Assemblée législative de Nouvelle-Galles du Sud

chambre basse du Parlement de Nouvelle-Galles du Sud
Assemblée législative de Nouvelle-Galles du Sud
(en) New South Wales
Legislative Assembly

57e législature de Nouvelle-Galles du Sud

Description de cette image, également commentée ci-après
Présentation
Type Chambre basse
Corps Parlement de Nouvelle-Galles du Sud
Création
Lieu Sydney
Durée du mandat 4 ans
Présidence
Président Jonathan O'Dea (en) (Libs)
Élection
Vice-président Leslie Williams (en) (Libs)
Élection
Structure
Membres 93 membres
Description de cette image, également commentée ci-après
Composition actuelle.
Groupes politiques

Gouvernement (46)

Opposition (36)

Crossbench (11)

Élection
Système électoral Vote alternatif facultatif
Dernière élection 23 mars 2019

Parliament House

Description de cette image, également commentée ci-après
Photographie du lieu de réunion.
Divers
Site web parliament.nsw.gov.au
Voir aussi Conseil législatif de Nouvelle-Galles du Sud
Parlement de Nouvelle-Galles du Sud

L'Assemblée législative de Nouvelle-Galles du Sud (en anglais : New South Wales Legislative Assembly) est la chambre basse du Parlement de Nouvelle-Galles du Sud, un État de l'Australie. Elle siège à Sydney, la capitale de l'État.

Les membres de l'Assemblée législative sont élus pour des mandats de quatre ans pour représenter des circonscriptions électorales. Ils sont élus selon le vote alternatif. À l'instar de tous les États et territoires australiens, le vote est obligatoire pour les citoyens australiens ayant l'âge de voter, c'est-à-dire 18 ans.

HistoireModifier

L'Assemblée législative est créée en à la suite de l'introduction d'un parlement bicaméral dans la colonie de la Couronne de Nouvelle-Galles du Sud[1]. Le parlement devient une législature d'État lors de la formation de la fédération australienne en . Les femmes obtiennent le droit de vote en et celui de se présenter à l'Assemblée législative en [2]. En Millicent Preston-Stanley devient la première femme à être élue à l'Assemblée[3].

Système électoralModifier

L'Assemblée législative est dotée de 93 sièges pour quatre ans au vote alternatif optionnel dans autant de circonscriptions électorales. Chaque électeur peut numéroter les candidats dans son ordre de préférence, bien que ne choisir qu'un seul candidat soit possible[4]. Lors du comptage des voix, le candidat ayant obtenu plus de 50 % des premières préférences est élu. Si aucun des candidats en lice n'obtient plus de 50 % des premières préférences, c'est le candidat avec le plus de deuxièmes préférences qui l'est. Dans la procédure, le candidat avec le moins de voix est éliminé avant le comptage des deuxièmes préférences. Le processus est répété, avec chaque fois un candidat éliminé à chaque comptage jusqu'à ce qu'un candidat obtienne plus de 50 % des suffrages.

CompositionModifier

En 2021, l'Assemblée législative comprend 93 sièges. Une majorité de 47 votes est nécessaire pour adopter une loi.

Composition de l'Assemblée législative en 2021[5]
Partis Nombre de sièges
Parti travailliste (ALP) 36
Parti libéral (Libs) 34
Parti national (Nats) 12
Verts australiens (Verts) 3
Parti des tireurs, des pêcheurs et des agriculteurs (en) (SFF) 3
Indépendants 5
Total 93

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier