Association des communes minières de France

Association des communes minières de France
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Forme juridique
Objet social
Défense des communes et de leur population qui connaissent et qui ont connu l'exploitation de leur sol ou de leur sous-sol ou concernées par elle, à cet effet, l'association se donnera tous les moyens qui concourent à la mise en œuvre de son objet; à ce titre, elle sera l'interlocuteur privilégié des exploitants, des instances politiques nationales, européennes et internationales pour toutes les questions touchant aux intérêts des collectivités territoriales adhérentes et de leurs populations.Voir et modifier les données sur Wikidata
Domaine d'activité
Autres organisations fonctionnant par adhésion volontaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège
Pays
Organisation
Président
Site web
Identifiants
RNA
SIREN
OpenCorporates

Créée en 1990, l'Association des communes minières de France (ACOM France) intervient auprès des pouvoirs publics nationaux et européens, ainsi qu'auprès des exploitants miniers, pour une meilleure prise en compte de la situation des bassins miniers et de leur population.

L'association est présidée depuis sa fondation par Jean-Pierre Kucheida, député-maire de Liévin dans le Pas-de-Calais (il n'est plus le maire de cette ville depuis 2013). Son siège social est situé à l'hôtel de ville de Liévin.

Les villes concernées sont situées dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, le Tarn, la Loire, la Lorraine, la Saône-et-Loire, etc.

Lien externeModifier