Ouvrir le menu principal

Assemblée nationale (Gabon)

chambre basse du parlement du Gabon
Assemblée Nationale
Parlement du Gabon

4e législature

Description de l'image Coat of arms of Gabon.svg.
Type
Type Chambre basse
Présidence
Président Faustin Boukoubi (PDG)
Élection
Structure
Membres 143
Groupes politiques
  • PDG : 98 sièges
  • LD : 11 sièges
  • RV : 6 sièges
  • SDG : 5 sièges
  • RHM : 5 sièges
  • UN : 2 sièges
  • PSD : 2 sièges
  • UPNR : 1 siège
  • UDIS : 1 siège
  • CLR : 1 siège
  • DN : 1 siège
  • FER : 1 siège
  • RV-PDG : 1 siège
  • Indépendants : 8 sièges
Élection
Système électoral Scrutin uninominal majoritaire à deux tours
Dernière élection 27 octobre 2018

Libreville

Divers
Site web www.assemblee-nationale.ga
Voir aussi Politique au Gabon

L’Assemblée nationale du Gabon est la chambre basse du Parlement du Gabon.

Sommaire

CompositionModifier

Cent-quarante trois députés sont élus au scrutin uninominal majoritaire à un tour dans neuf circonscriptions plurinominales (de neuf à dix-huit sièges) représentant les provinces du Gabon[1],[2],[3].

Avant 2018, leur nombre était de cent-vingt députés. Lors du Conseil des ministres du , néanmoins, il est décidé d'augmenter le nombre des sièges à 143[4],[5], en accord avec les décisions du dialogue national d’Angondjé.

Le , après l'échec du gouvernement d'Emmanuel Issoze Ngondet d'organiser les élections législatives gabonaises de 2018, la Cour constitutionnelle lui ordonne de démissionner, dissout l'Assemblée nationale et confie le pouvoir législatif au Sénat jusqu'à l'organisation des législatives[6]. Le , il est reconduit dans ses fonctions[7].

Liste des présidentsModifier

  • 1960 - 1961 : Paul Gondjout
  • février 1961 - avril 1964 : Louis Bigman
  • avril 1964 - 1975 : George Damas Aleka
  • 1975 - 1980 : Paul Gondjout
  • 1980 - 1990 : Augustin Boumah
  • novembre 1990 - 1993 : Jules Aristide Bourdes Ougoulinguende
  • avril 1993 - mai 1996 : Marcel Éloi Rahandi Chambrier
  • janvier 1997 - 8 avril 2016 : Guy Nzouba-Ndama
  • 8 avril 2016 - 30 avril 2018 : Richard Auguste Onouviet
  • depuis le 11 janvier 2019 : Faustin Boukoubi

ÉvolutionModifier

À l'issue des élections législatives de 2011, le Parti démocratique gabonais du président Ali Bongo remporte 114 des 120 sièges. Le Rassemblement pour le Gabon obtient trois sièges tandis que le Centre des libéraux réformateurs, le Parti social-démocrate et l'Union pour la Nouvelle République obtiennent chacun un siège[8].

L'Assemblée nationale est renouvelée lors des élections législatives d'octobre 2018 après la dissolution d'avril 2018. Le PDG garde la majorité avec 98 sièges sur 143.

Notes et référencesModifier

  1. « Gabon », sur recef.org (consulté le 26 août 2015)
  2. « Histoire de l'Assemblée nationales du Gabon », sur assemblee-nationale.ga (consulté le 26 août 2015)
  3. « Gabon, assemblée nationale », Union interparlementaire (consulté le 26 août 2015)
  4. « Le Gabon fait passer de 120 à 143 le nombre de ses députés », info241.com,
  5. Henriette Lembet, « Le nombre de députés passe de 120 à 143 », Gabon média time,‎ (lire en ligne)
  6. « Gabon: la Cour constitutionnelle dissout l'Assemblée », sur Le Figaro (consulté le 1er mai 2018)
  7. « Au Gabon, le premier ministre reconduit dans ses fonctions », sur Le Monde, (consulté le 3 mai 2018)
  8. Yannick Gaulin, « Élections législatives gabonaises : farce ou démocratie? », Université de Sherbrooke (consulté le 26 août 2015)

Voir aussiModifier