Atanas Kolev (joueur d'échecs)

joueur d'échecs bulgare

Atanas Kolev est un joueur d'échecs bulgare né le à Botevgrad.

Atanas Kolev
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Sport
Titres aux échecs
Classement Elo
2 529 ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Biographie et carrièreModifier

Champion de Bulgarie en 1992 à Bankya, Kolev reçut le titre de grand maître international en 1993.

Il a représenté la Bulgarie lors de quatre olympiades de 1992 à 2000. En 1994, il jouait au quatrième échiquier et la Bulgarie finit cinquième de la compétition[1].

Il remporta les tournois de[2] :

  • Toulouse 1990 ;
  • Cannes 1990 ;
  • Elenite, Bourgas B (tournoi fermé) 1994 (en Bulgarie) ;
  • Villalba (Italie) 1997 (ex æquo avec Jansa) ;
  • Barcelone en :
    • 1998 (tournoi du club Vulca) ;
    • 2000 (championnat open de Catalogne) ;
    • 2001 (tournoi rapide) ;
  • Durango (tournoi rapide) en 1998 et 2000 ;
  • Saragosse en 1998 (mémorial Rey Ardid) et 2001 (tournoi rapide) ;
  • Salou en 1999 et 2005 (ex æquo avec Fedortchouk) ;
  • Pampelune (tournoi rapide Paz de Ziganda) en 2005 et 2007 ;
  • Navalmoral de la Mata 2006 ;
  • La Laguna 2007 ;
  • Las Vegas 2008 (National Open, ex æquo avec Kamsky et Fressinet) ;
  • Athènes (tournoi Acropolis) en 2009 ;
  • le championnat open de Bulgarie (mémorial Georgi Tringov) à Plovdiv :
    • en 2010 (7,5 points sur 9, ex æquo avec Spassov et Radulski)
    • et en 2011 (8 points sur 9) ;
  • le troisième open d'Albena 2011 (7,5 points sur 9, ex æquo avec Chéparinov) ;
  • le championnat du Midwest à Wheeling (Illinois) en 2011 (4,5 points sur 5)[3] ;
  • le festival international du Michigan à Ann Arbor en 2011 (5 points sur 5)[4] ;
  • San Bernandino 2012 en Suisse (4/5).

PublicationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Fiche de Kolev sur olimpbase.org.
  2. Site officiel de Kolev.
  3. Wheeling 2011 sur uschess.org.
  4. Michigan 2011 sur uschess.org.

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externesModifier