Association football virois

club français de football
AF Virois
Logo du AF Virois
Généralités
Nom complet Association du football virois
Noms précédents USM Vire football (1962-1997)
FCM Vire (1997-2000)
FCM Vire – Saint-Germain (2000-2002)
Fondation 1962
Statut professionnel Jamais
Couleurs Marine et blanc
Stade Stade Pierre-Compte
Siège Rue André-Séverin
14 500 Vire Normandie
Championnat actuel National 3
Président Christophe Lécuyer
Entraîneur Cédric Hoarau
Site web afvirois.com

Maillots

Kit left arm whiteborder.png
Kit body vneckwhite.png
Kit right arm whiteborder.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Domicile
Kit left arm blueborder.png
Kit body.png
Kit right arm blueborder.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
National 3 2020-2021
0
Voir l’image vierge
L'AF Virois est basée à Vire Normandie (Calvados).

L'Association du football virois (AFV) est un club français de football, fondé en 1962 et basé à Vire Normandie (Calvados). Il prend son nom actuel après la fusion du FCM Vire – Saint-Germain et de l'AS Saint-Martin-de-Tallevende, en 2002. Actuellement présidé par Christophe Lécuyer, le club évolue en National 3 depuis 2019.

HistoriqueModifier

Né de la fusion entre l'ES Vire, tout juste reléguée de Promotion d'honneur et l'AC Vire, 4e de 1re division de district, le club voit le jour, le , en rejoignant le club omnisports de l'Union sportive municipale (USM) viroise. Le suivant, l'USM Vire football dispute le premier match de son histoire, face au SU Dives, en coupe de France. Les Virois s'inclinent sur la plus petite des marges (0-1).

À l'issue de la saison 1996-1997, le club termine 4e de Division d'honneur et prend un nouveau virage : le , il quitte l'USM Vire et prend son indépendance en devenant le Football club municipal (FCM) virois. Trois ans plus tard, en 2000, le FCM Vire fusionne avec l'US Saint-Germain-de-Tallevende.

Le 7 juin 2002, le FCM Vire – Saint-Germain fusionne avec le club voisin de l'Association sportive de Saint-Martin-de-Tallevende (ASSMT) football. De cette union, est créée l'Association du football virois (AFV).

Palmarès & rencontres marquantesModifier

PalmarèsModifier

Le club virois a obtenu de multiples trophées lors des compétitions régionales et départementales, dans lesquelles son équipe première a été engagée. Après un premier titre de champion de 1re division du Calvados, l'année de sa création, le club doit patienter vingt-cinq ans pour glaner à nouveau ce titre, en 1987. Dès lors, il connaît une période de succès, avec trois montées et trois titres de champion, glanés de 1988 à 1992. Après cet euphorie, le club du Bocage connaît une période plus calme : il renoue néanmoins avec les trophées, à l'issue de la saison 2008-2009, en étant couronné champion de Division supérieure régionale (DSR). Un championnat qu'il remporte aussi en 2015, année de son dernier titre.

Côté coupes, l'AF Virois est parvenu à se hisser en finale de la coupe de Basse-Normandie, en 1990 (défaite 2-6 face au FC Condé-sur-Vire). L'AFV réalise également quelques performances en coupe de France. En ce qui concerne ses différentes équipes jeunes, de nombreuses victoires en coupe du Calvados sont à souligner, notamment au cours des années 2000.

Compétitions régionales Compétitions départementales
DH Basse-Normandie
  • Champion : 1992
  • Vice-Champion : 1998, 2019


DSR Basse-Normandie

  • Champion : 2009, 2015


DHR Basse-Normandie

  • Champion : 1991


PH Basse-Normandie

  • Champion : 1988
  • Vice-Champion : 1977


1re Division de District

Basse-Normandie

  • Champion : 1964


Coupe de Basse-Normandie

  • Finaliste : 1990
District Féminines Promotion à 7
  • Champion : 2008, 2009


Coupe du Calvados Vétérans

  • Finaliste : 2005


Coupe du Calvados Féminines à 7

  • Vainqueur : 2009
  • Finaliste : 2004, 2008, 2010


Coupe du Calvados -18 ans

  • Vainqueur : 2018


Coupe du Calvados -17 ans

  • Vainqueur : 2017


Coupe du Calvados -15 ans

  • Vainqueur : 2003


Coupe du Calvados Benjamins

  • Vainqueur : 2003
  • Finaliste : 2010

Rencontres marquantesModifier

Malgré son jeune âge, l'AF Virois a été au centre de plusieurs affiches au cours des dernières décennies, notamment en coupe de France. Voici un résumé, non exhaustif, des rencontres qui ont marqué le club virois, ses supporters et la ville.

Coupe de FranceModifier

  • 1962 - 1963 : USM Vire 0-1 SU Dives
    Le match des pionniers
    Pour le premier match de son histoire, le 30 septembre 1962, le club, inscrit en 1re division du Calvados, s'incline sur la plus petite marge face au SU Dives.
  • 1991 - 1992 : USM Vire 0-3 Le Havre AC
    " Fors l'honneur... " (Ouest-France du 24/02/1992)
    C'est indéniablement une date marquante dans l'histoire du club. Le 23 février 1992, devant près de 5 000 spectateurs, l'équipe première reçoit le club doyen du football français, Le Havre AC, alors en Division 1, pour le compte des 32e de finale. Pendant 49 minutes, les Virois qui évoluent en Division d'honneur, tiennent la dragée haute à leurs adversaires. Entraînés par Pierre Mankowski et forts d'un effectif de qualité (Uvenard, Kana-Biyik, Aubameyang, Goudet, Daněk, Garande) les Hauts-Normands parviennent à trouver la faille grâce à l'international Philippe Mahut. Ils inscrivent deux autres buts par Aubameyang (76e) et Garande (87e). Malgré la défaite, le public ne manque pas de saluer ses héros lors d'un tour d'honneur inoubliable. Une épopée qui reste, à ce jour, la plus belle du club qui n'est jamais parvenu à atteindre ce niveau, depuis.
    USM Vire : Cagnard - Simon, Thouroude, Lefol, Rose, Clément - Parot, Maillard, Prével - Lepareur (Kumbundu, 57e), Louvel (Guesnon, 50e). Entraîneur : Philippe Fourrier.
    Le Havre AC : Piveteau - Uvenard, Mahut, Castets, Kana-Biyik - Aubameyang, Bénédet (Chagnaud, 75e), Moreau, Goudet - Daněk, Tiehi (Garande, 79e). Entraîneur : Pierre Mankowski.
  • 1998 - 1999 : FCM Vire 2-3 SM Caen (a.p.)
    " La volonté viroise a fait trembler Caen " (Ouest-France du 28/11/1999)
    Sept ans après leur formidable épopée historique, les Virois retrouvent une nouvelle équipe professionnelle, lors du 7e tour qui se déroule le 27 novembre 1999. Cette fois-ci, il s'agit du Stade Malherbe Caen de Pascal Théault, emmené par sa jeune garde formée au club (Catherine, Lecour, Gallon, Rothen, Deroin). Sur le papier, si les Caennais partent largement favoris avec trois divisions d'écart en leur faveur (Division 2 contre CFA 2), les hommes de Vincent Laigneau vont leur opposer une sacrée résistance. Pourtant, le début de match est idéal pour les pros avec une ouverture du score rapide d'Horlaville (16e). Mieux, juste avant la pause, les Malherbistes se retrouvent en supériorité numérique après l'expulsion de Stéphane David. Menés et réduits à dix, les Virois vont alors faire preuve d'un incroyable sursaut et revenir au score, grâce à Sébastien Chesnel (50e). Une joie de courte durée car deux minutes plus tard, Gallon refroidit les 1 500 spectateurs de Pierre-Compte (52e). La fin du match ne semble plus qu'une formalité pour la formation de D2 mais le scénario va compléter changer. À la 63e, Tafforeau est prié de rejoindre les vestiaires puis seize minutes plus tard, l'incroyable se produit : Vire égalise sur pénalty par l'intermédiaire de Frédéric Thébault (78e). L'exploit est alors en marche et les deux formations doivent disputer les prolongations. Après une fantastique débauche d'énergie et sérieusement éreintés, les locaux encaissent un troisième but signé Gallon (109e) et voient leur rêve s'envoler.
    FCM Vire : Mokeddel - Thébault, Chesnel, Thouroude, Jacqueline - Lemarié (Mocques, 60e), David, Gillot, Ody, Moineaux (Pouchin, 63e) - Labbé (Coubrun, 60e). Entraîneur : Vincent Laigneau.
    SM Caen : Catherine - Lecour (Deroin, 81e), Gnohéré, Glonek, Tafforeau - Watier, S. Tanguy, Hébert (Gallon, 46e), Rothen - N'Diaye (Barré, 65e), Horlaville. Entraîneur : Pascal Théault.
  • 2001-2002 : FCM Vire – Saint-Germain 1-2 Chamois niortais FC
    " Les Virois quittent la scène après un beau numéro " (Ouest-France du 26/11/2001)
    C'est un esprit de revanche qui anime les Virois, deux ans après leur défaite frustrante face au SM Caen. Le samedi 24 novembre 2001, à l'occasion du 8e tour, les protégés de Stéphane David qui évoluent en CFA 2 accueillent Niort, 15e de Division 2. Sur le papier, encore trois divisions d'écart séparent les deux équipes mais les Bocains veulent au moins rééditer leur performance de 1999 et, cette fois-ci, renverser la vapeur en leur faveur. Devant 1 200 spectateurs environ, les joueurs du FCM Vire – Saint-Germain sont pris en étau dès le début du match par des Niortais qui font le choix d'un pressing haut. Un quart d'heure difficile pour les locaux qui parviennent à faire déjouer les professionnels et à se procurer les meilleurs occasions de la première mi-temps, à l'image de ce coup franc de Béranger Mesnilgrente (38e). La seconde mi-temps se déroule dans la continuité pour les Virois qui prennent le dessus sur leurs adversaires et se procurent des occasions franches. Voyant sa formation apathique, Philippe Hinschberger fait sortir du banc Ouadah et Bossis, pour redonner de l'allant à son attaque. Coaching payant car contre le cours du jeu, le premier sert le deuxième qui ouvre le score pour les Chamois (71e). Abattus mais pas résignés, les Virois n'ont pas le temps de tergiverser et égalisent quatre minutes plus tard, grâce à un lob astucieux de Patrick Labbé (75e). Niort appuie alors sur l'accélérateur pour forcer la décision mais face à eux, les coéquipiers d'Olivier Lemarié ne lâchent rien pour emmener les professionnels en prolongations. Malgré des décisions arbitrales en leur défaveur, les Virois tiennent. Alors qu'ils pensent avoir fait le plus dur, les Normands se font piéger dans le temps additionnel par Bossis (90e+2). Un scénario si cruel pour des Virois qui méritaient bien mieux...
    FCM Vire – Saint-Germain : Geffroy - O. David, Thouroude, Leprince, Mesnilgrente (Barbier, 73e) - Lemarié, Cioloboc (Diakité, 91e), Courteille, Moineaux (Bertin, 77e) - Labbé, Mocques. Entraîneur : Stéphane David.
    Chamois niortais FC : Landais - Foulon, Piton, Safanjon, Rol - Queiros, Garny, Facciuto, Bangoura (Dissa, 62e) - Benayen (Ouadah, 73e), Memin (Bossis, 62e). Entraîneur : Philippe Hinschberger.
  • 2002-2003 : AF Virois 0-7 La Berrichonne de Châteauroux
    " Le rêve de l'AFV vire au cauchemar " (Ouest-France du 25/11/2002)
    Après Le Havre, Caen et Niort, c'est au tour de La Berrichonne de Châteauroux du président Michel Denisot, de se présenter au stade Pierre-Compte, dans le cadre du 7e tour. Une mission qui s'annonce périlleuse pour les Virois, mal en point en CFA 2 qui reçoivent alors le 3e de Ligue 2. Et contrairement aux affiches précédentes, le suspens n'est que de courte durée, ce samedi 23 novembre 2002. Seize minutes exactement avant que Frédéric Gillot ne trompe Noam Geffroy, son propre coéquipier et dernier rempart virois. En dépit d'une réaction, assez timide, l'AFV encaisse un deuxième but rapidement, qui est l'œuvre du Castelroussin Dujeux (29e). Malgré un début de seconde période de meilleure facture, Dossevi enterre les espoirs des joueurs du Bocage avec un troisième but (67e) suivi d'un quatrième par Roudet, une minute plus tard (68e). Clément (76e), Roudet pour un doublé (77e) et Paul (88e) alourdissent le score en faveur de la formation de Thierry Froger. La rencontre se termine sur un score lourd de 0-7, au grand désespoir des 1 000 spectateurs qui avaient garni les tribunes de Pierre-Compte et qui rêvaient d'un exploit.
    AF Virois : Geffroy - Esneu, Thouroude, Leprince, Bertin (Mesnilgrente, 46e), Gillot (O. David, 72e) - Lemarié, Danjou (Houlette, 46e), Cioloboc -Moineaux, Mocques. Entraîneur : Stéphane David.
    La Berrichonne de Châteauroux : Roche - Dujeux, Di Bartoloméo, Morestin, Giraudon - Paul, Beneforti, Clément, El Hajjam (Jeannel, 70e) - Deschamps (Roudet, 58e), T. Dossevi. Entraîneur : Thierry Froger.
  • 2017-2018 : AF Virois 0-1 FC Chambly Oise
    " Une élimination avec les honneurs " (La Voix Le Bocage du 16/11/2017)
    Quinze ans après leur dernière grande épopée et leur défaite face à Niort, l'AFV se hisse de nouveau au 7e tour. Sur leur route, se dressent les joueurs du FC Chambly Oise, pensionnaires de National. Bien qu'évoluant en Régional 1 (ancienne Division d'honneur), soit trois niveaux en dessous de leurs adversaires, les hommes de Cédric Hoarau réalisent une prestation de qualité, devant un peu moins de 1 000 spectateurs qui se déplacent à Pierre-Compte, malgré des conditions dantesques en ce samedi 11 novembre 2017. Solides en défense, les coéquipiers d'Axel Flucher se procurent les meilleures occasions d'une première mi-temps, hachée par de nombreuses fautes et des approximations techniques en raison des trombes d'eau qui s'abattent sur la cité viroise. En seconde période, Chambly revient avec de meilleurs intentions annihilées, cependant, par l'exclusion de Pinteaux (52e). Un rouge de l'espoir pour les Virois qui reprennent les commandes du match qui va alors basculer en deux temps : l'un des projecteurs du stade tombe en panne, obligeant les acteurs à rejoindre les vestiaires pendant quinze minutes. À la reprise, la sentence est double avec l'ouverture du score des visiteurs par Henry (80e). Jetant leurs dernières forces dans la bataille, les onze virois pensent l'exploit possible lorsqu'ils parviennent à égaliser au bout du temps additionnel, mais le but est refusé pour un hors-jeu peu évident (90e+4). L'AFV tombe avec les honneurs et sort de la coupe de France, frustrée et déçue. Pour la petite histoire, Chambly parviendra à se hisser jusqu'en demi-finale de cette coupe de France, édition 2017-2018, chutant face aux Herbiers (National, 0-2).
    AF Virois : Bezannier - Flucher, Ferron, Marie (Boussaud, 82e), Cosnard - Roger, N'Zigou, Enukidze (Saussaye, 76e), Lamrabette - Sylla (Touret, 58e), Burnouf. Entraîneur : Cédric Hoarau.
    FC Chambly Oise : Pinoteau - L. Doucouré, Pinteaux, Seck, Padovani - Rodrigo (Héloise, 63e), Henry, Loriot (Kinkela, 88e), Montiel - Popelard, Lebon (G. Doucouré, 55e). Entraîneur : Bruno Luzi.
  • 2019-2020 : AF Virois 0-3 FC Versailles 78
    " Coupe de France : Et si... " (La Voix Le Bocage du 12/12/2019)
