Association américaine des observateurs d'étoiles variables

L’Association américaine des observateurs d'étoiles variables[1],[2] (en anglais American Association of Variable Star Observers, AAVSO), fondée en 1911 par huit personnes dont le juriste William Tyler Olcott, l'astronome Edward Charles Pickering et l'astronome Anne Sewell Young[3], est une association américaine à but non lucratif qui coordonne, collecte, évalue, analyse, publie et archive les observations d'étoiles variables provenant en grande partie d'astronomes amateurs, afin de les mettre à disposition des astronomes professionnels, des chercheurs et des enseignants[4]. Ces observations permettent d'établir la courbe de lumière décrivant la variation de brillance d'une étoile au fil du temps.

Association américaine des observateurs d'étoiles variables
Histoire
Fondation
Cadre
Sigle
(en) AAVSOVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Forme juridique
Domaine d'activité
Pays
Organisation
Président
Alice H. Farnsworth (en) (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

En 1921, des astronomes de l'observatoire de Lyon vont créer un équivalent français à l'AAVSO : l'Association française des observateurs d'étoiles variables (AFOEV)[5].

L'astronomie est l'une des rares sciences où les amateurs peuvent offrir de véritables contributions à la recherche scientifique; les astronomes professionnels n'ayant ni le temps, ni les ressources nécessaires pour étudier chaque étoile variable[6]. La base de données internationale de l'AAVSO compte actuellement plus de 20 millions d'étoiles variables, données accumulées depuis plus de 100 ans. La vingt-millionième observation a été inscrite dans la base de données le 19 février 2011, au cours de l'année du centième anniversaire de l'AAVSO[7]. L'association reçoit annuellement près d'un million d'observations provenant d'environ deux mille observateurs, amateurs ou professionnels, et est régulièrement citée par les ouvrages scientifiques[8],[9],[10].

Notes et référencesModifier

  1. (fr) AAVSO — Manuel pour l’observation visuelle des étoiles variables, Association américaine des observateurs d'étoiles variables (AAVSO), édition révisée de mars 2013, édition française, mai 2013 (lire en ligne), « Qu'est-ce que l'AAVSO ? », vi.
  2. (fr+en) Transactions of the International Astronomical Union [« Transactions de l'Union astronomique internationale »], vol. IX, neuvième assemblée générale de l'Union astronomique internationale tenue à Dublin du 29 août au 5 septembre 1955 (lire en ligne), p. 126.
  3. (en) Thomas R. Williams et Michael Saladyga, Advancing variable star astronomy : the centennial history of the American association of variable star observers, Cambridge, Cambridge University Press, , 1re éd., 432 p. (ISBN 978-0-521-51912-0, notice BnF no FRBNF42629301)
  4. Michael Saladyga, « The "Pre-Embryonic" State of the AAVSO: Amateur Observers of Variable Stars in the United States From 1875 to 1911 », The Journal of the American Association of Variable Star Observers, vol. 27, no 2,‎ , p. 154–170 (Bibcode 1999JAVSO..27..154S)
  5. L'Observatoire de Lyon : histoire, instruments, recherche, astronomie, Brignais, Éditions des Traboules, , 33 p. (ISBN 291149150-5)
  6. Timothy Ferris, Seeing in the Dark : How Amateur Astronomers Are Discovering the Wonders of the Universe, Simon & Schuster, , 400 p. (ISBN 978-0-684-86580-5, présentation en ligne), p. 54
  7. « 20 Million Observations by Amateur Astronomers », Universe Today, (consulté le )
  8. John R. Percy, Adrien Desjardins, Lawrence Yu et Howard J. Landis, « Small Amplitude Red Variables in the AAVSO Photoelectric Program: Light Curves and Periods », Publications of the Astronomical Society of the Pacific, vol. 108,‎ , p. 139 (DOI 10.1086/133703, Bibcode 1996PASP..108..139P)
  9. John K. Cannizzo, « The Accretion Disk Limit Cycle Model: Toward an Understanding of the Long-Term Behavior of SS Cygni », Astrophysical Journal, vol. 419,‎ , p. 318 (DOI 10.1086/173486, Bibcode 1993ApJ...419..318C)
  10. Kiss, L. L.; Szatmáry, K.; Cadmus, R. R., Jr.; Mattei, J. A., « Multiperiodicity in semiregular variables. I. General properties », Astronomy and Astrophysics, vol. 346,‎ , p. 542–555 (Bibcode 1999A&A...346..542K, arXiv astro-ph/9904128)

Lien externeModifier