
Type Attentat à la bombe
Morts 1
Auteurs présumés Sentier lumineux[1]
Mouvance Terrorisme communiste (en)
Géolocalisation sur la carte : Pérou
(Voir situation sur carte : Pérou)
Attaque de 1986 de l'ambassade soviétique à Lima

L'attaque de 1986 de l'ambassade soviétique à Lima est une attaque terroriste survenue le 7 juillet 1986 contre la résidence officielle de la délégation de l'URSS au Pérou. L'attaque n'a entraîné la mort d'aucun citoyen soviétique, tuant un terroriste.

Contexte modifier

Après que le gouvernement socialiste du Pérou et l'Union soviétique ont établi des relations en 1969, cette dernière a ouvert une ambassade dans le district de San Isidro[2].

Le groupe terroriste Sentier lumineux avait déjà perpétré des incidents devant l'ambassade soviétique pendant des années, principalement en raison de divergences idéologiques dans le spectre de gauche[3]. Un tel exemple s'est produit l'année précédente, alors que les ambassades soviétique, américaine et chinoise ont été attaquées de la même manière[4].

Attaque modifier

L'attaque a commencé par une série de fusillades de masse devant l'ambassade soviétique à Lima. Parmi le chaos causé par l'attaque initiale, l'un des tireurs a réussi à pénétrer à l'intérieur de la résidence soviétique où il a tenté de faire exploser une bombe qu'il transportait avec lui, l'explosion de l'attaque n'a pas fait de morts au-delà du kamikaze lui-même[5].

Les assaillants qui ont survécu et voyant que leur plan a échoué, se sont enfuis aux abords de l'ambassade, dans l'un des faubourgs proches de la résidence, deux policières ont capturé les assaillants après un échange de coups de feu.

Conséquences modifier

Le groupe terroriste Sentier lumineux a été accusé d'être responsable de l'attaque, ou alternativement, un groupe de sympathisants. La position officielle du Sentier Lumineux sur l'URSS était connue pour être négative, déclarant que l'État socialiste était un "ennemi" de sa cause de lutte.

Le ministère soviétique des Affaires étrangères s'est rendu au Pérou, représenté par le vice-ministre Viktor Komplektov, qui à son tour représentait le gouvernement de Mikhaïl Gorbatchev, et a rapporté que le président péruvien de l'époque, Alan García, avait reçu le soutien soviétique dans sa guerre contre le Sentier lumineux.

Notes et références modifier

  1. (en) « Sendero Luminoso: Peruvian Terrorist Group § Partial Incident Chronology », sur Department of State Bulletin
  2. (en) « Soviet Embassy Is Lavish », sur The New York Times,
  3. (en) « AROUND THE WORLD; One Peru Gunman Slain In Soviet Embassy Raid », sur The New York Times,
  4. (en) « Lethal Terrorist Actions Against Americans 1973–1985 », sur Bureau of Diplomatic Security
  5. (es) « Terrorista muerto en un ataque a la Embajada soviética en Lima », sur El País,