Association norvégienne de randonnée

Organisation norvégienne
Association norvégienne de randonnée
DNT Logo.svg
Histoire
Fondation
Cadre
Forme juridique
Siège
Oslo (0181)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Organisation
Membres
Environ 300 000 (environ )Voir et modifier les données sur Wikidata
Direction
Dag Terje Klarp Solvang (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Récompense
Den Norske Friluftslivsprisen ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Identifiants
Registre de Brønnøysund
OpenCorporates

L'association norvégienne de randonnée (Den norske turistforening ou DNT) est la plus grande organisation norvégienne des activités de plein air et du tourisme vert. Elle vise à promouvoir des activités de montagne non mécanisées. La fédération regroupe 57[1] associations régionales qui en total comptent environ 300 000 membres[2] et qui possèdent un réseau considérable de plus de 550[3] cabanes à travers la Norvège.

La DNT marque les chemins avec des « T » rouges
Un sentier au-dessous de Holmen dans la vallée d'Aurland (Aurlandsdalen).
Jammerdalsbu (1 130 mètres d'altitude) est une cabane typique de DNT. Située entre Lillehammer et Rondane.

HistoireModifier

Fondée le après une initiative du consul Thomas Johannes Heftye et capitaine Hans Hagerup Krag. Le but était : « de faciliter et développer la vie touristique en Norvège ». La même année, DNT achète sa première cabane, Krokan près de la chute du Rjukan (Rjukanfossen).

EnvironnementModifier

La DNT milite pour la protection de la nature. Elle défend particulièrement le droit à la nature, un droit fondamental pour la fédération. Elle est pour une régulation stricte contre toutes formes de sports motorisés dans la nature sauvage.

Les cabanesModifier

Les associations régionales possèdent un réseau de plus de 550 cabanes à travers le pays. Elles se trouvent sur la côte, dans les forêts ou bien notamment à la montagne. La taille varie entre de petits refuges qui n’ont que quelques lits, jusqu’à de grands « hôtels » qui peuvent presque loger 200 personnes. Il y a trois catégories de refuges :

  • non gardé (ubetjent) : Des refuges non gardés et sans nourriture. Pourtant, on y trouve normalement un gaz en libre-service et des ustensiles ;
  • libre-service (selvbetjent) : Des refuges non gardés, néanmoins, on y trouve de la nourriture qu’on peut acheter ;
  • gardé (betjent) : des refuges qui à l’égard de son service (et prix) se rapprochent des hôtels, tout de même, leur âme de refuge ne se perdent normalement pas.

Les refuges de libre-service et non gardés sont en général ouverts, mais certains sont quand même fermés à clé, notamment ceux qui sont situés près d’une route. Pour obtenir une clé, il faut laisser un dépôt chez la DNT. Normalement, il y a une clé universelle qui marche dans toutes les cabanes. Dans certains lieux, c’est également possible d’acheter la clé dans une station-service, un kiosque, ou dans un magasin de sport.

Dans les refuges de libre-service, on trouve une pièce où la nourriture est gardée. Il faut compter les choses qu’on y prend et l’ajouter à la facture qu’on paie soit avec carte bancaire soit en pièces.

ActivitésModifier

La fondation propose une gamme d’activités sportives, notamment des randonnées à pied en été ou à ski en saison hivernale.

Associations régionalesModifier

A

B

D

E

F

G

H

K

L

M

N

R

S

T

V

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « L'Association Norvegiénne de la Randonnée Pédestre - Den Norske Turistforening », sur www.dnt.no (consulté le )
  2. « Om turistforeningen - Den Norske Turistforening », sur www.dnt.no (consulté le )
  3. « Routes and cabins - The Norwegian Trekking Association », sur english.dnt.no (consulté le )