Atiu
Enuamanu 
Carte d'Atiu.
Carte d'Atiu.
Géographie
Pays Drapeau des Îles Cook Îles Cook
Archipel Îles Cook du Sud
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 19° 59′ 00″ S, 158° 07′ 00″ O
Superficie 26,9 km2
Point culminant non nommé (70 m)
Géologie Makatea
Administration
Démographie
Population 623 hab. (2001)
Densité 23,16 hab./km2
Plus grande ville Teeniu
Autres informations
Découverte VIIIe siècle
Fuseau horaire UTC−10:00
Géolocalisation sur la carte : Îles Cook
(Voir situation sur carte : Îles Cook)
Atiu
Atiu
Îles aux îles Cook

Atiu ou Enuamanu (« l'île aux oiseaux ») est un atoll surélevé[1] culminant à 70 mètres d'altitude, situé dans les Îles Cook, à 187 kilomètres au nord de Rarotonga.

Avec Mitiaro et Mauke, Atiu forment le groupe des Ngaputoru (« les Trois racines » en maori).

HistoireModifier

Elle fut découverte par James Cook le .

John Williams fut le second Européen à faire escale sur l'île. Il y déposa deux évangélistes (orometua) originaires de Tahaa (archipel de la Société), Tehei et Upa qui convertirent la population.

GéographieModifier

Mesurant 7,2 km (N/S) sur 4,8 km (E/O), sa superficie est de 27 km².

L'île est formée d'un makatea d'une largeur moyenne de 1100 mètres dont les falaises s'élèvent de 5 à 6 mètres côté récif, à 15 mètres du côté de l'intérieur. Le plateau central composé de roches basaltiques culmine à environ 70 mètres. Entre le makatea et le plateau central s'étend une zone de terre limoneuse entrecoupée de marais[2].

Les grottes Kopeka représente un intérêt particulier pour les touristes.

DémographieModifier

L'île compte aujourd'hui un peu plus de 600 habitants, regroupés dans 5 villages, dont le plus peuplé est Teeniu (423 habitants). Les autres villages sont Mapumai, Ngatiarua, Areora et Tengatangi.

Atiu possède un aéroport (code AITA : AIU).

 
La forêt Limestone sur Atiu

RéférencesModifier

  1. (en) George Szentes, Caves of the Cook Islands, The British Caver, Spring,
  2. Sur la géologie de l'île, voir Ngatupuna Kautai et al., Atiu: An Island Community, University of the South Pacific, 1984 et B.L. Wood et R.F. Hay, « Geology of the Cook Islands », New Zealand Geological Survey Bulletin, Wellington, Nouvelle-Zélande, no 82, 1970 cité par Akuila K. Tawake et Paul Maoate, Cook Islands Technical Report: Geological Assessment of Selected Aggregate Sources on the Islands of Aitutaki, Mangaia and Atiu, Southern Cook Islands, rapport no 140 de la SOPAC, pp. 9-10, disponible en ligne sur le site dev.sopac.org.fj.

Liens externesModifier