    Après la désillusion Chambly, l'AF Virois version 2019-2020 qui évolue désormais en National 3, hérite d'un tirage abordable pour ce 8e tour avec la réception du FC Versailles 78, évoluant au même niveau mais en tête de sa poule en Île-de-France. Pourtant sur le terrain, en ce dimanche 8 décembre 2019, les Franciliens vont très vite montrer leur supériorité malgré une première alerte viroise et ce tir sur le poteau d'Arthur Dallois (4'). Trois minutes plus tard, Akassou ne se fait pas prier pour tromper Louis Deschateaux, le dernier rempart local (7'). Peu inspirés, les joueurs de Cédric Hoarau peine à pratiquer leur jeu habituel et se font punir par Akassou, qui va de son doublé, après une perte de balle préjudiciable (25'). Malgré quelques timides occasions en seconde période et sur un terrain rendu difficile par la pluie, Akassou enterre définitivement les espoirs de tout un club et des 1 300 spectateurs présents au stade, en s'offrant un triplé (67'). Une défaite logique mais les Virois peuvent être fiers de leur parcours avec les éliminations, notamment du FC Saint-Lô Manche, de l'AS Cherbourg ou encore de l'AS Montlouis (Indre-et-Loire). Mais pour voir à nouveau les 32es de finale, il faudra encore patienter.
    AF Virois : Deschateaux - Flucher, Ferron, Hébert (Kiniffo, 46e), Bertaux - Debaecker, Boucaud (N'Zigou, 73e), N'Tolla, Enukidze (Perrier, 67e) - Burnouf, Dallois. Entraîneur : Cédric Hoarau.
    FC Versailles 78 : Caraux - N'Ziengui, Gassama, Durand de Gevigney, Goncalves - Berkak, Lacen, Perez - Malpon (Kheche, 72e), Akassou (Traoré, 81e), Louvet (Bouillet, 64e). Entraîneur : Youssef Chibhi.
  • 2020-2021 : FC Rouen 1899 3-0 AF Virois
    " L'AF Virois cale contre le FC Rouen " (La Voix Le Bocage du 11/02/2021)
    C'est un 7e tour particulier qui s'offre à l'AF Virois, en ce dimanche 7 février 2021. En effet, les championnats sont à l'arrêt en raison de la crise sanitaire qui sévit en France et dans le monde : les incertitudes liées à la poursuite des autres compétitions de football sont grandes. Toutefois, il est décidé de poursuivre l'édition 2020-2021 de la coupe de France jusqu'à son terme. Ainsi, les 6e et 7e tours sont décalés à janvier, ce qui entraine un décalage du 8e tour et des 32es. Par ailleurs, le format est inédit puisque les amateurs et les professionnels jouent séparément jusqu'aux 16es de finale. Enfin, les Virois retrouvent dans les rangs adverses, une vieille connaissance, en la personne de leur ancien buteur, Arthur Dallois. Opposés donc à un club mythique de Normandie, le FC Rouen 1899 évoluant alors en National 2, les joueurs de l'AFV bien que méritants doivent s'incliner sur le score de 0-3. Dans un stade Robert-Diochon à huis clos, les Diables rouges font rapidement respecter la logique et la division d'écart par Diarra (6e). Limités, les Virois peinent à mettre en danger Baltus, le portier local. Tout en maîtrise, les Rouennais doublent la mise en seconde période par Barthélémy qui profite d'une bévue de la défense (53'), avant de tuer le suspens en fin de partie grâce à une frappe lointaine d'Abdelmoula (90e+3). Une issue logique pour la troupe de Cédric Hoarau mais riche d'enseignements pour les saisons à venir.
    FC Rouen 1899 : Baltus - Ouada, Sanson, Burel, Bassin (Haise, 56e) - Benzia (Abdelmoula, 50e), Berrezkami, Diarra - Barthélémy, Grain (Dallois, 72e), Djoco (Salhoune, 72e) . Entraîneur : David Gicquel.
    AF Virois : Deschateaux - Flucher, Ferron, Kiniffo, Lecarpentier (Voivenel, 63e) - N'Zigou, Hébert (Enukidze, 56e), Charlier, Debaecker (Perrier, 56e), Suriam - Lamrabette (Baltazar de Almeida, 56e). Entraîneur : Cédric Hoarau.

