Atarrabi ou Atarabi est un personnage important dans la mythologie basque. Il est un des fils de Mari, la déesse des Basques. On le connait aussi sous le nom de Atarrabio, Ondarrabio, Atxular ou Axular. Avec son frère Mikelats, ils ont été à l'école du diable. Celui-ci devait en garder un pour l'avoir à son service. C'était le prix a payer pour cette éducation. Il existe plusieurs légendes à son sujet dont celle où Atarrabi se fit prêtre. Il a été curé de Sare (Lapurdi/Labourd), village où se trouvent des grottes très fréquentées, proches de celles de Zugarramurdi, où se déroulaient les akelarre qui ont déclenché le fameux procès des sorcières à Logroño en 1610 (Nafoarroa/Navarre). Il est le bon fils.

Illustration d'Atarrabi par IA Midjourney.

ÉtymologieModifier

Néant.

NoteModifier

Il n'existe pas de genre (masculin, féminin) dans la langue basque et toutes les lettres se prononcent. Il n'y a donc pas d'association comme pour le français où QUI se prononce KI. Exemple :

lau "le chiffre 4" se prononce laou et non lo (la lettre u se prononçant comme l'espagnol, ou, sauf en souletin, langue parlée en Soule, province française du Pays Basque où il se prononce comme en français).

Arbre généalogiqueModifier

Princesse
de Mundaka  
 
 
Sugaar  
(Feu, serpent)
 
 
 
Mari  
(Déesse)
 
 
 
 
Amalur  
(La Terre Mère)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jaun Zuria  
(Seigneur des Basques)
 
Mikelats  
(Mauvais esprit)
 
Atarabi  
(Bon esprit)
 
 
 
Eguzki Amandre  
(La grand-mère soleil)
 
Ilargi Amandre  
(La grand-mère lune)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Amilamia  
(Bienfaisante)
 
Urtzi  
(Dieu du ciel)
 
Basajaun  
(Seigneur de la forêt)
 
Basandere  
(Dame de la forêt)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Laminak
(Petits êtres fantastiques)
 

BibliographieModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier