Assemblée nationale (Guyana)

parlement monocaméral du Guyana
Assemblée nationale
(en) National Assembly

12e législature

Description de cette image, également commentée ci-après
Présentation
Type Monocaméral
Création [1]
Lieu Georgetown
Durée du mandat 5 ans
Présidence
Président Manzoor Nadir (PPP)
Élection
Structure
Membres 65 députés
Description de cette image, également commentée ci-après
Composition actuelle.
Groupes politiques

Gouvernement (33)

Opposition (32)

Élection
Système électoral Proportionnel plurinominal
Dernière élection 2 mars 2020

Bâtiment du Parlement (en)

Description de cette image, également commentée ci-après
Photographie du lieu de réunion.
Divers
Site web parliament.gov.gy
Voir aussi Politique au Guyana

L'Assemblée nationale (en anglais : National Assembly) est, depuis , le parlement monocaméral de la république coopérative du Guyana. L'article 51 de la Constitution du Guyana dispose que le Parlement est composé du président de la République et de l'Assemblée nationale.

Système électoralModifier

Les 65 membres de l'assemblée sont élus pour cinq ans au système proportionnel plurinominal avec listes fermées. Vingt-cinq sièges sont ainsi à pourvoir dans dix circonscriptions plurinominales correspondants aux régions du Guyana, tandis que les quarante autres le sont selon le même système mais au niveau d'une unique circonscription nationale. Après décomptes des voix, les différents sièges sont répartis selon la méthode de Hare sur la base du quotient simple[2].

Lors des élections législatives, les partis présentent chacun un candidat à la présidence, et le candidat du parti ayant reçu le plus de suffrages devient le président du Guyana pour la durée du mandat de l'assemblée, soit cinq ans. Les candidats à la présidence ne sont pas nécessairement les têtes de liste de leur partis, ceux ci les plaçant au contraire le plus souvent en fin de liste pour ne pas risquer de perdre un siège si leur candidat remporte la présidence et quitte par conséquent ses fonctions de député. Plusieurs partis rassemblés en coalition peuvent présenter un candidat présidentiel commun tout en présentant des listes séparées aux législatives[3].

Depuis 2000, un président n'est rééligible qu'une seule fois. Le mandat du président est intimement lié à celui des membres de l'assemblée : en cas d'élections anticipés, le candidat à la présidence du parti nouvellement élu remplace le précédent et met ainsi fin à son mandat[3]. Le rôle du président est de premier plan dans le cadre d'un système présidentiel.

Répartition des siègesModifier

Répartition des sièges[4]
Régions Sièges
1 Barima-Waini 2
2 Pomeroon-Supenaam 2
3 Îles d'Essequibo-Demerara occidental 3
4 Demerara-Mahaica 7
5 Mahaica-Berbice 2
6 Berbice Oriental-Courantyne 3
7 Cuyuni-Mazaruni 2
8 Potaro-Siparuni 1
9 Haut-Takutu-Haut-Essequibo 1
10 Haut-Demerara-Berbice 2
# Circonscription nationale 40
Total 65

Notes et référencesModifier

  1. (en) Parlement de Guyana, « History of Parliament », sur parliament.gov.gg (consulté le )
  2. « IPU PARLINE database: GUYANA (Parliament of the Co-operative Republic of Guyana), Texte intégral », sur archive.ipu.org.
  3. a et b « Constitution ».
  4. « Guyana Elections Commission (GECOM) », sur www.gecom.org.gy (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier