Assemblée nationale (Tanzanie)

organe législatif monocaméral de la Tanzanie
Assemblée nationale
(sw) Bunge
(en) National Assembly

12e Assemblée nationale

Description de cette image, également commentée ci-après
Présentation
Type Monocaméral
Création
Lieu Dodoma
Présidence
Durée 5 ans
Président Job Ndugai (CCM)
Élection
Structure
Membres 393 députés
Élection
Système électoral
Dernière élection 28 octobre 2020

Bâtiment du Parlement

Divers
Site web parliament.go.tz
Voir aussi Politique en Tanzanie

L'Assemblée nationale (en swahili : Bunge ; en anglais : National Assembly), est le parlement monocaméral de la Tanzanie. Il représente, avec le Président, le pouvoir législatif du pays.

Composée de 393 membres, elle est chargée de l'adoption des lois. Elle examine également les actions de la branche exécutive du gouvernement.

HistoireModifier

Système électoralModifier

L'Assemblée nationale est un parlement monocaméral doté de 393 sièges pourvus pour cinq ans, par le biais d'un système mixte. Sur ce total, 264 sièges sont pourvus au scrutin uninominal majoritaire à un tour dans autant de circonscriptions électorales, tandis que 113 sièges sont répartis au scrutin proportionnel plurinominal auprès de tous les partis ayant obtenu au moins un siège au scrutin majoritaire, sur la base du total de leurs voix au niveau national. Ces sièges proportionnels ont la particularité d'être réservés aux femmes : les différents partis constituant pour ce faire des listes composées uniquement de candidates. À ces membres directement élus s'ajoutent cinq autres choisis par les membres de la Chambre des représentants de la région autonome de Zanzibar en leur sein, et jusqu'à dix membres nommés par le président tanzanien. Enfin, un dernier membre ex officio s'ajoute à ce total, le procureur général étant membre de droit[1],[2].

CompositionModifier

La répartition des sièges découle de l'article 66 de la Constitution de la Tanzanie, après prise en compte de quotas de sièges réservés aux femmes pour satisfaire aux articles 21 et 78, le total de ces sièges réservés ne pouvant être de moins de 15 % du total des membres de l'assemblée[3],[4]. Elle s'établit en 2015 de la façon suivante :

Type Nombre
Élus au sein de circonscriptions au scrutin uninominal majoritaire à un tour 264
Sièges réservés aux femmes (Élus au Scrutin proportionnel plurinominal) 113
Membres de la Chambre des représentants (en) de la région autonome de Zanzibar 5
Procureur général (ex officio) 1
Nommés par le président de Tanzanie 10
Total 393

Résultats des élections de 2015Modifier

Résultats des élections législatives tanzaniennes de 2015
Parti Voix % Sièges
Élus dont femmes Nommées Total élus
Chama cha Mapinduzi (CCM) 8 021 427 55,04 188 N.D. 64 252
Parti pour la démocratie et le progrès (CHADEMA) 4 627 923 31,75 34 N.D. 36 70
Front civique uni (FCU) 1 257 765 8,63 32 10 42
Alliance pour le changement et la transparence (en) (ACT) 323 112 2,22 1 0 0 1
NCCR–Mageuzi (en) (NCCR-M) 218 209 1,50 1 0 0 1
Autres partis (ayant réalisé moins de 1 %) 126 521 0,87 0 0 0 0
Votes blancs et nuls
Total après ajustements[5] 14 574 957 100 277 25 113 390
Inscrits/participation
Sources: NEC, IPU

RéférencesModifier

  1. « REPUBLIQUE-UNIE DE TANZANIE Bunge (Assemblée nationale) », sur Union interparlementaire
  2. Constitution
  3. « Structure », sur parliament.go.tz (consulté le 10 janvier 2019)
  4. Idda L. Swai, Mackfallen Anasel et Orest Masue, « Achievements and Challenges of women special seats arrangement in Tanzania »,
  5. Total 2017 après ajustements des sièges vacants pourvus et désignations complémentaires, dont sièges réservés et quota présidentiel.

Liens externesModifier