Personnalités liées au clubModifier

Historique des entraîneursModifier

Période Nom
1967 – 1972   Yannick Boudan
1972 – 1976   Philippe Lagadec
1976 – 1977   Maurice Gros
1977 – 1978   Louis Legatellois
1978 – 1979   ? Reffuveille
1979 – 1982   Alain Gautier
1982 – 1984   Patrice Le Blay
1984 – 1986   Sylvain Drouère
1986 – 1989   Alain Gautier
1989 – 1992   Philippe Fourrier
1992 – 1995   Éric Lefol
1995 – 2001   Vincent Laigneau
2001 – 2003   Stéphane David
2003 – octobre 2004   Armando Freitas Abreu
Octobre 2004 – 2005   Mohamed Lekkak
2005 – 2007   Alain Bouflet
2007 – 2014   Vincent Laigneau
2014 – novembre 2016   Cyril Mocques
novembre 2016 – 2017   Sébastien Pierre-Auguste
2017 –   Cédric Hoarau

Historique des présidentsModifier

Période Nom
1966 – 1967   Lucien Allais
1967 – 1972   Jean-Yves Fautrard
1972 – 1974   ? Lefebvre
1974 – 1976    ? Cottereau
1976 – 1978   Louis Legatellois
1978 – 1982   Yves Landegren
1982 – 1986   Roland Beras
1986 – 1987   Pierre Romero
1987 – 1993   Gérard Barbier
1993 – 1994   Christiane Thouroude
1994 – 2001   Jacques Gellé
Juillet 2001 – Janvier 2002   Claude Chotteau
Janvier 2002 – 2004   Patrick Desmortreux
2004 – 2005   Jacky Rougereau
2005 – 2014   Patrick Prunier
2014 –   Christophe Lécuyer

Bilan saison par saisonModifier

Années 1960
Saison Division Coupe
1962 – 1963 1re division du Calvados : 1er 30 septembre : premier match de l'USM Vire en coupe de France (0-1 vs SU Dives)
1963 – 1964 Promotion d'honneur (PH): 7e
1964 – 1965 PH : 7e
1965 – 1966 PH : 9e
1966 – 1967 PH : 12e
1967 – 1968 1re division : 2e
1968 – 1969 1re division : 2e
1969 – 1970 PH : 3e
Années 1970
Saison Division Coupe
1970 – 1971 PH : 10e
1971 – 1972 PH : 11e
1972 – 1973 PH : 3e
1973 – 1974 PH : 10e
1974 – 1975 PH : 9e
1975 – 1976 PH : 10e
1976 – 1977 PH : 2e Coupe de Normandie : 1/2e finale (0-3 vs SM Caen)
1977 – 1978 PH : 11e
1978 – 1979 PH : 11e
1979 – 1980 PH : 3e
Années 1980
Saison Division Coupe
1980 – 1981 Division d'honneur régionale (DHR) : 5e
1981 – 1982 DHR : Dernier
1982 – 1983 PH : 7e
1983 – 1984 PH : 10e
1984 – 1985 PH : 10e
1985 – 1986 1re division : 6e
1986 – 1987 1re division : 1er
1987 – 1988 PH : 1er
1988 – 1989 DHR : 5e
1989 – 1990 DHR : 3e Coupe de Basse-Normandie : finaliste (2-6 vs FC Condé-sur-Vire [Division 4])
Années 1990
Saison Division Coupe
1990 – 1991 DHR : 1er
1991 – 1992 Division d'honneur (DH) : 1er Coupe de France : 32es de finale (0-3 vs Le Havre AC [Division 1])
1992 – 1993 National 3 (N3) : 11e
1993 – 1994 N3 : 11e
1994 – 1995 N3 : 13e
1995 – 1996 DH : 5e
1996 – 1997 DH : 4e
1997 – 1998 DH : 2e
1998 – 1999 Championnat de France amateur 2 (CFA 2) : 14e
1999 – 2000 CFA 2 : 10e Coupe de France : 7e tour (2-3, a.p. vs SM Caen [Division 2])
Années 2000
Saison Division Coupe
2000 – 2001 CFA 2 : 12e
2001 – 2002 CFA 2 : 11e Coupe de France : 8e tour (1-2 vs Chamois niortais FC [Division 2])
2002 – 2003 CFA 2 : Dernier Coupe de France : 7e tour (0-7 vs Châteauroux [Ligue 2])
2003 – 2004 DH : 11e
2004 – 2005 DH : 7e
2005 – 2006 DH : 6e
2006 – 2007 DH : 13e
2007 – 2008 Division supérieure régionale (DSR) : 3e
2008 – 2009 DSR : 1er
2009 – 2010 DH : 3e
Années 2010
Saison Division Coupe
2010 – 2011 DH : 4e
2011 – 2012 DH : 4e
2012 – 2013 DH : 12e
2013 – 2014 DSR : 5e
2014 – 2015 DSR : 1er
2015 – 2016 DH : 7e
2016 – 2017 DH : 5e
2017 – 2018 Régional 1 (R1) : 3e Coupe de France : 7e tour (0-1 vs FC Chambly [National])
2018 – 2019 R1 : 2e
2019 – 2020 N3 : 5e Coupe de France : 8e tour (0-3 vs FC Versailles [National 3])
Années 2020
Saison Division Coupe
2020 – 2021 N3 : Saison blanche à cause de la pandémie de Covid-19 Coupe de France : 7e tour (0-3 vs FC Rouen [National 2])
2021 – 2022 En cours

