Ouvrir le menu principal
APAS Paris
Généralités
Nom complet Association plein air et sport
Surnoms APAS
Fondation 1964

L'Association plein air et sport, couramment abrégé en APAS, est un club omnisports situé à Paris fondé en 1964[1].

Parmi les sections qui ont composé le club, la section de handball a été l'une des plus prestigieuses, participant à plusieurs saisons du Championnats de France dans les années 1970.

HistoireModifier

La rencontre de deux hommes, Gaston Laurençon, Chef du Service des Sports de l'Association Paritaire d'Action Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics, et Jean Labrosse, professeur d'E.P.S et handballeur de haut niveau (capitaine du Paris UC, international A), donna naissance en 1964 à l'Association plein air et sports qui a alors pour but essentiel de permettre la pratique de l'éducation physique et des sports aux jeunes parisiens de la corporation du Bâtiment[2].

Une équipe de Cadets est ainsi engagée au championnat en 1964. Jean Labrosse s'employa dès lors à réunir tous les éléments indispensables au bon fonctionnement et au développement de la section handball. Consacrant peu de temps à sa vie familiale, sacrifiant sa carrière de personnelle, il n'avait de cesse qu'il n'eut réussi à régler les problèmes d'administration, de recrutement, d'encadrement et d'extension (création d'une section féminine et d'une A.P.A.S dans le 19e arrondissement).

Rapidement, les résultats suivent et, outre des titres sur le plan régional dans les différentes catégories, l'APAS est, chez les jeunes, demi-finaliste des coupes Falcony (1971) et Sabatier (1969, 1970, 1971) puis chez les senior, vice-champion en Excellence (3e division) en 1970, promu de Nationale 2 en 1971 puis 4e de la poule B du championnat de Nationale 1 en 1972-1973, ratant ainsi d'une place les demi-finales du championnat élite[2].

En 1975, la section de handball compte 235 licenciés répartis en 16 équipes[2] : chez les masculins, 4 équipes seniors, 3 équipes juniors, 3 équipes cadets, 1 équipe minimes et 1 équipe benjamins et chez les féminines, 1 équipe senior, 1 équipe junior, 1 équipe cadettes et 1 équipe minimes. L'équipe première compte également deux internationaux A, le gardien Francis Varinot et Daniel Perronnet.

Relégué en Nationale 2 à l'issue de la saison 1976-1977, l'APAS est champion de France de N2 la saison suivante et remonte ainsi dans l'élite une année après l'avoir quittée. Mais en 1980, le club est à nouveau relégué et ne retrouve jamais le Championnat de France de Nationale 1 par la suite.

Section handballModifier

PalmarèsModifier

Parcours entre 1970 et 1980Modifier

Notes et référencesModifier

  1. « Portrait - Jean Labrosse », Camaraderie, Fédération nationale des Francas, no 264,‎ (lire en ligne, consulté le 28 octobre 2017)
  2. a b et c « Gros plan sur un club : l'Association plein air et sport », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, no 113,‎ , p. 10 à 12 (lire en ligne, consulté le 28 octobre 2017)