Atbara (Soudan)

Atbara est une ville du Soudan dans l'État du Nil, à 250 km au nord de Khartoum. La ville se situe à la confluence de l'Atbara et du Nil.

Atbara
Image dans Infobox.
Quartier colonial britannique (2008).
Géographie
Pays
État
Altitude
358 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
139 768 hab.Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation sur la carte d’Afrique
voir sur la carte d’Afrique
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Soudan
voir sur la carte du Soudan
Red pog.svg
Nouvelle mosquée (2017).
Vendeur de charbon de bois (2020).

La population de la ville s'élevait à 80 000 habitants en 2000.

Atbara possède un aéroport (code AITA : ATB).

Durant l'épidémie de grippe aviaire de 2007-2008, un foyer de la maladie aurait été dépisté le dimanche selon un rapport envoyé par le Soudan à l’OIE.

La ville est considérée comme le berceau du syndicalisme soudanais[1]. Une grève des cheminots d'Atbara en 1948 aboutit à la légalisation des syndicats.

la ville a été aussi le point de départ des révolutions d’ et d’ [2], ainsi que de la mobilisation citoyenne de décembre 2018 qui a abouti à la chute du régime de Omar el-Bechir .

RéférencesModifier

  1. « Les espoirs d’une troisième révolution au Soudan », sur orientxxi.info, Tarek Cheikh (consulté le )
  2. « Atbara, berceau des révolutions soudanaises », sur Orientxxi.info (consulté le )

BibliographieModifier

  • (en) George Alfred Henty, With Kitchener in the Soudan, A Story of Atbara and Omdurman, 1903, réimprimé chez Independently Published, 2020, 411 p. (ISBN 9798614843175) (fiction)
  • (en) Ahmad Alawad Sikainga, "City of Steel and Fire" : a social history of Atbara, Sudan's railway town, 1906-1984, Portsmouth, Heinemann ; Oxford, James Currey, 2002, 220 p.