Légende :

Champion Promotion Relégation Finaliste Élimination

Effectif actuelModifier

Effectif de l'AF Virois, saison 2021-2022, au 15 novembre 2021
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[1] Nom Date de naissance Sélection[2] Club précédent
1 G   Bertheaume, KényKény Bertheaume Blainville-sur-Orne
16 G   Deschateaux, LouisLouis Deschateaux 16/04/1997 (25 ans) US Sarre-Union
34 D   Cantimpré, KévinKévin Cantimpré SS Domfront
5 D   Ferron, AnthonyAnthony Ferron 25/02/1994 (28 ans) US Alençon
22 D   Flucher, AxelAxel Flucher   22/02/1993 (29 ans) US Choisy-au-Bac
31 D   Huet, JulesJules Huet 13/02/1995 (27 ans) AG Caen
25 D   Illand, NathanNathan Illand 25/09/1998 (23 ans) US Alençon
26 D   Kiniffo, ArnoldArnold Kiniffo 30/04/1995 (27 ans) MOS Caen
24 D   Lecarpentier, EddyEddy Lecarpentier 24/06/1997 (25 ans) Bayeux FC
13 D   Vesques, NoahNoah Vesques Formé au club
19 D   Voivenel, HippolyteHippolyte Voivenel 09/07/1995 (27 ans) US Avranches
6 M   Boucaud, StanleyStanley Boucaud 19/04/1996 (26 ans) SM Caen
18 M   Charlier, DorianDorian Charlier 18/04/1997 (25 ans) FC Chiasso
17 M   Debaecker, ArthurArthur Debaecker 07/05/1997 (25 ans) MOS Caen
10 M   Enukidze, GuramiGurami Enukidze 09/01/1993 (29 ans) Chikhura Satchkhere
33 M   Epailly, ThéoThéo Epailly 10/02/1999 (23 ans) Entente Sannois Saint-Gratien
16 M   Lamrabette, AnasAnas Lamrabette 06/10/1997 (24 ans) AS Brécey
8 M   N'Zigou, SaëlSaël N'Zigou 23/11/1997 (24 ans) MOS Caen
14 M   Suriam, EmmanuelEmmanuel Suriam 21/05/1996 (26 ans) USON Mondeville
35 M   Toufiqui, SabriSabri Toufiqui 30/03/1997 (25 ans) Stade Lavallois
9 A   Baltazar de Almeida, WinnieWinnie Baltazar de Almeida 03/12/1998 (23 ans) AS Montlouis
7 A   Burnouf, ThéoThéo Burnouf 24/05/1995 (27 ans) ES Thaon-les-Vosges
29 A   Diayte, LayeLaye Diayte 04/05/1998 (24 ans) FC Vihren Sandanski
15 A   Kawczynski, ErwanErwan Kawczynski 15/09/1996 (25 ans) Bayeux FC
Entraîneur(s)
  •   Cédric Hoarau
Entraîneur(s) adjoint(s)
  •   Cédric Henri
Préparateur(s) physique(s)
  •   François Marion
Entraîneur(s) des gardiens
  •   Fabrice Gey
Médecin(s)
  •   Pascal Martin

Légende

 

BibliographieModifier

  • Jacques Simon, Un siècle de football normand, Éditions Charles Corlet, Bayeux, 1998 (ISBN 2-85480-753-7)
  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.