Assemblée de Sermorens

Il s’agit d’une assemblée générale tenue au château de Salmorenc, aujourd'hui Sermorens, près de Voiron, en 853[1], ou d’après Poupardin vers 858-860, probablement 858, c'est-à-dire sous le règne de Lothaire Ier[2] ou de son fils Charles de Provence en fonction de la date retenue.

DescriptionEdit

D'après l'historien René Poupardin, cette assemblée se tient à une date comprise entre 858 et 860[3] ; il remarque en effet que parmi les prélats présents, Rémi l'archevêque de Lyon est nommé en 858 et qu'Ebbon, l'évêque de Grenoble est décédé en 860.

Parmi les participants, on trouve Hébon (ou Ebbon), évêque de Grenoble, les archevêques de Lyon, d'Arles[4] et d'Embrun, les évêques de Valence et de Maurienne, onze comtes, dont Girard de Roussillon et Fulcrad de Provence[5] et une foule d'autres seigneurs.

Les documents indiquent que cette assemblée avait pour objet de rendre la justice et de traiter des affaires de la province. Ces réunions, appelées placita, ressemblent aux parlements ambulants des anciens rois de France lorsqu'ils rendaient la justice par eux-mêmes. A Sermorens, on régla aussi quelques différends qui s'étaient élevés entre Agilmar, archevêque de Vienne et Vigeric, comte de Salmorenc. Le comte y fut condamné à céder à l'évêque tout ce que celui-ci réclamait.

Voir aussiEdit

Notes et référencesEdit

  1. Comme Antoine Pilot de Thorey et Jean Joseph Antoine Pilot, Louis Duchesne (Fastes épiscopaux de l'ancienne Gaule, Tome 1, page 282) indique également 853.
  2. Jean Joseph Antoine Pilot de Thorey, Jean Joseph Antoine Pilot - Histoire de Grenoble et de ses environs depuis sa fondation … - Baratier Frères, 1829 - pages 24 et 25 ici :
    A Charlemagne succéda Louis-le-Débonnaire. Ses fils s'étant partagé ses états, en 840 la province viennoise, jusqu'aux Alpes, échut à l'empereur Lothaire. Sous son règne (853), on tint une assemblée générale au château de Salmorenc, aujourd'hui Sermorens, près de Voiron.
  3. René Poupardin - Le royaume de Provence sous les Carolingiens (855-933) - p.4
  4. L’archevêque Rotland d'Arles
  5. René Poupardin - Le royaume de Provence sous les Carolingiens (855-933?), pages 3 et 4 :
    …. mais il faut ajouter que le rang élevé du comte Fulcrad, et sa situation exceptionnelle, sont également attestés par d'autres faits. C'est ainsi qu'il figure en deuxième ligne, immédiatement après le régent de Provence, Girard, dans la liste des comtes assemblés à Sermorens vers les années 858-860.

SourcesEdit

  • René Poupardin - Le royaume de Provence sous les Carolingiens (855-933) - Lafitte reprints, Genève, 1974 (réédition édition de 1901)
  • Jean Joseph Antoine Pilot de Thorey, Jean Joseph Antoine Pilot - Histoire de Grenoble et de ses environs depuis sa fondation … - Baratier Frères, 1829.
  • Louis Duchesne - Fastes épiscopaux de l'ancienne Gaule, Tome 1