Allianz France
logo de Allianz France

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Dates clés 1818 : création des AGF
1945 : nationalisation
1996 : privatisation
1997 ; rapprochement avec Allianz
2007 : OPR de AGF par Allianz (Groupe TG corporation)
2009 : AGF fusionne totalement avec Allianz et devient Allianz France
Personnages clés Fabien Wathé (PDG)
Forme juridique Société européenne
Slogan « Avec vous de A à Z »
Siège social ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires Allianz
Activité assurances et services financiers
Société mère AllianzVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Allianz Partners France (d)
Allianz TradeVoir et modifier les données sur Wikidata
Effectif 10 500
SIREN 552124109[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web allianz.fr

Allianz France, AGF (Assurance générale de France) jusqu'en 2009, est une société d'assurance française, filiale du groupe allemand Allianz.

Historique modifier

La société anonyme d'Assurance Générale (devenue ensuite les Assurances Générales de France ou AGF après leur regroupement avec la compagnie Le Phénix) a été fondée sous la Restauration par Auguste-Casimir de Gourcuff (Quimperlé, 1780 - Paris, 1866). Avec l'appui des banquiers protestants Mallet, Martin d'André et Bartholdi, Auguste-Casimir de Gourcuff avait obtenu une autorisation de fonder une compagnie financière d’assurance : la "Compagnie d'Assurance générale", futur pivot des AGF. Un ordonnance royale de Décembre 1819 autorisa la Compagnie d'Assurances Générale à ouvrir une branche "Assurances vie". Émigré avec sa famille à Hambourg sous la Révolution, Auguste-Casimir de Gourcuff s'y était initié au commerce et aux assurances maritimes et, au retour des siens en France, il s'était lancé en 1802 dans le négoce à Paris, puis dans les assurances à partir de 1818[2]. Cette activité était alors très peu développée en France. À côté des assurances maritimes, il allait développer un secteur d'assurances incendie et un autre d'assurances vie. Cette société anonyme des Assurances Générales avait déjà acquis une réelle importance quand un de ses jeunes cousins, Alfred de Courcy (Landerneau, 1816 - Saint-Jacut, 1888) en prit la direction, lui donnant une formidable expansion.

En 1945, la société est nationalisée par le Gouvernement provisoire[3]. Une autre compagnie d'assurances, la compagnie Le Phénix avait été également créée en 1818/1819 et nationalisée en 1945[3]. En 1968, par une opération de restructuration des assurances nationalisées, la société anonyme des Assurances Générales fusionne avec le Phénix pour devenir Les AGF[2],[3]. En 1996, les AGF sont reprivatisées à 51 %[2],[4].

En 1997, après un bras de fer avec l’Italien Generali, l'allemand Allianz AG acquiert 58 % du capital des AGF[5] . En 1997, une fusion se réalise entre Les AGF, Allianz France et PFA-Athena Assurances[5]. En 2002, Les AGF devient AGF tout court[5]. En 2007, la maison mère Allianz qui possédait déjà plus de 58 % des actions lance une offre publique d'achat (OPA) sur le groupe AGF et rachète l’intégralité des actions minoritaires dans AGF[5]. Les AGF deviennent une filiale à 100 % d'Allianz[5], ayant un statut de Société européenne (SE). En 2009, la marque commerciale AGF disparaît au profit d'Allianz France[6].

Identité visuelle (logo) modifier

Direction de l'entreprise modifier

Historique des présidents des AGF modifier

Historique des présidents d'Allianz France modifier

  • Jacques Richier : - décembre 2020
  • Fabien Wathé : janvier 2021 - aujourd'hui

Données financières modifier

Données financières en milliards d'euros[7].
Années 2014 2015 2016 2017 2018
Chiffre d'affaires 98,05 100,01 103,90 109,02 116,36

Notes et références modifier

  1. Système national d'identification et du répertoire des entreprises et de leurs établissements, (base de données) 
  2. a b et c « AGF », dans Jean Watin-Augouard, Petites histoires de marques, Editions d’Organisation, , p. 24-25
  3. a b et c « Les AGF », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. « Les AGF préparent un plan de départs », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le )
  5. a b c d et e Gilles Lockhart, « Pourquoi les AGF se laissent absorber par Allianz », L'Expansion,‎ (lire en ligne)
  6. « Allianz sort les grands moyens pour offrir une nouvelle identité à AGF », Les Échos,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. « Allianz France : revenus 2012-2018 », sur Statista (consulté le )

Annexe modifier

Articles connexes modifier

Lien externe modifier